Nantes. Cambriolages en série, incendies de voiture et vols à la tire

Nantes_Cambriolages_en_série_incendies_voiture_vols_tire

18/07/2016 – 04H00 Nantes (Breizh-info.com) – Dans la nuit du 12 au 13 juillet, une équipe de trois cambrioleurs âgés de 17 à 18 ans a été interpellée par la police après une course-poursuite à 180 km/h sur le périphérique.

Défavorablement connus des forces de l’ordre pour divers larcins, les trois jeunes gens avaient cambriolé une boulangerie la Mie Câline et un restaurant à Nantes, une pizzeria à sainte-Luce-sur-Loire, et un restaurant à Carquefou. La brigade anti-criminalité les a surpris en train de s’attaquer à un Domino’s Pizza à Nantes.

Après une course-poursuite qui a conduit la police de la Beaujoire jusqu’à Rezé, ils ont décidé d’abandonner la voiture et ont été interpellés à proximité. Après leur garde à vue, ils ont été mis en examen pour vols en réunion, refus d’obtempérer et conduite sans permis, puis déférés au parquet. Deux ont été écroués, un troisième – l’un des deux mineurs de l’équipe – libéré sous contrôle judiciaire.

Par ailleurs dans la nuit du 15 au 16 juillet cinq voitures ont brûlé dans Nantes, en deux foyers distincts. Boulevard Pasteur, dans le quartier Zola – proche du quartier dit ‘sensible’ de Bellevue, à l’ouest de Nantes, une Renault Clio a été incendiée vers 2 heures du matin. Le feu s’est propagé à une Volvo et une Volkswagen, bonnes pour la casse. Boulevard Michelet, un peu plus tard dans la nuit, un scooter a été incendié et le feu a endommagé une Renault Twingo stationnée à côté. Dans les deux cas, les incendiaires n’ont pas été retrouvés.

« Il arrive de temps à autre que les incendies de voiture ne soient pas cantonnés aux quartiers sensibles ; les jeunes délinquants qui veulent se faire un « barbecue » en sortent et vont incendier des voitures dans les quartiers tranquilles à proximité », commente un policier nantais. « Et puis chaque année, autour du 14 juillet il y a aussi un grand nombre d’escroqueries à l’assurance, dont bien peu arrivent devant les tribunaux ». Ces feux de voiture devenus « traditionnels » le 14 juillet n’ont pas épargné Rennes : vers 5h 30 dans la nuit du 14 au 15 juillet deux voitures ont été incendiées rue de la Chalotais ; la vitrine de l’agence Sofinco située juste à côté n’a pas résisté à la chaleur et a été endommagée.

Enfin samedi 16 juillet, sur le marché de la Petite Hollande, des voleurs à la tire ont été arrêtés… grâce à des clients. Ce marché, le plus cosmopolite de Nantes, est touché depuis des années par des faits de vol à la tire, comme la zone proche de Commerce.

Un couple s’est aperçu du vol d’un portefeuille rangé, a trouvé un témoin qui a vu le vol et pouvait reconnaître les voleurs. Ni une ni deux : tous trois se mettent en chasse, surprennent les voleurs à la tire en flagrant délit, après avoir changé de vêtements, et les interpellent avant d’appeler la police. Le portefeuille a été retrouvé dans des toilettes près du marché – là où sans doute les voleurs se sont changés – tandis que sur eux, les policiers ont trouvé une montre de marque Vaccari, plusieurs portables et des clés. Un appel à victime a été lancé (02 53 46 70 00). Les deux voleurs, défavorablement connus de la police pour des vols multiples, ont été placés en garde à vue ; l’un d’eux est mineur.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine