Le Croisic rend hommage au sculpteur breton Jean Fréour

05/05/2016 – 07H00 Le Croisic (Breizh-info.com) –  A l’initiative de la Ville du Croisic, une exposition consacrée à Jean Fréour se tiendra du samedi 18 juin au dimanche 11 septembre 2016 dans le cadre historique de l’ancienne criée. La première rétrospective majeure – 200 sculptures sont présentées – consacrée à ce grand sculpteur breton depuis sa disparition en 2010.

Organisée par Mme Soizic Fréour et M. Yvon Le Bihan, expert de l’artiste, cette exposition permettra de montrer l’immense talent de Jean Fréour et la variété de son œuvre. Installé depuis plusieurs décennies à Batz-sur-Mer, le sculpteur avait de nombreuses amitiés et attaches au Croisic, en particulier avec le peintre Eugène-Jean Chapleau.

Sculpteur figuratif, Jean Fréour fréquentera l’atelier de Charles Louis Malric (1872-1942). Il deviendra membre du mouvement artistique breton Seiz Breur en 1944. Entre 1952 et 1954, il  sera pensionnaire de la Casa de Velázquez à Madrid.

Travaillant dans la tradition de l’enseignement académique, il sculptera dans toutes sortes de matériaux : le schiste, le marbre, le granit, le bronze, l’onyx etc. Ses œuvres sont marquées du sceau d’une identité bretonne imprégnée de catholicisme.

Toute sa vie, Jean Fréour se tiendra à l’écart de la foule, du bruit, de l’agitation. Pour lui, l’art ne pouvait se pratiquer que loin du monde, à l’opposé des modes superficielles, du clinquant et du factice érigés en modèles par une époque vouée au culte de l’éphémère. Réticent aux influences et aux enseignements, il définissait ainsi les règles de son art : « Il suffit d’obéir aux servitudes qui, loin de nous asservir, nous aident à marcher, à ne pas nous égarer : le pays, le ciel, l’éclairage, l’architecture, la matière, surtout la matière avec sa vie propre qu’il faut connaître, qu’il faut respecter, qu’il faut aimer… ».

Pour l’expert Yvon Le Bihan « Jean Fréour était un très grand artiste, dans la lignée des grands comme Maillol, Rodin, Bourdelle, c’est donc légitime de présenter son travail et que les gens redécouvrent cet homme. Un jour par semaine, il arpentait la Bretagne et faisait ses dessins, le reste de la semaine il était dans son atelier. C’est un artiste qui a été reconnu puisqu’il a travaillé pour le Vatican ou des chefs d’État, mais qui n’a jamais fait allégeance à quiconque. C’est d’ailleurs pourquoi il a refusé l’offre de Pablo Picasso d’être son sculpteur et son céramiste, ou encore la proposition du musée Grévin d’en devenir le référent sculpteur. C’était un homme de création, très humble et qui voulait rester libre et indépendant. »

PLG

« Jean Fréour, sculpteur, la passion d’une vie » à l’ ancienne Criée du Croisic. Du samedi 18 juin au dimanche 11 septembre 2016, tous les jourss de 10h30 à 12h30 et de 15h30 à 18h00

Et aussi

Galerie Chapleau – « Un autre regard sur Jean Fréour : dessins, aquarelles et sculptures dans la collection Chapleau », du samedi 18 juin au dimanche 25 septembre 2016 de 14h30 à 18h00. Tous les jours, sauf le lundi.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine