Lorient. Un squat pourrit la vie des riverains de la rue du Poulorio

Squat Lorient Poulorio

18/05/2017 – 07h40 Lorient (Breizh-Info.com) – La rue Poulorio vit une véritable crise depuis plusieurs jours. Le numéro 10 de la rue, squatté par des marginaux, est au centre d’un conflit qui ne fait que commencer. Exténués par les nuisances sonores et les menaces sur leur sécurité, des riverains ont décidé de se mobiliser.

Un squat de plus en plus dangereux

Le squat de la rue Poulorio n’est pas nouveau. Selon Emelyne Gourvès, riveraine, le numéro 10 est occupé illégalement, au moins depuis 2 ans.
Mais les quelques occupants illégaux inoffensifs du début ont laissé la place à « une quinzaine d’individus alcoolisés et drogués».

Squat Lorient PoulorioContactée par nos soins, cette membre du collectif précise bien que « les nuisances sonores sont quotidiennes » et pas limitées aux week-ends. « Ca peut être un mardi comme un samedi. »
Et les nuisances ne sont pas que sonores. La riveraine pointe du doigt « les dégâts que les squatteurs réalisent » dans la rue ainsi que « les déchets qu’ils laissent au sol, comme leurs bières. »

Pire, deux départs de feu ont été constatés en 6 mois et un voisin aurait vu l’un des squatteurs insulter des passants avec un couteau à la main en pleine journée. Pour Emelyne Gourvès, c’est tout à fait possible : « Je ne serai pas étonnée [qu’un tel acte ait été commis], certains sortent d’hôpital psychiatrique ou de prison. »

Les riverains du Poulorio à bout

Excédés, les habitants de la rue Poulorio vivent un véritable calvaire.
Sur Facebook, plusieurs vidéos des cris nocturnes sont disponibles pour illustrer le cauchemar que vivent les riverains.

Posted by Emelyne Gourvès on Monday, May 8, 2017

Plus le temps passe, plus Emelyne Gourvès craint le pire. Certains voisins excédés pourraient-ils être tentés de se faire justice eux-mêmes ? « Oui, et c’est ce que je veux à tout prix éviter ! »

Une pétition en ligne est disponible ICI et un groupe Facebook a été mis en place.
La mairie a été contactée mais, dans l’attente d’une réponse, le collectif poursuit sa mobilisation : « On ne lâche rien, en espérant que l’on aura assez d’impact pour faire changer les choses et retrouver un quartier calme, où il fait bon vivre, où nos enfants n’ont plus peur de passer devant ce squat ! »

NF

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Ludo22

    Avec la tiers mondialisation galopante de la France ce seront bientôt des millions de déchets humains qui hanteront nos villes.

  • Frog in Uniform

    Il semble qu’une riposte musclée des autorités soit prévue en début de semaine prochaine avec, en outre, injonction à l’imbécile de propriétaire de murer enfin les accès.
    Il faut dire que depuis 18 mois il y a des gens extrêmement compétents à Lorient, aussi bien à la tête de la Gendarmerie que du côté du Procureur de la République qui n’est pas vraiment affilié au SM…

    • Jeanine

      Les gendarmes sont comme les autres militaires français : quand il s’agit de combattre pour l’Afrique ou d’installer des migrants ils sont très efficaces et très enthousiastes, mais quand il s’agit de faire l’inverse il n’y a plus personne. Les gendarmes ne sont que des boniches à migrants.

      • Frog in Uniform

        Jeanine, je peux vous garantir qu’il y a des gendarmes à Lorient qui feraient votre fierté. Des gens qui n’ont pas mis une prune de leur vie mais qui vont au casse pipes quand il le faut.