Guidel (56). Victimes de la tempête Zeus, ces agriculteurs bio lancent un appel à soutien financier

zeus

19/04/2017 – 06h50 Guidel (Breizh-Info.com) – Le 6 mars 2017, à Guidel comme dans le reste de la Bretagne, la tempête Zeus frappe les habitations et les terres, entrainant de nombreux dégâts. Parmi les sinistrés, on retrouve Céilne Guitteny, qui a une activité de jardinier-paysan dans le Morbihan avec son mari et qui nous explique les conséquences pour son entreprise :

« La tempête Zeus a eu raison de nos tunnels maraîchers : sur 8000 euros investis, nous avons eu 5000 euros de dégâts! Toutes les bâches ont été déchirées, les portes arrachées et de nombreux arceaux ont été pliés Aucun dédommagement n’est possible par les assurances. Nous n’avions plus de budget pour réparer les dégâts. Or, les tunnels sont indispensables pour nous (nous sommes en Bretagne) pour pouvoir réussir nos tomates, poivrons, aubergines, concombres, melons… soit une grosse partie de nos cultures ! »

Un véritable drame économique donc pour cette entrepreneuse membre des « Bio Semeurs de Sens » , qui a lancé son entreprise dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

« Dans notre micro-ferme de 1ha350, les principes de l’agroécologie sont appliqués avec entre autre : le non retournement et la couverture du sol, la rotation et l’association des cultures, l’utilisation de compost. » explique Céline.

« Nous travaillons essentiellement en techniques manuelles : grelinette, campagnole, binette sont nos outils principaux. Chez nous, un environnement permaculturel a été pensé : plantations de haies mellifères et comestibles, création d’une forêt-jardin (espace comestible comprenant de multiples fruits, petits fruits et aromatiques), création d’une marre. Le tout pour préserver la biodiversité et attirer les auxiliaires. Sur place, nous avons 4600m2 de terrain dont 500m2 pour la forêt jardin et 3500m2 pour le maraîchage. A 8km de la maison, dans la commune de Gestel, au pied du beau domaine du Lain, nous avons depuis début février une parcelle en location de 9000m2. Cette parcelle appartient a un couple d’apiculteurs retraités. Ils ont eu vent de notre installation, et ont souhaité nous soutenir dans notre démarche. Grâce à eux, une activité pleine et entière démarre, et j’ai donc complètement arrêté mon ancienne activité de masseur-kinésithérapeute courant mars dernier.»

Tout en l’aidant et alors que l’installation de l’entreprise a pu se réaliser en auto financement, son mari maintient une activité salariée.

Suite à la tempête Zeus, et aux dégats occasionnés, Céline Guitteny a donc lancé un appel à dons via les réseaux sociaux, afin de pouvoir financer les réparations et poursuivre son rêve d’entrepreneuse.

« C’est principalement pour pouvoir réinvestir dans les tunnels que nous avons lancé une campagne de financement participatif par dons avec contreparties sur la plateforme Bluebees, dédiée aux projets en lien avec l’agroécologie. Les contreparties sont nombreuses : panier de légumes, atelier de Yoga ou de Qi Qong, produits du terroir, balade pour découvrir les plantes sauvages comestibles, massages, soin Reiki… il y en a pour tous les goûts ! »

Les autres objectifs de la campagne de don sont de pouvoir équiper en irrigation la parcelle de Gestel, de pouvoir investir dans un table de chauffe et dans les bacs à semis pour pouvoir faire tous nos plants afin de privilégier les variétés anciennes, rustiques et si possible déjà adaptées à notre terroir breton.

Enfin, le dernier objectif est de finir l’installation par la mise en place de quelques ruches Warré et par l’achat d‘outils à main et de caisses de stockage complémentaires. Il reste 30 jours de campagne. et 1000 euros à récolter sur les 7000 réclamés.

Avec la mobilisation de tous, cela devrait être possible d’y arriver !

Pour aider Céline Guitteny et son mari, c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine