Saint-brieuc. Sylvie Guignard suspendue de l’UDI. Du rififi sur la liste de Marc Le Fur ?

guignard

07/08/2015 – 06H00 Saint-Brieuc (Breizh-info.com) – Marc Le Fur avait annoncé début juillet la nomination en deuxième position de Sylvie Guignard, membre de l’UDI, conseillère régionale et départementale – elle est vice-présidente du conseil départemental – pour les régionales du mois de décembre. Une nomination qui avait pour but, à la fois de donner des gages à l’UDI suite à l’accord national passé avec les Républicains pour les prochaines élections, tout en plaçant une femme connue pour être très proche de M. Le Fur .

Mais cette désignation avait été faite alors que  l’investiture nationale n’avait pas été accordée à Mme Guignard par l’UDI qui lui préférait Didier Lechien, maire de Dinan, et Marie-Claire Diouron, première adjointe au maire de Saint-Brieuc, Bruno Joncour.

La décision de l’UDI ne s’est pas faite attendre. Dans un e-mail adressé le 30 juillet à plusieurs membres de l’UDI, Mme Guignard révèle qu’elle vient d’être suspendue officiellement de l’UDI  : « J’ai reçu hier par courrier recommandé ma suspension de l’UDI au motif que « j’ai été choisie par une autre instance que l’UDI pour figurer en numéro 2 sur la liste des élections régionales ».». explique-t-elle avant de continuer :  « Ceci met fin à plusieurs mois de discorde et de polémique savamment orchestrée par Monsieur Jean-Yves De Chaisemartin qui ne m’avait pas choisie comme candidate pour ces élections. Les instances parisiennes ont donc tranché et je respecte leur choix. Je reste convaincue que les logiques parisiennes du parti ne tiennent pas compte des réalités locales. Mon choix, c’est depuis toujours celui du travail de terrain pour ma commune, mon département et ma région. Mes convictions centristes restent intactes. Je poursuis donc mon engagement pour la Bretagne auprès de Marc Le Fur qui me réitère sa confiance. ».

Le PS vainqueur des régionales avant même d’avoir joué ?

Suite à cette sanction, reste à savoir comment Marc Le Fur pourra bien se justifier auprès des instances dirigeantes de l’UDI pour ne pas placer un membre « désigné par la commission d’investiture » en deuxième position sur sa liste aux régionales .  Stratégie politique oblige, Sylvie Guignard pourrait bien faire les frais de cette annonce, alors que l’UDI locale apparait comme très divisée sur les choix des appareils nationaux.

Dans l’entourage de Marc Le Fur, certains s’interrogent de surcroît sur la possibilité réelle de la droite à remporter les élections régionales : « Le Drian a un bon bilan, y compris en tant que ministre, et en face on ne peut pas dire que la campagne est réellement commencé » s’inquiète un membre des Républicains du Morbihan . « Vu le climat politique actuel, une droite bretonne décomplexée aurait tout pour l’emporter, et pourtant, c’est le PS qui va sans doute à nouveau gagner en Bretagne  ; ça sera entièrement de notre faute, notamment à cause de notre immobilisme et de notre peur d’aborder tous les sujets » souligne-t-il avant de préciser « Regardez à Brest ou à Rennes, on ne nous entend pas sur les questions de sécurité ou sur les questions du communautarisme, pourtant bien réelles et qui préoccupent la population ; comment voulez-vous après avoir la moindre chance de faire basculer ces villes majeures dans notre camp ? La seule chose que nous faisons, c’est le jeu d’un Front national qui réalisera lui, un très bon score à cause de nos errements. ».

Les prochains mois promettent d’être animés en Bretagne…

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

  • « Bérézina » annoncée @marclefur a dit dans interview à #Rennes qu’il faisait une liste avec des amis ! #Regionales2015 #Bretagne