Brient, AIV : deux entreprises bretonnes rachetées par des groupes normands

brient

03/02/2017 – 10h15 Fougères (Breizh-Info.com) –  Le groupe coopératif normand Agrial, basé à Caen, a annoncé en janvier le rachat du charcutier Brient, basé à Mordelles et Antrain-sur-Vilaine (35). Le charcutier breton traite un volume annuel de 12,200 T de charcuterie cuite, pour un chiffre d’affaires (CA) de 65 millions d’€. Il emploie 400 salariés et vise le haut de gamme ; Brient travaille auprès des commerçants de proximité, des grossistes et de la grande distribution.

Agrial souhaite intègrer Brient dans sa division transformation de viande, qui réalise chaque année 275 millions d’€ de CA, sur 4.8 milliards d’€ de CA total. Agrial regroupe 21.000 collaborateurs dont 14.000 producteurs adhérents ; le groupe commercialise notamment ses produits sous les marques Florette, Ecusson, Loïc Raison, Danao, Priméale, Soignon, Grand Fermage, Maître Jacques, Kerisac ou encore Créaline.

Autre entreprise bretonne rachetée par un normand, la verrerie AIV de Fougères (35), jusque là détenue par le groupe belgo-japonais AGC. Elle est rachetée par le groupe normand Riou Glass, basé à Pont-Audemer (27), et qui compte 1000 salariés sur 19 sites. Créée en 1964, AIV produit des verres trempés, émaillés et sérigraphiés pour les engins ferroviaires, agricoles, nautiques, les vitres extérieures, les réfrigérateurs de grande surface, des abribus, etc. L’entreprise emploie 63 salariés et réalise un CA annuel de 63 millions d’€. Riou Glass possède deux autres sites en Bretagne, à Loudéac (VIB) et Lanvollon (VICA) tous deux en Côtes d’Armor. A Fougères, Riou Glass veut développer la fabrication de vitrages chauffants et de cloisons intérieures.

L.B.G

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine