Serbie. Solidarité Kosovo lance son 12ème convoi humanitaire de Noël

SK_kosovo

31/12/2016 – 08h15 Kosovo (Breizh-Info.com) – Neuf volontaires français de l’association Solidarité Kosovo sont arrivés mardi soir à Gračanica dans le cadre du douzième convoi de Noël organisé par l’association. L’équipe s’est lancée cette année dans un marathon des distributions humanitaires. Nouveauté cette année, en plus du poids-lourd de colis-cadeaux, l’équipe a commencé la livraison de trente cheptels de moutons auprès des familles chrétiennes les plus recluses.

Trajet pluvieux, convoi heureux

Embarquée à bord d’un camion et d’un véhicule utilitaire, au départ de Grenoble, l’équipe de neuf bénévoles a mis le cap sur le Kosovo-Métochie. Ensemble, ils ont parcouru plus 2000 kilomètres, traversé 4 pays, franchi 3 douanes avant d’atteindre la première enclave chrétienne du Kosovo-Métochie. La pluie n’a cessé de les accompagner jusqu’au Kosovo où la neige a pris la relève. Fort heureusement, à Gračanica, l’accueil chaleureux du père Serdjan a su réchauffer le cœur éprouvé des volontaires !

Le religieux a ensuite guidé l’équipe française jusqu’ à l’entrepôt humanitaire de l’association. C’est là-bas que tout le matériel humanitaire convoyé depuis la France pour la mission de Noël avait été réceptionné quelques jours plus tôt en amont du départ des volontaires. Cette solution logistique, opérée pour la quatrième année, assure un gain de temps et d’efficacité considérable évitant à l’équipe d’être immobilisée aux postes de frontières à l’occasion des nombreuses heures d’attente incongrues.

Premières distributions de moutons

Il s’agit de la mission inédite de ce convoi de Noël. Hier, pour la première fois depuis le début de son activité humanitaire, Solidarité Kosovo a livré des petits troupeaux de bétail aux familles démunies de l’enclave montagneuse de Novo Brdo. Une manipulation qui s’est avérée technique et particulièrement physique.

« Les moutons peuvent être difficile à déplacer et à manipuler », confie Sacha, l’éleveur ovin qui a secondé l’équipe dans la livraison des moutons. « Ils n’aiment pas les environnements nouveaux et paniquent réellement sur des planchers glissants ». Avec une neige abondante qui n’a pas cessé de tomber, la météo n’a pas été clémente hier. Dans ces conditions délicates, les bénévoles français ont redoublé d’efforts et de temps pour déplacer les cheptels tout en assurant le bien-être des animaux. A la nuit tombée, bien qu’ardue la mission était accomplie : tous les moutons étaient installés dans leurs nouvelles bergeries familiales. Pour le grand plaisir des familles d’accueil !

Les bras fatigués mais le sourire aux lèvres, les bénévoles ont rejoint leur gîte pour le premier repas de la journée avec la satisfaction d’une belle mission achevée. « Ce joli bétail ovins produira du lait, du fromage et de la laine. C’est un gain d’autonomie pour toutes ces familles rencontrées qui vivent isolées et sans aucune ressource», indique Alexandra, bénévole du convoi, la mine épuisée mais radieuse.

Le programme des prochains jours promet d’être tout aussi intense avec de nombreux villages et monastères à desservir en matériel humanitaire.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine