Quimper. Une grosse unité bretonne de production de biométhane inaugurée

centrale groupe Vol V Quimper 3

11/03/2017 – 12h40 Quimper (Breizh-Info.com) – Vol-V, producteur français indépendant de gaz vert a inauguré ce vendredi 10 mars 2017 la plus grande unité de production de biométhane du Grand Ouest à Quimper . Une inauguration qui s’est réalisée en présence de Jean-Jacques Urvoas, Ministre de la Justice et de Ludovic Jolivet, Maire de Quimper.

Actuellement, quatre usines de méthanisation sont en construction en France, dont des unités en Normandie et dans la Beauce. Avec une production annuelle approchant 2 500 000 de m3 composée d’intrants agricoles ou fournis par les industriels Bigard-Socopa ou les abattoirs de Quimper, ce sera la plus grosse unité d’injection du grand Ouest et la deuxième unité d’injection à être raccordée en Bretagne.

Dès 2011, les équipes de Cédric de Saint Jouan, PDG-fondateur du Groupe Vol-V, sillonnent le territoire breton à la recherche du lieu idéal pour y implanter une usine de méthanisation. Elles se sont très rapidement rendu compte que la région de Quimper possède des atouts majeurs pour un tel projet. Ce territoire allie la présence d’industriels du secteur agroalimentaire producteurs de déchets méthanisables, la proximité d’exploitations agricoles pratiquant l’élevage, l’engagement de l’agglomération pour la transition énergétique et son système de transport collectif roulant au gaz : de véritables atouts de l’agglomération pour ce mode de production d’énergie renouvelable.

« La Bretagne a toujours eu une approche très proactive dans le domaine des énergies renouvelables, qu’elle considère comme une véritable opportunité pour combler sa très forte dépendance énergétique. Cela s’est déjà traduit par l’adoption du pacte électrique breton en 2010 et l’adoption d’un schéma régionale très ambitieux pour le développement de l’éolien.» explique Cédric de Saint-Jouan.

D’après Cédric de Saint-Jouan, le biométhane est une véritable chance pour la Bretagne qui peut dans un modèle d’économie circulaire ainsi améliorer son indépendance énergétique, soutenir le tissu économique agricole et agro-alimentaire et enfin préserver la qualité de ses sols agricoles. »

La plus grosse unité de production de biométhane dans le Grand Ouest de la France

Avec un objectif de production de l’ordre de 2 000 000 m3 à 2 500 000 m3 par an injectés dans le réseau GRDF et destinés à une consommation locale, ce projet répond aux enjeux de la transition énergétique et s’inscrit résolument dans le concret de l’économie circulaire. Cette production représente 2 fois le besoin « en carburant » des bus de Quimper ; elle équivaut à la consommation de gaz de 6 350 personnes, soit près de 10% de la population de la ville de Quimper.

La Centrale Biogaz de Quimper, un outil de valorisation écologique locale

Les agriculteurs partenaires, au nombre de 9, pourvoiront quant à eux, 40 à 50% des substrats. Ils sont situés dans un rayon de de 7,5 Km autour de la centrale. Ce sont des élevages bovins, porcins et de volailles. Le plan d’épandage concerne 17 exploitations pour une surface totale de 1 905 ha. Enfin, grâce à la centrale biogaz de Vol-V Biomasse, l’émission de 4 222 tonnes de CO21 sera évitée.

Le principe de la méthanisation : au cœur de l’économie circulaire

Le biométhane est au centre de l’économie circulaire. Ce nouveau modèle économique vise à augmenter, à tous les stades du cycle de vie des produits, l’efficacité de l’utilisation des ressources, à diminuer le gaspillage et l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus. Il s’agit de faire plus et mieux avec moins. Les projets de production de biométhane constituent une parfaite illustration des fondements de cette économie circulaire : transformer des matières délaissées en une énergie stockable, non intermittente et d’origine renouvelable qui sera valorisée localement et par ailleurs un produit résiduel qui sera valorisé en engrais.

methanisation La méthanisation est un procédé biologique naturel. La production de biogaz s’effectue dans l’environnement, comme par exemple, le gaz de marais – lieu de décomposition de matières végétales et animales où l’on peut observer la formation des bulles à la surface de l’eau. Le méthane est un des gaz les plus générateur de l’effet de serre : son captage à travers l’unité de méthanisation développée par Vol-V Biomasse évite sa diffusion dans l’atmosphère

La société Vol-V poursuit son développement en Bretagne. Un projet a reçu une autorisation d’exploiter ICPE sur la commune de Pontivy dans le Morbihan. Deux autres projets sont en développement.

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine