Bernard Cazeneuve veut imposer 600 nouveaux migrants de Calais en Bretagne

calais_migrants
Une responsable animation dans la Jungle de Calais...

15/09/2016 – 06H45 Bretagne (Breizh-info.com) – Bernard Cazeneuve poursuit sa politique d’étalement de l’immigration dans les régions françaises : en Bretagne, 600 nouvelles places devraient être ouvertes pour les « migrants » de Calais avant la fin de l’année 2016. La région en accueille déjà 160, tandis que dans les Pays de la Loire, 662 places vont être créées de gré ou de force. Avant fin 2016, les préfets devront en effet avoir trouvé, dans toute la France, 12.000 places d’hébergement pour les personnes censées être évacuées de la jungle de Calais.

La « Jungle » de Calais est aujourd’hui une poudrière, insalubre, violente, où les différentes communautés immigrées qui y vivent cohabitent difficilement, tout en causant de nombreux problèmes aux riverains et aux routiers travaillant entre la France et l’Angleterre.

Bernard Cazeneuve a-t-il eu peur d’imposer aux Corses des centres d’hébergement ? L’île de beauté a en effet été exemptée de cette répartition, tout comme l’Ile de France, déjà saturée. Les tensions communautaires récentes – notamment à Cisco – auraient pesé dans la balance de ne pas imposer ces immigrés aux Corses, selon Libération.

« Si vous vous faisiez respecter, y compris avec des méthodes dures, comme nous le faisons en Corse, au Pays Basque, en Alsace ou en Bretagne, soyez sûrs que Cazeneuve ne vous imposerait pas ces immigrés  » nous adresse un militant nationaliste Corse. « Nous ne voulons pas que notre vivre ensemble soit remis en cause par ces gens que nous ne pouvons pas intégrer à notre nation ».

Les élus locaux, en tout cas, n’auront pas leur mot à dire ; le préfet redevient le personnage tout puissant de la collectivité, comme aux heures les plus sombres du jacobinisme français. Toujours dans Libération, on peut lire : « Il est demandé à chaque préfet «d’expertiser quels sites pourraient accueillir des migrants» et «localement, les négociations peuvent être entamées dès aujourd’hui avec la Poste, EDF et les villages vacances». En effet, il s’agit de locaux appartenant à «de grands réseaux ou de grandes institutions», explique une source proche du dossier, qui souligne que l’accord des élus locaux n’est «pas un préalable au repérage des opportunités», et ajoute «il s’agit simplement d’une consultation et dans ce cadre, ne nous sommes pas contraints de solliciter les élus. Quand les préfets nous auront fait remonter le nombre de places disponibles sur leur territoire, évidemment que nous engagerons des discussions», ajoute la source.».

6000 SDF morts entre 2008 et 2010

La question qui se pose concerne également le nombre d’immigrés : en effet, comment est-il possible que l’État français ait laissé doubler le nombre d’individus arrivant à Calais ( 6000 fin 2015, 12000 aujourd’hui ) et cela en à peine quelques mois ? Les régions doivent elles s’attendre à voir le nombre d’immigrés augmenter chaque mois un peu plus en raison de cette porosité manifeste aux frontières ?

Un restaurateur de Calais qui nous confie « avoir parfois pensé au suicide » tant il n’en peut plus de voir ces « hordes d’individus qui n’ont aucun respect, ni pour notre ville, ni pour notre pays, ni pour nos lois » explique : « ceux qui s’affrontent aux forces de l’ordre depuis des mois, qui agressent des riverains, des routiers, des automobilistes, ce sont aussi eux que vous allez devoir accueillir ; vous allez vite comprendre ce que l’on vit depuis tout ce temps ». 

Majoritairement musulmans, les « migrants » de Calais ont récemment fêté l’Aïd el Kebir dans la Jungle. Une vidéo du Figaro montre à ce sujet une animatrice, intégralement voilée, distribuer la nourriture aux musulmans venus partager le repas. Des repas donnés par les associations humanitaires, ou bien vendus dans les commerces clandestins de la Jungle, qui bénéficient, contrairement à toutes les entreprises présentes sur le territoire français, d’un affranchissement de déclaration, de taxes et d’impôts…

Autre sujet polémique : la rapidité avec laquelle les locaux appartenant à EDF, des villages vacances ou La Poste, sont réquisitionnés pour ces personnes entrées illégalement sur le territoire français ; à côté de cela, plus de 6.000 SDF sont morts en France entre janvier 2008 et décembre 2010, soit plus de 2.000 par an, selon une estimation publiée en 2015 dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. En 2015, ils seraient 500 à être morts dans la rue selon le collectif « les morts de la rue ». De quoi largement renforcer le sentiment que l’étranger est mieux traité que le plus pauvre des Français dans son propre pays.

Du côté des réactions politiques, une partie des leaders de la droite s’opposent à cette décision de Bernard Cazeneuve, évoquant notamment, comme Laurent Wauquiez, le risque de créer des Calais dans toute la France. Dans un communiqué, Pascal Gannat, président du groupe FN au Conseil régional des Pays de la Loire, « exige la tenue de consultations locales, pour que les Ligériens s’expriment enfin sur leur volonté d’accueillir toujours plus d’étrangers chez eux.« 

En Europe par ailleurs, la position hongroise, polonaise, slovaque et tchèque de fermeté sur l’immigration et sur la protection des frontières de l’Europe tend à se propager, hormis chez Angela Merkel – qui enchaine les revers électoraux – et chez François Hollande – qui semble guidé plus par l’idéologie que par le réel.

Dernier revirement en date, celui de Donald Tusk, l’ancien Premier ministre polonais et actuel président du Conseil de l’UE qui a finalement admis que «nous devons sécuriser nos frontières » en précisant : « Jamais plus nous ne pourrons permettre que nos frontières soient débordées par des vagues de migrants en situation irrégulière comme en 2015 ».

Le 4 Septembre, le président du Conseil de l’UE a déclaré que la capacité d’accueil de l’Europe est presque atteinte. Le mardi 13 Septembre, Donald Tusk a visité Budapest afin de trouver des alliés dans un combat qui semble bien être désormais le sien également.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • @impertinent78 Les bretons majoritairement « de gauche » doivent être ravis d’accueillir de « pauvres migrants »…

  • section69

    cazeneuve a surement une superbe maison avec beaucoup de place

  • David Torondel

    « De quoi largement renforcer le sentiment que l’étranger est mieux traité que le plus pauvre des Français dans son propre pays. »
    Encore une fois ce mauvais principe de mettre en opposition les situations de précarité…
    Déjà, quelques précisions concrètes : les personnes qui souhaitent demander l’asile en France bénéficient d’une allocation, l’ADA, dont le montant est entre 1,5 et 2 fois inférieure au RSA.

    En Bretagne, les chiffres de 2014 indiquaient qu’il y avait 6600 places en logement social en Bretagne, dont 1000 pour les demandeurs d’asile, soit 15%. Sous-entendre que les étrangers sont mieux traités que les français en situation de précarité, est mensonger.

    Ce nouveau plan de l’état va augmenter considérablement le nombre de places pour les demandeurs d’asile. Personnelement je m’en réjouis, parce que cela me semble humainement indispensable afin de démanteler le camps de Calais. Reste à vérifier que cela se fera dans de bonnes conditions, mais c’est aussi sur ce point que les assos de solidarité vont se mobiliser.

    Vous parlez des études sur le nombre de morts dans la rue… avez-vous demandé à ces assos si elles faisaient le distingo entre les SDF français et les SDF étrangers ?

    Je ne m’arrogerais pas le droit de parler au nom de toutes ces assos de solidarité, mais je peux au moins vous dire ce que j’en ai constaté : les assos de solidarité ne font pas de différences. Une personne à la rue, c’est une personne à la rue, qu’elle soit française, basque, bretonne, italienne, roumaine, kurde, afghane ou syrienne.

    Il est très discutable que les préfets aient autant de pouvoir, alors qu’ils ne sont pas élus directement, et qu’ils imposent leur volonté à des maires élus ? Je suis d’accord sur le fond… Mais si ces mêmes préfets utilisaient les mêmes méthodes pour imposer aux maires de respecter les quotas de logements sociaux, je n’en serais pas mécontent. Pas vous ? Donc essayons d’être dans une exigence raisonnable et d’éviter les raccourcis.

    La politique d’immigration actuelle n’est pas idéale, elle génère un nombre important de sans-papiers, il y a beaucoup d’abérations, je suis d’accord la-dessus. Vous pensez qu’il faudrait que l’état en fasse plus pour les français dans la précarité ? Je suis tout à fait d’accord avec vous, je pense que la politique sociale en France n’est pas assez forte. Vous pensez que l’état devrait avoir la même politique de réquisition de logements pour les français en situation de précarité ? Je suis tout à fait d’accord avec vous. Mais ça n’est absolument pas antinomique avec le fait d’agir pour les personnes en exil.

    Vous pensez qu’on a pas les moyens d’aider les 2 ? Moi je pense que ca n’est qu’une question de volonté politique. Les chiffres de la perte liée à la fraude fiscale sont apparement difficile à estimer, mais ils oscillent entre 50 et 80 milliards. A titre personnel, il me semble qu’utiliser 2 ou 3 milliards afin de lutter contre cette fraude permettrait d’en récupérer un grand nombre, et tout cet argent récupéré pourrait largement permettre d’apporter une aide aux français ET aux étrangers demandeurs d’asile. Si demain un politique, quel que soit son bord, propose ça dans son programme, ça me semblerait assez intéressant… Ca n’est pas économiquement viable, pas si simple, etc. ? Peut-être… mais je préfère tenter ça plutôt que de tenter la division et aller vers un clivage des misères, pour les opposer.

    Sur le terrain, les bénévoles ne vont pas vers ce clivage, je vous l’assure. Je n’ai jamais rencontré de bénévole affirmant qu’il souhaite aider uniquement les étrangers, et pas les français. L’inverse non plus, d’ailleurs… et même si j’en croisais, je le respecterais, parce que cette personne apporte une aide, et c’est le principal.

    D’ailleurs, à ce propos… Pourquoi ne montrez-vous pas l’exemple ? Loin de moi l’idée de « troller », comme vous dites, mais il me semble que pour avoir des actes en accord avec vos propos, vous pourriez offrir des encarts sur votre site pour le 115 du particulier, par exemple ? Pourquoi ne lancez-vous pas de récolte de dons pour la croix-rouge et ses maraudes, pour le Secours Populaire ou Catholique ?

    Ha oui, je vous le concède, en faisant ainsi, vous « risquez » d’aider aussi des personnes étrangères, sur le sol français… mais je vous rassure, vous aiderez aussi beaucoup de français, et c’est le principal, non ?

    • Mort de rire

      LOL non, l’argent et le système social des français a pour but d’aider les français( et les européens à cause de la réciprocité entre pays européens) dans le besoin et non pas le monde entier, que l’on soigne et nourrisse les migrants est une chose mais que l’on les garde chez nous en Europe est une attitude irresponsable et irrationnel.

      La plupart des clandestins de Calais viennent de divers pays africains sans aucun liens avec la Syrie, ils ne devraient pas être accueillis en France mais renvoyés chez eux ou du moins vers le pays duquel ils sont venus en Europe( comme la Turquie, la Lybie ou la Tunisie) comme cela devrait être le cas pour tous les clandestins.

      Quant aux soit disant réfugiés syriens on ne va pas dire qu’ils sont menacés en Turquie,Je suis d’accord pour que l’on envoie de l’aide aux réfugiés vivant dans les nombreux camps en Turquie ou en Jordanie mais il n’y a aucune raison de les laisser venir en Europe étant donnée qu’ils n’ont rien en commun avec l’Europe, ils ne sont ni européens ni même chrétien alors il serait plus logique qu’ils aillent se tourner vers les Émirats.

      Je ne comprends pas pourquoi cette politique promue par les pays de l’Est n’ait pas été mise en place dès le début, pourtant c’est beaucoup plus rationnel que l’opération porte ouverte à laquelle on a assisté. Non seulement il aurait été moins cher d’aider les migrants chez eux mais en plus on n’aurait pas à subir l’insécurité et le changement de population que ces politiques d’accueils font apparaitre.

      • David Torondel

        « l’argent et le système social des français a pour but d’aider les français et les européens » : moi je souhaite que l’argent de mes impôts servent à aider aussi les personnes extra-européennes.
        « La plupart des clandestins de Calais viennent de divers pays africains sans aucun liens avec la Syrie » : et alors ? La Syrie est le seul pays du monde ou la vie est menacée ? Il y a plus de soudanais que de syriens qui demandent l’asile, par exemple, vous avez l’impression que le Soudan est un pays « calme » ? Ou le Bangladesh ?
        « Quant aux soit disant réfugiés syriens on ne va pas dire qu’ils sont menacés en Turquie » : La quasi totalité des irakiens qui demandent l’asile sont en fait des kurdes irakiens. Lisez un peu sur l’histoire des kurdes en Turquie.
        « Non seulement il aurait été moins cher d’aider les migrants chez eux » : vous avez des études sérieuses qui ont estimé la faisabilité et la budgétisation d’une action française ou européenne qui permette de mettre fin à la guerre en Syrie, au Soudan, au Bangladesh, etc. ?
        « mais en plus on n’aurait pas à subir l’insécurité et le changement de population que ces politiques d’accueils font apparaitre. » Même si on acceptait toutes les demandes d’asile chaque année (ce qui n’est pas le cas, seulement 1/4 des demandeurs l’obtiennent), cela représenterait 80 000 personnes. Soit 0,0012% de la population française. Soit 12 personnes de plus dans une ville moyenne de 10 000 habitants. L’insécurité nait du communautarisme. A nous de travailler à une meilleure intégration, ce qui ne semble pas spécialement insurmontable pour 12 personnes de plus par an dans une ville moyenne, non ?

        • Mort de rire

          Tu souhaites peut-être que tes impôts soient mis aux services des étrangers mais les français ne le veulent pas, surtout ceux des milieux populaires. Alors l’argent des français continuera a poursuivre sa fonction première c’est à dire servir les français.

          J’ai parlé de la Syrie parce que d’après nos amis les journalistes c’est de là que viennent les migrants. Le Bangladesh et le Soudan ne sont pas considérés comme des zones de guerre de nos jours.

          De plus les 0,0012% dont vous parlez sont un chiffre annuel qui ne prend pas en compte ceux qui sont déjà entrés ni même le regroupement familial, d’ailleurs ce chiffre ne prend même pas en compte l’appel d’air qui en découlera s’il venait à s’ébruiter que tout le monde est accepté dans ce pays.

          Sinon quand je parle de la Turquie ce n’est qu’à titre d’exemple, il y aussi les Émirats du Golfe ou même l’Iran qui peuvent faire office de pays d’accueil, peut importe.

          Pour ce qui est des coûts, c’est 7 milliards d’euros par AN pour chaque millions de personnes acceptés, bien entendu il est appelé à doubler voir même tripler si quelque autre millions supplémentaires venaient à entrer que ce soit par la demande d’asile ou le regroupement familial, il a été estimé que le million de personnes acceptés par l’Allemagne l’année dernière peuvent potentiellement devenir 7 millions grâce au seul regroupement familial, et encore c’est en partant du principe que personne de supplémentaires ne vie dra en Allemagne entre temps.

          Enfin l’insécurité n’est pas lié au communautarisme, les asiatiques sont très communautaire mais ils ne font chier personne.

          Quant à l’intégration c’est sous entendre qu’on veuille qu’ils s’installent chez nous, ce qui n’est pas le cas.

          Comme je l’ai dit plus haut, il n’y a aucune raison rationnel de les accepter chez nous étant donné qu’ils n’ont rien en commun avec nous et que cela ne nous rapporte rien. De plus il y a suffisamment de pays relativement riche qui possèdent les mêmes caractéristiques que ces populations pour qu’ils n’aient pas besoin de venir en Europe. Les seuls personnes légitime à chercher refuge en Europe sont les ukrainiens, les chrétiens d’Orient et les blancs d’Afrique du Sud.

    • ryo

      va dire ça aux calaisiens

  • potier

    C,est dégueulasse on a des gens à la rue même qui travaille mais ne peuvent pas avoir de logement car ils ne,ont pas assez de revenu et ceux ont tout marre de payer pour toute ces merdes et ces associations il va falloir qu,on bouge notre cul une honte

  • TITUS

    A propos des migrants déjà arrivés à Nantes (car ils n’ont pas
    attendus la permission du Ministre), deux d’entre eux ont été interpellés hier
    dans le Magasin ZARA dont ils sortaient de la marchandise sans payer.
    Que croyez-vous qu’il se passa après que le vigile eut appelé
    les flics ? Une comparution immédiate avec un « RAPPEL A LA
    LOI » et remise en liberté immédiate. Qui a dit que la Justice est
    lente ?
    Entendre la Loi sans entendre le français … ils s’en marrent
    encore !

  • Gillic

    La Bretagne n’ est pas la Corse, cela se voit !! Mais espérons que ces nouveaux touristes ouvrent les yeux aux bretons ou du moins aux habitants de Bretagne !!!!

  • LOMBARD

    bonjour. Vous les bretons, n’avez que ce que vous vouliez !! pourquoi vous plaindre ??!! vous avez votés pour avoir de nombreux ministres !! vous aimez le monde ,le monde vous aime !! et bien IL ARRIVE !!!!

  • section69

    la france enfin de ce qu il reste de français poubelle de l europe y a pas d autre mots

  • sav73

    Il faut surtout penser a l avenir si dans les mois avenir la guerre civile éclate sur notre territoire que vont faire tout ses migrants dans notre pays en plus des assassins en liberté avez vous pensé a la question ,les personnes sans défense âgées ou femmes seule , et se n est pas les associations qui viendrons vous défendre , je suis pessimistes ,mais surtout réaliste , les politiques sacrifies sa population …..

  • Collectif Crec

    Cazeneuve comme tous les autres, doit avoir une casse de vide et surement des résidences particulières qu’il n’a qu’à remplir…
    Tous ces pourris qui nous dirigent droit dans le mur sont devenus criminels de la nation au même titre que les migrants…
    Lisez cet article parmi tant d’autres :
    http://www.dreuz.info/2016/09/14/paris-cinq-syriens-soupconnes-de-vouloir-acheter-des-kalachnikov-interpelles-cette-nuit/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

  • David Torondel

    « En tant que femme, je nomme ici qu’il est actuellement impossible d’intégrer sur notre sol des personnes qui sont à l’opposé de nos manières de vivre et d’être et qui ne respecte absolument la femme (euphémisme)…. »
    Et si je vous dis que je peux vous assurer que toutes les personnes que j’ai eu l’occasion de « suivre » n’étaient absolument pas à l’opposé de nos manières de vivre et d’être… que les femmes étaient respectées, et que leur intégration est possible, j’en ai la preuve concrète autour de moi…
    On en reviens toujours, pour moi, au même problème de base : je lis ici énormément d’affirmations péremptoires qui sont à l’opposé de ce que je peux constater dans mon activité de bénévole auprès d’eux. Je ne suis pas naïf, bien sur qu’il y a des gens « pas bien » parmi les personnes en exil, mais ni plus ni moins que dans n’importe quelle autre catégorie de personnes. Allez à leur rencontre, échangez avec eux.

    Quand à la colonisation… il y a chaque année 24 000 demande d’asile acceptée, sur un peu moins de 80 000 demandes. Même si toutes étaient acceptées, cela représenterait 0,0012 % de la population chaque année. Soit 12 nouvelles personnes dans une commune moyenne de 10 000 habitants.
    Qui est le « mouton/pigeon », dans l’histoire ? Celui qui essaye d’avoir une « politique de vie » humaine, ou celui qui se laisse berner par les manipulations et les mensonges quotidien de la droite et l’extrême-droite sur le sujet, qui ose parler de « grand remplacement » pour 0,0012% de la population ?

    Les 24 000 demandes d’asile qui sont acceptées, elles ne le sont pas à la légère. Ceux là ont du prouver que leur vie était menacée si ils retournaient dans leur pays. Et je ne parle pas de preuves orales, ils ont du apporter des preuves authentiques, des documents, originaux, etc. Donc leur refuser l’asile, c’est condamner 24 000 personnes chaque année. Sans parler des milliers de morts juste en tentant d’arriver jusqu’à nous. Vous dites : « Y en marre là, il est grand temps de passer à autre chose et de faire autrement. ». Je suis d’accord… mais le « autre chose » et le « autrement » auxquels vous croyez ne sont pas les mêmes que le mien. Moi je crois que si on continue à ne pas voir la réalité de ces milliers de personnes dont la vie est menacée, que si nous ne faisons pas notre maximum pour les aider, dans quelques décennies je n’ose pas imaginer quel regard nos enfants et petits-enfants porteront sur nous.

    • Remi Fasol

       » je n’ose pas imaginer quel regard nos enfants et petits-enfants porteront sur nous. » OUI certainement ils nous en voudront, mais peut-être pas pour les raisons que vous imaginez….Dans les pays envahis les autochtones deviennent les plus mal lotis…ça se vérifie déjà…lentement mais sûrement . (Il y a environ 10 millions d Arabo-musulmans en France)

  • Mort de rire

    Pas vraiment non, la majorité des bretons sont contre surtout les bretons des classes populaires et les habitants des petites et moyennes villes, il n’y a que les bobos et les endoctrinés des grandes villes qui adhèrent à ce genre de délires.

    • CL22

      Classes populaires en Bretagne ? où sont-elles ? ?

      • Mort de rire

        A Brest par exemple ou alors dans les petites ou moyennes villes, mais bon quand on est un bobo inculte qui ne sort jamais de chez soit on ne peut pas être au courant de la réalité.

  • Loustig

    Le projet français est de faire de cet hexagone un Brésil ,
    produire un citoyen métis..( sans plus de racine en fait ), parceque trop de diversité,
    3 civilisations originelles (Celtique, Germanique, Latine..)..7 Peuples (Breton, Flamand, Alsacien, Occitan, Catalan, Basque, Corse..+ outre-mer !..) (radio Pays à Paris !)..le formatage , l’uniformisation castratrice,..en france on prend le citoyen à la naissance et on le mène par le bout du nez toute sa vie, que ça plaise ou non 1 seule langue admise ..métisser pour détruire les terroirs, pôle de résistance à l’Etat Central.
    C’est pourquoi , pour nous les Bretons (diversité du monde !), …français ou Africains c’est Pareil !..ce n’est pas Breton et cela nous est néfaste.
    …la Normandie a été réunifiée sans manifester, pour nous et les Alsacien ..Non !..
    c’est du mépris ..parceque nous sommes encore des peuples distincts (langue, culture , histoire, territoire propre..) et cela est inconcevable pour les souverainiste franco-parisien : PS-LR-FG-FN….
    Vive l’Europe des Peuples Premiers, Unis et solidaires, anti-impérialistes…
    Breizh e-unan..kengred e etrekeltiek !

  • David Torondel

    « Déjà, distinction entre les migrants économiques, qui n’ont strictement rien à faire en France » : ceux-ci n’obtiennent pas le droit d’asile.
    « 6 mois pour parler français » : ceux qui obtiennent l’asile ont 6 mois pour de formation obligatoire afin d’obtenir le niveau B1.
    « ATA maximum de 300 € par mois » : l’allocation de demande d’asile est de 204 euros/mois pour un homme seul.
    « pas d’allocations d’aucune sorte » : les demandeurs d’asile n’ont droit à aucune autre allocation.
    Bref, belle démonstration de méconnaissance de la situation des demandeurs d’asile…

    • Mort de rire

      Le demandeur d’asile reçoit cette pension en plus du logement gratuit, de plus très souvent ils travaillent au noir ce qui leurs permet d’avoir du cash sans avoir à payer d’impôt dessus, le tout sans compter les aides de divers associations en tout genre.

      Ensuite vous oubliez qu’une fois la demande d’asile validée, ils ont accès à toutes les prestations sociales RSA inclus.

      • David Torondel

        « Le demandeur d’asile reçoit cette pension en plus du logement gratuit » : 40% seulement des demandeurs d’asile bénéficient d’un logement en centre d’accueil.
        Le travail au noir, perso je n’en ai jamais vu… mais j’imagine qu’il y en a, surement, je ne suis pas dans l’angélisme. Mais certainement moins que pour les français. Quand je vois la galère pour trouver un travail pour ceux qui ont obtenu l’asile et ont parfaitement le droit de travailler, j’imagine à quel point ce doit être encore plus dur pour ceux qui n’en ont pas le droit. Quand aux aides des assos, il n’en ont pas plus que les français.
        Pour les 24% qui obtiennent l’asile, oui à ce moment là ils tombent dans le droit commun, et ont les même droits que n’importe quel français, oui, y compris RSA. Ceux qui obtiennent l’asile ont du prouver qu’ils étaient en danger de mort dans leur pays.
        Vous avez le droit d’être contre le droit d’asile, vous avez le droit de considérer que vous préférez prendre le risque que 20 000 personnes meurent chaque année plutôt que de les accueillir. Mais vous n’avez pas le droit de mentir sur les chiffres, et de dire que les étrangers ont plus de droits que les français.

  • David Torondel

    « Déjà, distinction entre les migrants économiques, qui n’ont strictement rien à faire en France » : ceux-ci n’obtiennent pas le droit d’asile.
    « 6 mois pour parler français » : ceux qui obtiennent l’asile ont 6 mois pour de formation obligatoire afin d’obtenir le niveau B1.
    « ATA maximum de 300 € par mois » : l’allocation de demande d’asile est de 204 euros/mois pour un homme seul.
    « pas d’allocations d’aucune sorte » : les demandeurs d’asile n’ont droit à aucune autre allocation.
    Bref, belle démonstration de méconnaissance de la situation des demandeurs d’asile…

  • Mort de rire

    Occupe toi de ta femme, comme ça la France s’en portera mieux.

    • CL22

      Laquelle ? La tienne ?

  • Mort de rire

    Non il faut faire plus simple, le renvoie immédiat de tout les clandestins vers le pays d’où ils viennent comme le font les australiens, si on aurait renvoyés tout ces gens vers la Turquie, la Tunisie ou la Libye dés le départ nous n’aurions pas eu tout ces problèmes.

    Personnellement je me demande pourquoi nous devrions accueillir en Europe des personnes qui ne sont pas des européens et qui n’ont rien en commun avec nous, les seuls réfugiés qui possèdent une légitimité pour nous demander de l’aide sont les ukrainiens et les chrétiens d’orient, les autres ont les Émirats du Golfe et les autres pays du Moyen Orient et d’Afrique vers qui se tourner.

  • potier

    Il ne faut pas ce cacher derrière un pseudo si on a rien à se reprocher

    • CL22

      POTIER est votre nom ?

  • Mort de rire

    Vous virez de France comme tout les autres traîtres. Ce sera un bon début.

    • CL22

      Le vrai visage des extrémistes de Droite : virer ceux qui ne pensent pas comme eux.

      • Mort de rire

        Non, c’est plutôt virer tout ceux qui DÉTRUISENT la France, les ennemis du peuple de ton acabits ne pensent pas ils régurgitent leurs endoctrinement idéologique visant à la destruction de l’Occident.

        A l »époque de De Gaulle tu aurais été déchu de ta nationalité comme l’a été ton pote Danny Conne Bendit.

        • CL22

          A part l’insulte et la caricature, qu’êtes-vous capable de dire ?

  • section69

    ce qui serait profitable c est que des collabos -socialos de mes 2 comme toi parte