La Baule. D. Vernet, tête de liste RBM, lance sa campagne

didier_vernet_la_baule

18-01-2014 – 19H00 La Baule (Breizh-info.com) – Hier au soir Didier Vernet, qui conduit la liste RBM – Rassemblement Bleu Marine –  a donné sa première conférence de presse. Puis il a tenu une réunion publique qui a réuni une centaine de personnes. Nicolas Bay, secrétaire national adjoint du FN et directeur de  campagne des élections municipales pour le RBM, avait fait le déplacement. Maguy Lussaud, secrétaire départementale du FN qui dirige la liste RBM de Paimboeuf, Christian Bouchet celle de Nantes et Jean-Claude Blanchard celle de St Nazaire étaient venus le soutenir.

Nicolas Bay a exposé l’objectif national des listes RBM autour des quatre I, comme Impôt, Immigration, Insécurité et Injustices. En effet, il s’agit de mettre un coup d’arrêt à la dérive de la fiscalité locale en maîtrisant les dépenses. Des économies sont facilement réalisables sur les dépenses somptuaires comme la communication ou les frais de représentation, les subventions clientélistes sans bouleverser les actions utiles des municipalités. Cela passe également par une meilleure organisation de l’intercommunalité.

Si l’immigration n’est pas directement de la compétence des mairies, les conséquences du laxisme en ce domaine affectent les collectivités locales. Les attributions des diverses aides sociales seront mieux contrôlées.

L’insécurité pourrait reculer en réorientant les missions de la police municipale. Au lieu d’accorder la priorité à la chasse aux automobilistes, celle-ci devrait assurer une relation de proximité avec les habitants, en particulier pour empêcher les cambriolages.

Enfin, la lutte contre les injustices devra être  » la marque de fabrique  » des élus RBM. Il s’agit en particulier de lutter contre les dérives communautaristes qui privilégient une partie de la population.

Didier Vernet, tout en reprenant les objectifs qui viennent d’être exposé, revient à la situation spécifique de La Baule. Dans le combat contre les injustices, sa préoccupation première est de rompre avec le traitement différencié par l’équipe de M. Métaireau de la zone  du remblai, de celle entre celle-ci et la voie de chemin de fer et celle au-delà plus à l’intérieur des terres. En effet, il veillera à ce que tous les Baulois bénéficient de la même attention et des mêmes services publics que ce soit pour l’entretien de la voirie, l’éclairage, les transports en commun etc…

De même, il veillera à instaurer une véritable démocratie locale. Le premier acte sera de mettre en ligne sur le site de la mairie les débats des conseils municipaux pour les rendre accessibles facilement pour la plupart des habitants. Les compétences entre La Baule et Cap Atlantique devront être clarifiées et rendues totalement transparentes : Qui fait quoi? Avec quels moyens.

Pour stabiliser la fiscalité, il veut redonner une dynamique économique à La Baule. Il faut créer de la richesse. Aussi, un véritable service d’accueil des entreprises sera établi afin d’étudier les projets d’implantation nouvelle ou pour être attentif aux besoins des sociétés et commerces existant. Le maire devra s’engager personnellement dans ce domaine.

En conformité avec sa démarche, Didier Vernet donne la parole à la salle. Parmi les questions soulevées, reviennent celles de l’aménagement du remblai, de la sécurité routière, des restaurants de plage, des transports publics, des aides sociales.

Il termine en donnant l’état de préparation de la liste, qui comprend actuellement 26 personnes alors qu’il en faut 33. Il lance un appel, qui sera suivi par 4 des personnes présentes. Il faudra attendre la prochaine réunion de février pour savoir si les bulletins de vote RBM seront effectivement présents dans les bureaux de vote.

Crédit photo : FN44 (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

  • Jo Glazik

    Quid du débat sur la réunification ??? La réforme des régions ? La décentralisation ? Tiens donc …

  • breizhman

    Effectivement, c’est dans la pure tradition du FN jacobin
    Aucun mot sur ces deux sujets qui vont pourtant être fondamentaux cette année.
    Voter FN en Bretagne, c’est voter pour une famille de pensée et des gens qui n »ont jamais considéré la Bretagne que comme une « réserve d’indiens d’Amérique », un simple morceau de la France « une et indivisible ».
    Et faire croire qu’en sortant de l’Europe et qu’en faisant « la grande réconciliation » avec tous les peuples venus d’outre Méditerranée (c’est ce que veut le FN) , nous allons nous en sortir, c’est faire preuve d’une vision totalement erroné de l’histoire.

    Jamais un mot sur la démographie des peuples du Sud (qui est pourtant l’arme et le danger de demain, pour l’ensemble de l’humanité)
    Jamais un mot sur la place historique de régions fortes qui pourant, dans cette « France éternelle » que nomme sans cesse la famille Le Pen, avaient à la fois autonomies et pouvoir de décision, mais ça, c’était avant Robespierre et les amis à Philippot.

    Bref, voter FN, c’est voter pour le système. Ce vote n a rien de révolutionnaire.