Suède. Pour protester contre l’interdiction de se masquer le visage, ils portent le niqab

niqab

05/04/2017 – 06H45 Stockholm (Breizh-info.com) – Un groupe de supporteurs suédois de l’AIK Stockholm – qui sont parmi les supporteurs ultras les plus nombreux de Suède – a lancé une protestation originale contre la nouvelle interdiction de se masquer le visage dans les stades de football ; ils ont ainsi revêtus des niqabs pour protester, la tenue musulmane faisant exception à cette nouvelle loi rentrée en vigueur le 1er mars 2017.

Une loi censée permettre de lutter contre les comportements violents dans les stades, qui ne concerne ni la police, ni ceux qui le couvrent pour des raisons religieuses.

Les fans de l’AIK ont donc protesté contre cette loi en revêtissant symboliquement le niqab, à l’occasion du premier match de la saison, à domicile, contre Häcken (0-0).

Une bannière a par ailleurs été déployée, pour s’en prendre au ministre de l’Intérieur,  Anders Ygeman, porteur du projet de loi.

« Les ultras d’AIK vous le confirment nous utilisons maintenant des masques pour des raisons religieuses. Liberté pour les ultras ! Merci Ygeman pour cette erreur » , pouvait-on lire sur la banderole.

Le ministre, qui soutient le plus grand rival local d’AIK, Djurgården, a pris cette banderole avec humour :  « En toute honnêteté, je la trouve assez drôle. Cela montre que les fans d’AIK ont un peu d’humour » a-t-il déclaré au tabloïd Aftonbladet. Le ministre a toutefois ajouté qu’il ne souhaitait pas que les niqabs deviennent une nouvelle mode chez les ultras suédois et que, si nécessaire, les tribunaux pourraient faire la distinction.

L’interdiction de se couvrir le visage dans une enceinte sportive a été prise suite à un match entre Jönköpings Södra et Östersund abandonné en août 2016 après qu’un supporter masqué ait couru sur le terrain et a agressé le gardien d’Östersund, Aly Keita.

En France, la loi interdisant de se couvrir le visage dans l’espace public – entrée en vigueur en 2011 et visant également le port du voile intégral chez les musulmans – a été assez peu appliquée jusqu’ici. Et cela que ce soit dans le domaine religieux – de nombreuses femmes portant le voile intégral – comme dans le domaine public – lors des manifestations notamment.

D’après le ministère de l’Intérieur, il y a eu 332 verbalisations en 2012, 383 en 2013, 397 en 2014 et 200 sur les neuf premiers mois de 2015. Selon le Ministère de l’Intérieur, entre avril 2011 et le 31 mars 2016, les services de police ont procédé à 1 726 contrôles qui ont donné lieu à 1 644 verbalisations et 82 avertissements.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine