Nantes. Dépasser le rideau de fer. La France, l’Union soviétique et les accords d’Helsinki, 1965-1985

Helsinki, KSZE-Konferenz

13/03/2017 – 05H00 Nantes (Breizh-info.com) – Une conférence intitulée « Dépasser le rideau de fer. La France, l’Union soviétique et les accords d’Helsinki, 1965-1985 » se tiendra, le 29 mars prochain, à l’Université permanente de Nantes. Elle se déroulera Campus centre-ville / Faculté de Pharmacie – Amphithéâtre 400  – 9 rue Bias. 44000 Nantes.

Elle est organisée par le Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) et le Centre des Archives diplomatiques de Nantes (CADN).

Ayant constaté la complémentarité de leurs objectifs, le CADN et le CRHIA ont décidé d’organiser chaque année un cycle de deux à trois conférences d’histoire diplomatique ou d’histoire des relations internationales ouvertes au grand public.

La séance sera animée par Nicolas Badalassi, MCF en histoire contemporaine à l’Université de Bretagne-Sud.

Le 1er août 1975, l’ensemble des pays d’Europe, les Etats-Unis, l’URSS et le Canada signent l’Acte final d’Helsinki, qui met un terme à la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe (CSCE). Depuis les années 1990, les historiens ont inséré cette conférence dans la liste des facteurs ayant contribué à la fin de la guerre froide et à l’effondrement du bloc soviétique.

Proposé par Moscou dès les années 1950 pour pérenniser la division de l’Europe en deux blocs, le projet de conférence est peu à peu transformé par les Occidentaux en un instrument de dépassement de l’ordre bipolaire : il promeut les droits de l’homme et les échanges de toutes natures de part et d’autre du rideau de fer.

Dans la lignée de la politique de “détente, entente, coopération” du général de Gaulle, la France joue un rôle fondamental dans ce processus d’ébranlement du monde soviétique.

Plus d’information ici

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine