Nantes : une conductrice de bus gazée à La Beaujoire

15/04/2014 – 10H30 Nantes (Breizh-info.com) – La sécurité des conducteurs de bus et de tram dans l’agglomération nantaise ne s’améliore pas, loin de là. Cette fois, c’est une conductrice de bus qui a été gazée par une passagère.

Mercredi 12 avril, une conductrice de la C6 demande à un usager qui avait embarqué à La Beaujoire direction Hermeland de descendre du bus, puisqu’il n’avait pas de ticket et refusait d’en acheter un. L’usager descend, jette un caillou sur le bus et la menace.

Alors que la conductrice prend contact avec le PC sécurité de la SEMITAN, une jeune fille âgée de 16 ans l’asperge à deux reprises de gaz lacrymogène. Elle s’enfuit, mais deux passagers la maîtrisent et la remettent aux policiers, qui retrouvent un poing américain dans son sac à main. Inconnue des forces de l’ordre, elle n’a pas voulu expliquer les motifs de son geste et a été présentée dès le lendemain à un juge pour enfants.

Une plainte a été déposée par la conductrice agressée, qui est en arrêt de travail pour la semaine. « Elle est extrêmement choquée et ne cesse de revoir le moment de l’agression », commente la CFDT-Semitan, qui remarque qu’à « chaque vacances, il y a une recrudescence d’agressions physiques sur les conducteurs faites par des jeunes ». Plusieurs jets de projectiles ont notamment été relevés ces derniers jours, notamment sur le C6 près des Dervallières ou encore le tramway 1 à François Mitterrand.

Contrairement au contrôleur qui vérifie la validité du titre de transport, le conducteur ne fait que vérifier que le voyageur en a un. Mais cela suffit à énerver certains voyageurs… et la CGT de la SEMITAN qui affirme dans le n°61 de sa brochure (mars 2017) que « de là à se faire taper, insulter ou molester pour un ticket : NON merci ! ». Il y a comme un certain malaise avec l’insécurité sur le réseau, où le « bien vivre ensemble » cher à madame Rolland semble rencontrer quelques difficultés…

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Monteverdi

    Ils s”appellent comment ces jeunes ?