Prison pour mineurs d’Orvault : l’émeute évitée de justesse, 3 surveillants blessés

emp_orvault

12/04/2017 – 06H00 Orvault (Breizh-info.com) – Samedi 8 avril vers 21 heures, un détenu âgé de moins de 16 ans et incarcéré pour délits de droit commun à l’établissement pour mineurs d’Orvault a trouvé que la prison était fort ennuyeuse. Il a mis le feu à sa cellule pour l’égayer un peu.

Lorsque les surveillants sont arrivés pour circonscrire l’incendie, il les a violemment agressés ; trois agents ont été blessés. Un autre détenu a profité du désordre ambiant pour saccager sa cellule. D’autres encourageaient leurs comparses à mettre le plus de désordre possible.

L’émeute générale a été évitée de justesse, notamment parce que des surveillants en week-end ou qui habitaient près de l’EPM d’Orvault sont venus prêter main-forte à leurs collègues pour ramener le calme.

Selon nos informations, le meneur a déjà commis plusieurs agressions de surveillants. Titulaire d’un casier très chargé malgré son jeune âge, ce jeune français de souche né à Bordeaux a été déplacé plusieurs fois suite à ses agressions, d’abord à Bordeaux-Gradignan, puis à Angoulême avant d’être transmis à l’EPM d’Orvault. Sarcastique, FO-Pénitentiaire qui « condamne ces violences gratuites et la mise en danger des personnels » dans son communiqué « attend que ce détenu poursuive son tour de France pénitentiaire ».

L’EPM d’Orvault n’avait plus défrayé la chronique depuis une série d’incidents en octobre puis à la toute fin décembre 2015. Il y avait eu à l’époque une double tentative d’évasion suivie le lendemain d’une grosse émeute avec six départs de feu et une quinzaine de cellules saccagées.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine