Elections présidentielles. Le Pen ou Fillon ? [tribune libre]

lepen_fillon

Dans une récente tribune libre publiée sur ce site, son auteur défendait l’idée selon laquelle François Fillon serait mieux disant que Marine Le Pen sur les sujets les plus importants (immigration, islam, identité,….), ce qui, pour le moins, ne va pas de soi ; l’examen de son programme pour 2017 et la lecture de ses livres récents nous ont convaincu du contraire.

François Fillon ne propose rien de sérieux pour mettre un terme au plus grand défi auquel nous sommes confrontés : l’invasion démographique en cours qui est aussi religieuse et culturelle. Sur ce point essentiel le programme de Marine Le Pen est de loin le meilleur puisque François Fillon ne propose rien de substantiel tandis qu’elle propose l’arrêt total de l’immigration et la substitution du droit du sang au droit du sol.

Concernant le mariage des homosexuels, le seul parti politique important qui propose la suppression de la loi Taubira, c’est le Front National tandis que F.Fillon en propose quelques aménagements mineurs.

En matière d’instauration d’une réelle démocratie qui ne peut qu’être référendaire, François Fillon ne propose rien tandis que le Front National dit vouloir introduire le référendum d’initiative populaire, une institution essentielle.

François Fillon persiste dans l’idée d’un maintien de  la monnaie unique laquelle est considérée, par nombre de Prix Nobel d’économie, dont le plus récent, Oliver Hart,(ce n’est pas nouveau, Stiglitz a écrit que 90% des titulaires du Prix Nobel qui étaient en activité au cours des années 1990 considéraient la création de l’euro comme une erreur ; c’était le cas du Français Maurice Allais), comme une erreur qui coûte très cher aux Européens (hormis les Allemands qui profitent de l’aubaine de cette monnaie qui, pour eux, est sous-évaluée. Si l’Allemagne sortait de la zone euro, l’euro-mark augmenterait d’au moins 15% tandis que la valeur de la plupart des autres monnaies européennes baisserait sensiblement). Cette monnaie interdit le retour de la croissance (Stiglitz, Krugman….) et, en conséquence, F. Fillon échouera, s’il est élu, comme son prédécesseur, en aggravant probablement les inégalités sociales. Marine Le Pen dénonce les effets délétères de l’euro et elle a très probablement raison sur ce point contre la quasi-totalité de la classe médiatico-politique.

François Fillon est l’homme de la superclasse supranationale avec laquelle il entretient des relations régulières (Club de Bilderberg) ; ce n’est pas le cas de Marine Le Pen.

François Fillon envisage d’avoir des relations de bon voisinage avec la Russie, ce qui est une bonne chose, mais sur ce point il ne se différencie pas de Marine Le Pen.

Fillon et l’islam

François Fillon cultive l’ambiguïté. C’est sa façon d’être. Pour s’en convaincre, il n’est besoin que d’évoquer son dernier livre intitulé Vaincre le totalitarisme islamique. Ce titre est alléchant ; il laisse supposer que l’auteur dénonce l’idéologie totalitaire qu’est l’islam. Mais, pour ceux qui ne se contentent pas de lire le titre, la déception est immense dès le chapitre troisième intitulé ‘’Le totalitarisme islamiste, voilà l’ennemi !’’. A ce stade on comprend que ce livre est une supercherie et que son auteur est un manipulateur qui allèche le chaland avec un titre ronflant mais qui ne dénonce finalement que les agissements des islamistes, c’est-à-dire les plus radicaux des musulmans ; ce sur quoi tout le monde est d’accord. Fillon ne dénonce nullement le totalitarisme propre à l’islam lui-même. D’ailleurs, il ne croit pas au totalitarisme de l’islam et il l’a dit lors de son passage à Saint-Brieuc le 4 novembre dernier, en réponse à un intervenant qui exprimait l’idée selon laquelle l’islam est une idéologie totalitaire qui n’est pas que religieuse, mais aussi politique, juridique et en fait ‘’totale’’. Fillon n’a pas compris l’essentiel, à savoir que le vrai danger, ce n’est pas l’État Islamique, que nous serions en mesure d’écraser si nous le voulions vraiment, c’est l’immigration de populations musulmanes en France et en Europe. Populations qui utilisent notre système juridique corrompu par l’idéologie des droits de l’homme pour imposer leur religion qui est un système idéologique totalitaire. Comme l’explique Philippe de Villiers, notre problème est d’ordre démographique et culturel. Le terrorisme djihadiste est certes spectaculaire mais il peut être éradiqué. Il est beaucoup plus difficile de dénoncer l’immigration, en particulier celle des populations musulmanes, et Fillon en est incapable. Son programme contient quelques vagues mesures concernant d’éventuels quotas d’immigrés dont il ne précise ni les volumes ni la nature. C’est le service minimum, un attrape-nigauds. D’ailleurs Fillon aurait l’intention de confier le ministère de l’économie à son ami Henri de Castries, actuel président du club de Bilderberg (un cénacle de la superclasse mondialiste), lequel est un chaud partisan de l’immigration, ce qui est inquiétant !

Marine Le Pen fait la même erreur que F.Fillon quand elle affirme que l’islam est compatible avec notre système politique et avec notre culture, mais elle envisage malgré tout de mettre un terme à l’invasion et de substituer le droit du sang au droit du sol ! Il n’y a rien de tel dans le programme de F.Fillon.

Quid de la démocratie ?

Concernant le délitement de notre démocratie et son oligarchisation, le candidat Fillon n’a visiblement rien à dire. Il est satisfait de notre Etat de droit, c’est-à-dire du pouvoir des juges qui n’est pas le pouvoir du peuple. Sur ce point essentiel, le Front National est le seul à proposer un changement essentiel, à savoir l’introduction du référendum d’initiative populaire dans notre constitution. Ce type de référendum est la seule institution susceptible de donner réellement le pouvoir au peuple. Son adoption permettrait de mettre un terme à l’adoption de lois par de prétendues majorités parlementaires représentant souvent moins de 20% du corps des citoyens parce que ces derniers pourraient annuler les lois allant à l’encontre des préférences de la majorité. Il ne fait aucun doute que la politique laxiste qui fut celle de nos dirigeants depuis 40 ans aurait été rejetée si nous avions la possibilité de nous prononcer sur ce sujet. C’est vrai pour ce qui concerne l’immigration mais aussi pour ce qui concerne beaucoup d’autres sujets importants. Le projet d’instauration du référendum d’initiative populaire par le Front National  est sans aucun doute ce qu’il y a de plus important dans son programme.

Fillon, un homme en phase avec l’oligarchie

N’oublions pas que François Fillon soutenait la candidature de Hillary Clinton lors de la dernière campagne électorale américaine. Hillary Clinton qui était la candidate de la superclasse, de Wall Street et de la bobocratie.

On se souvient qu’après le référendum concernant la sortie du Royaume –Uni de l’Union Européenne, l’oligarchie a insulté les électeurs ayant voté en faveur du Brexit en les accusant d’être des sous-doués, des incultes, des vieux….et elle a suggéré que la démocratie n’était sans doute pas la meilleure solution ! Notre Fillon n’a pas été en reste et Christophe Guilluy rappelle dans son dernier ouvrage qu’ « En France, certains proposaient même une démocratie à points. François Fillon déclarait ainsi que les jeunes devraient disposer de deux voix ! ». Ce point de vue était lié au fait que les jeunes (ceux qui avaient voté et ils furent peu nombreux) britanniques avaient voté majoritairement en faveur du maintien dans l’Union Européenne. Ce point de vue en dit long sur l’état d’esprit de ce personnage qui trouverait normal d’attribuer un poids électoral plus important aux gens qui pensent comme lui !

François Fillon fréquente depuis longtemps les cénacles de la superclasse. En 2011 déjà il avait invité l’état-major du club de Bilderberg à l’Hôtel Matignon. Philippe de Villiers écrit dans son ouvrage intitulé ‘’Le moment est venu de dire ce que j’ai vu’’ : ‘’Un peu plus tard, lorsque j’interrogerai François Fillon sur le dîner qu’il a donné en 2011 pour les membres du Bilderberg à Matignon, il aura cette réponse candide : « Ce sont eux  qui nous gouvernent »’’ ! Voilà une réponse inattendue de la part d’un prétendu gaulliste. D’ailleurs, comment peut-on se dire gaulliste tout en défendant avec acharnement l’Union Européenne (dont la vocation depuis ses origines lointaines est l’Etat supranational) et la monnaie unique ? Supercherie ! De plus, F. Fillon revendique sa qualité de souverainiste, sans préciser les choses en général, ce qui laisse penser à celui qui l’écoute (ce fût mon cas) qu’il est toujours sur la ligne politique de feu son ami Philippe Séguin. Mais, que nenni ! Dans son ouvrage récent intitulé Faire, il se déclare souverainiste européen ! Il est donc favorable au transfert des souverainetés nationales à l’Union européenne, ce qui confirme qu’il est radicalement étranger au  gaullisme. Supercherie !

Un traditionnaliste illusoire

Gabrielle Cluzel a très justement rappelé dans l’édition du 23 novembre de  Boulevard Voltaire que c’est sous le règne de Fillon Premier ministre que la « théorie du genre » a fait son entrée à l’école et que, comme il l’a rappelé lui-même cette semaine, « pas une seule fois il n’a pris une position contraire à l’avortement ». Il y a quelques jours, il a précisé ne pas vouloir « changer le mariage pour tous, ni remettre en cause l’adoption par des couples homosexuels ».

Dans le programme du candidat Fillon pour 2017, le mariage et la procréation figurent en 14e position sur 15 : « Adoption plénière réservée aux couples hétérosexuels, limiter la PMA aux couples hétérosexuels infertiles et interdire la GPA ». La remise en cause de la loi Taubira n’y figure pas bien que cette dernière constitue une rupture culturelle fondamentale (la suppression de cette loi ne figure que dans les programmes du Front national et du Parti chrétien démocrate).

Le fait qu’il soit catholique et qu’en conséquence il refuse à titre personnel la pratique de l’avortement ne fait pas de lui un traditionnaliste comme semblent le penser les plumitifs subventionnés. Un grand nombre de catholiques qui votent pour le parti socialiste, en particulier dans l’ouest de la France, sont sur la même ligne que lui.

Philippe de Villiers, qui le connaît bien, dit de lui qu’il n’est qu’il n’est que superficiellement attaché à la culture traditionnelle.

Un bilan de Premier ministre catastrophique

François Fillon a été Premier ministre des gouvernements Sarkozy pendant cinq ans. On peut donc lui imputer les résultats de ce quinquennat marqué par la hausse spectaculaire du chômage, de la dette, de l’immigration incontrôlée, sans même parler de l’intervention militaire catastrophique en Lybie qui a généré un chaos et une guerre civile meurtriers.

La dette publique est passée de 1.216 milliards d’euros en 2007 (64,4 % du PIB) à 1.841 milliards d’euros en 2012 (90,6 % du PIB) ; la croissance a évolué de +2,3% en 2007 à 0% en 2012 ; la balance commerciale a régressé de -52 milliards d’euros en 2007 à -81 milliards en 2012, soit de 29 milliards d’euros tandis que celle de l’Allemagne ne se dégradait que de 9 milliards ; le taux de chômage est passé de 8,4 à 10,2% entre 2007 et 2012 tandis que celui de l’Allemagne baissait de 8,7 à 5,5% ; l’augmentation du pouvoir d’achat a évolué de +1,3% en 2007 à +0,64% en 2012 ; la croissance qui était de 2,4% en 2007 a été en moyenne de 0,32% de 2008 à 2012 (0,8% en Allemagne) ; enfin, 436700 postes de travail ont disparu entre 2007 et 2012. Comme ces chiffres le montrent, les résultats du Premier Ministre Fillon ont été très mauvais. François Fillon a pris en charge le gouvernement d’un pays dont il a dit qu’il était en faillite en 2007 et dont il n’a fait qu’aggraver la situation.

Certains affirment qu’il ne pouvait rien faire parce que Sarkozy décidait de tout mais, si cela est exact, pour quelle raison est-il resté à son poste? La fonction n’était-elle pas, au fond, très confortable ? Si Fillon avait été un homme droit et qu’il n’était pas en accord avec Sarkozy, il aurait du démissionner. Il ne l’a pas fait ; c’est donc que, soit il approuvait les décisions de Sarkozy et qu’à ce titre il doit être tenu pour co-responsable du bilan calamiteux de ce dernier, soit qu’il n’est pas un homme droit mais, au contraire, un carriériste médiocre.

Le nombre d’entrées annuelles légales d’immigrés n’a cessé de croître pendant son quinquennat, passant d’environ 195.000 pour l’année 2007 à environ 235.000 pour l’année 2012. C’est un record ; il semble que même François Hollande n’ait pas réussi à faire pire.

Un européiste libéral

François Fillon est un libéral et il ne s’en cache pas. La critique de l’individualisme contemporain, lequel est une émanation du libéralisme, est selon lui une calembredaine comme il l’a écrit dans son dernier livre. Visiblement gêné d’être assimilé à Margaret Thatcher, il se réfère aux théoriciens libéraux du 19ème siècle (Jean-Baptiste Say, Bastiat, ….) qui furent souvent plus radicaux encore que leurs confrères anglo-saxons. Quoiqu’il en soit, le remède de cheval qu’il aimerait nous administrer a des effets que nous connaissons bien puisqu’il a déjà été expérimenté aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, entre autres. Ses effets sont toujours les mêmes : accroissement des inégalités, paupérisation de la classe moyenne, désindustrialisation, dégradation accélérée des infrastructures publiques et de la solidarité nationale…..

Quant à son attachement à l’euro, une monnaie dont nombre de récents titulaires du Prix Nobel d’économie (Stiglitz, Krugman, Hart, Pissarides…) et d’autres qui ne le sont pas ( Bofinger, Flassbeck, Sinn, Steiner, Brown, Wray, Weisbrot…) disent que c’est une monnaie néfaste qui interdit à la zone euro le retour de la croissance, il en dit long sur sa subordination à la clique de Bruxelles pour laquelle l’euro n’est pas une institution économique mais un moyen visant à intégrer les peuples européens dans une structure supranationale sans avoir à les consulter, conformément à la méthode recommandée par ce tordu que fût Jean Monnet.

François Fillon n’envisage pas de modification des fondements de l’Union Européenne, laquelle est une organisation a-démocratique qui s’érige sans avoir l’aval des peuples concernés et qui dissimule ses objectifs réels, depuis ses lointaines origines qui remontent à l’entre deux guerres, comme l’ont montré Christopher Booker et Richard North ( in ‘’La grande dissimulation’’, un livre dont l’édition française a été publiée en 2016). Cette organisation dont le chef de file, l’inénarrable Juncker, a dit qu’aucune décision démocratique ne peut s’opposer aux traités européens (lesquels ne sont jamais soumis à l’approbation populaire) et qui a demandé expressément, après le récent référendum italien, aux gouvernements de ne plus consulter les peuples ! Cette organisation ne peut pas rester en l’état. Il faudrait la réformer de fond en combles mais comme elle semble irréformable, elle disparaîtra très probablement. Quoiqu’il en soit de son avenir, elle ne peut pas continuer de dissimuler son objectif qui est l’état supranational. Les peuples doivent être consultés sur ce sujet essentiel, ce que, à la différence de Marine Le Pen, F. Fillon n’envisage nullement.

François Fillon fait partie de ces pseudo conservateurs (dits libéraux-conservateurs) qui prétendent associer le lapin libéral à la carpe conservatrice et qui ne parviennent pas à comprendre que le libéralisme est l’idéologie la plus destructrice des traditions et de la diversité culturelle. Le Front National a été, lui aussi, ‘’libéral-conservateur’’ mais il a changé de point de vue et est devenu très critique à l’égard de l’idéologie libérale imposée par les compagnies transnationales et la superclasse mondiale.

Le point de vue de Philippe de Villiers

A la fin de la séance de signatures qui suivit la conférence qu’il a faite à la Chapelle sur Erdre le 11 décembre, Philippe de Villiers a exprimé son point de vue sur François Fillon en réponse à une question posée par une personne qui, de toute évidence, avait l’intention de voter pour le sarthois. Premier élément de réponse : « Fillon est inapte. Ce n’est pas un homme d’action. Il ne fera rien ». Deuxième élément : « Je suis effaré de constater que la bourgeoisie catholique s’apprête à voter pour lui ». Troisième élément : « Marine c’est beaucoup mieux que Fillon, même si Marion, ce serait beaucoup mieux que Marine ».

B. Guillard

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Pschitt

    Il faut considérer aussi les entourages respectifs. Avec qui Marine Le Pen gouvernerait-elle ? Ce n’est pas brillant. Avec qui François Fillon gouvernerait-il ? C’est pire. Baroin, Raffarin, et al., les chevaux de retour piaffent dans l’écurie.

    • Anne Hélène Gestin

      On peut espérer que Marine Le Pen, n’étant pas (comme vous le dites) très sérieusement entourée, fera appel à des “techniciens” qui à travers leurs parcours professionnels seront à même de gérer le France “en bon père de famille”. De penser qu’un Raffarin puisse rejoindre Fillon alors qu’il a soutenu Jupé me fait vomir!

      • Marie Martin

        Vous avez la mémoire courte ! 2002, ça vous dit quelque chose ?
        Marine Le Pen ne peut PAS être élue !
        Même Mélenchon, Besancenot, Duflot et compagnie voteraient pour n’importe quel adversaire face à la marine !
        Encore de l’espérance bleu marine !
        Au secours Jeanne. Lisez Rivarol.

        • groudonvert

          La situation de 2002 est incomparable avec celle de 2017, alors que le Second Tour de Le Pen était une surprise pour tout le monde (sauf pour lui-même d’après lui), il est aujourd’hui acté que Marine sera au second tour. Vous voyez des manifestations dans les rues, vous ?

          Au passage, ce que vous dites à la fin sur ces personnes démontrent encore une fois que ce sont des faux opposants au système.

          • Marie Martin

            Marine Le Pen au 2° tour ! Ce sont les sondages qui le disent.
            Ce n’est pas un sondage qui fait l’élection mais les électeurs.
            En 2012 elle devait être aussi au 2° tour ! Nous avons vu le résultat.
            Des manifs maintenant contre la marine et ses tantes, c’est inutile, il vaut mieux attendre entre les 2 tours, ce sera bien plus houleux.

    • bonchar

      avec des patriotes tout simplement

  • PL44

    La position du FN sur le “mariage” homosexuel n’est pas si claire que cela.
    http://tetu.com/2016/04/14/mariage-pour-tous-de-discorde-fn/

    • groudonvert

      La position du FN est que les homosexuels ne pourront plus se marier sans démarier ceux qui lle sont déjà. Ça n’a jamais changé. Au passage je rappelle que le droit est le domaine de compétence de Marine Le Pen qui est avocate de formation.

      • On l’aura

        Marine Le Pen est contre l’interdiction du mariage pour les musulmans. Elle est abjecte.

        • groudonvert

          Ben oui, pourquoi ne pourrait-il pas se marier ?

          • MM

            Parce que nous ne leur laisseront pas ce droit, entre autres choses.

  • groudonvert

    Je suis d’accord avec l’intégralité de votre article (très bien fait :) ), sauf sur un point : Marine Le Pen n’a jamais dit que l’Islam était compatible avec la République Française. Elle a dit que c’était aux Musulmans de répondre. C’est d’ailleurs écrit dans son autobiographie sortie en 2005.

    • TITUS

      Non, ce n’est pas aux musulmans de répondre, mais à nos Dirigeants d’imposer ce que nous voulons (ou ne voulons pas) !

      • On l’aura

        Exactement. Ou plutot, c’est à nous de l’imposer à la clique de nos dirigeants et leurs amis musulmans.

    • On l’aura

      Marine Le Pen considère que l’on peut être français et musulman, elle est favorable au maintien du droit de vote pour les musulmans, elle est opposée à la déchéance automatique de la nationalité pour les musulmans, elle est contre l’avortement des musulmanes, et j’en passe… Marine Le Pen est une amie de l’islam et des islamistes.

      • bonchar

        pépé,la tu déconnes,quelque soit sa réligion,celui qui possède une carte d’identité,une vraie,est Français. maintenant si ce Français, ne ce considère pas Français,.qu’il rende cette carte aux autorités

        • MM

          Non, ça c’est le status-quo que veulent nous vendre le FN et les musulmans. On est de plus en plus à ne pas tomber dans le panneau et à penser comme pépé : oui il y aura un jour une purge de la nationalité sur critère d’origine ethnique, oui c’est inévitable, et non le FN et les musulmans ne pourront l’empêcher.

      • Marie Martin

        Il vaut mieux qu’elle soit leur amie, ils pourront ainsi l’aider dans ses besoins de financements.
        L’argent n’a pas d’odeur … Le néo-FN : des traitres.

    • Marie Martin

      Coucou ! nous sommes en 2016 pas en 2005 !
      Pour engranger des voix, la marine a dit tout et son contraire depuis qu’ elle est devenue présidente du FN, maintenant néo-FN, pour récupérer l’électorat de Bruno Golnisch ! c’est à dire, Civitas, les catho, les tradi, les patriotes, …
      Coucou, elle n’est pas d’extrême droite, elle est de GAUCHE. Allo, réveillez-vous.

      • groudonvert

        Le FN a toujours eu plusieurs points de divergence, mais en ce qui concerne l’islam, ça n’a jamais changé.

        Alors certes son livre est vieux, il s’en est passé des choses depuis, mais son point de vue sur l’islam, je l’ai entendu bien souvent avant que je lise ses livres.

        • Marie Martin

          Nous devons pas avoir les mêmes lectures.
          Lisez Rivarol chaque semaine, journal d’extrême droite qui vomit le néo-FN et qui explique pourquoi.

        • Poupoule

          Non ça n’a pas changé. Du temps de JMLP il y avait un maghrébin musulman au bureau du FN.

    • Marie Claude

      OUI, Marine Le Pen a bien répondu à Bourdin qui lui demandait si elle pensait que l’islam était compatible avec la France (cétait vers la mi-novembre):
      -OUI L’ISLAM EST COMPATIBLE AVEC LA FRANCE……..et elle n’a marqué qu’une légère hésitation avant de répondre,et c’est à cet instant que j’ai DEFINITIVEMENT décidé de cesser de militer…et je ne suis pas la seule!
      C’est la goutte qui a fait déborder le vase! Reste Marion….mais pas pour 2017.

      • groudonvert

        Je peux vous demander une source, s’il vous plaît ?

      • Marie Martin

        Coucou Marie Claude, la marine est de GAUCHE …
        Le néo-FN, ce n’est PAS le FN canal historique.
        Le néo-FN, après les présidentielles de 2017, c’est cui-cui …

      • François Arondel

        Ce n’est pas en quittant le FN que vous ferez évoluer les choses, c’est au contraire en y restant et en renforçant la majorité qui souhaite mettre un terme à l’invasion et qui milite en faveur de la remigration. Bien qu’elle semble croire dans les capacités d’assimilation de la France, ce en quoi elle se trompe si l’on en croit Michèle Tribalat, elle veut arrêter l’invasion et introduire le référendum d’initiative populaire qui est l’arme anti-système la plus efficace et qui permettrait de court-circuiter les partis politiques…..et Marine elle-même !

    • François Arondel

      ” Invitée à se prononcer sur la question lors de l’une de ses rares interventions médiatiques, le 11 septembre sur TF1, Marine Le Pen, nouvelle adepte de « la France apaisée », a eu cette réponse : « Moi, je crois que oui. Un islam tel que nous l’avons connu, laïcisé par les Lumières comme les autres religions……. »”. Marine Le Pen a dit le 11 septembre 2016 qu’elle pensait qu’il existait un islam des Lumières qui aurait été laïcisé comme les autres religions. Cette position est indéfendable et ne correspond pas à la réalité. L’islam est irréformable parce que le Coran est la parole de Dieu et que nul croyant ne peut prendre le risque de modifier la parole de Dieu. Elle pense, comme Philippot, que les masses musulmanes peuvent être assimilées; elle se trompe lourdement à ce sujet. Mais, ceci dit, son programme est, à ce jour, le plus percutant de tous sur la question de l’immigration. Et de loin !

      • groudonvert

        Si je vous lis, je pourrais croire que tous les musulmans sont des terroristes en puissance. Ce qui est faux et j’imagine que vous êtes d’accord avec moi.

        La majorité des musulmans vivent leur foi dans leur intimité. Au passage, je vous conseille de vous intéresser aux débats liés à l’initiative contre les Minarets en Suisse, c’est très éclairant sur la position qu’ont ceux qui y sont opposés ;)

        • Pas glop

          Les musulmans présents en Europe ne vivent pas leur foi dans leur intimité mais dans la notre. Y a un comme un blème.

  • Charles

    Le débat droit du sang / droit du sol est caduc car les naissances étrangères sont majoritaires en France. Regardez donc la carte de dépistage de la drépanocytose, que l’on trouve facilement sur le net. Les politiques qui rentrent dans ce débat mentent, pour nous faire perdre un temps précieux. Avant le droit du sol aurait pu être une partie de la solution, mais maintenant c’est une partie du problème. On est plus dans les années 80. La déchéance de nationalité sur critère d’origine couplé à des expulsions massives constitue la seule solution à ce problème. Le droit du sang pourrait alors retrouver un interrêt, dans un deuxième temps. Les politiques actuels refusent cette réalité car ils veulent notre disparition. Le Pen ou Fillon c’est pareil.

    • Mort de rire

      Pas faux non plus, la suppression du droit du sol ne changera rien car les allogènes ONT des papiers français depuis plusieurs générations parfois, seule politique d’immigration dirigé vers l’afflux de population d’origine européenne pourrait empêcher que la France ne devienne un pays africain.

  • Ar Vran

    je ne sais pas ce qu’en pensent les Français mais en Bretagne,choisir de voter pour Fillon ou Le pen cela s’apparente à devoir choisir entre la peste ou le choléra, à ceci de prêt qu’avec Le Pen c’est le saut dans l’inconnu et le retour à la France la plus jacobine.
    pas de langue bretonne, pas de réunification, pas d’autonomie, pas de dévolution.
    Encore heureux qu’il existe d’autres choix…

    • An

      Je serais bien curieux de savoir lesquels, de choix.
      Troadec a peu de chances d’avoir ses 500 signatures. Pas aidé en cela par Mumbach et la droite du mouvement breton.
      Troadec n’est pas parfait mais c’est le seul plus ou moins crédible comme antijacobin. Raison pour laquelle on lui met des bâtons dans les roues. Quand on voit des Asselineau qui arrivent à avoir les parrainages…
      Mais quand bien même, c’est un peu tard. Les attaques islamistes récentes marchent à plein pour les Jacobins. La preuve, on est avec du Le Pen, Fillon, Mélenchon en tête. Matiné de Macron, qui ne dit pas grand chose là-dessus, parce qu’il n’a pas d’idéologie, c’est un technocrate dont la candidature est un produit de l’oligarchie pour affaiblir Le Pen et Mélenchon.
      Pour la Bretagne, il n’y a plus que le tissu associatif qui représente un espoir. Pour la politique, c’est fini. Sauf concours de circonstances, grâce aux tissus locaux, quand une crise à la grecque nous tombera dessus. Parce qu’elle va nous tomber dessus. En pire.

      • Pas glop

        Troadec, cet antijacobin qui s’affiche avec les superjacobins du PS… Comprenne qui pourra. Il n’a besoin de personne pour se mettre des bâtons dans les roues, le pauvre.

    • Anne Hélène Gestin

      C’est vrai que les bretons préfèrent voter socialistes…………….!!!!!!!!!!!!!!

      • Pas glop

        C’est ça, et l’ENA a été créée par des indépendantistes bretons, tout comme l’Etat français, c’est bien connu. Pffff… changez de disque, c’est d’un ridicule.

  • TITUS

    Ce n’est certainement pas FILLON qui renversera la table ! C’est un beau parleur, sans courage (voir sa dernière reculade sur le projet d’assainissement de la Sécurité Sociale). De plus il est incohérent sur beaucoup trop de sujets. Sur l’Islam : hors de question d’interdire l’Islam visible (il nous faudra donc vivre avec le halal, les minarets, le foulard, les prénoms exotiques, etc.) . Il nous dit que l’État est en faillite, mais dans le même temps il est pour la construction inutile de Notre Dames des Landes dont les couts collatéraux (ponts, routes, rail) ne sont toujours pas chiffrés … Sa seule utilité aura été de nous avoir débarrassé de SARKOZY.

  • dicoala

    Pensant que les Français sont intelligents et qu’ils liront le programme de Fion, ils comprendront (peut être) que ce n’est pas bon pour eux ni pour le Pays.

  • arthur

    bien qu’ils ne soient pas candidats ( pas encore ? ) , la piste CIVITAS serait une très bonne alternative à farid et marine !

  • Mort de rire

    « Marine c’est beaucoup mieux que Fillon, même si Marion, ce serait beaucoup mieux que Marine ».

    Force est de constater qu’encore une fois De Villiers a raison

    • Marie Martin

      De Villiers président, voilà peut-être la solution pour 2017 !

  • MM

    Bien dit Captain’ !

  • Marie Martin

    Attention aux socialistes qui vont rejoindre le poulain qui à sa côte qui monte.
    Attention au MACRON …