Rétablissement de la double-peine, frein à l’immigration : quand Bruno Le Maire était en campagne présidentielle

bruno_le_maire

19/05/2017 – 06H00 Paris (Breizh-info.com) – Mercredi 17 mai 2017, Bruno Le Maire, a été nommé ministre de l’économie et intègre donc le gouvernement Philippe, premier gouvernement d’Emmanuel Macron.

Que de chemin parcouru pour ce député des Républicains, qui voulut être président de l’UMP en 2014 (battu par Sarkozy) avant de concourir lors de la primaire de la droite et du centre avant l’élection présidentielle…Avec 2,4% des voix au premier tour, il ne sera pas élu et ne pourra pas représenter son courant politique face à ….Emmanuel Macron, à qui il vient aujourd’hui de prêter allégeance. De la toupie en politique, d’autant plus que Bruno Le Maire a toujours souhaité revendiquer des idées bien tranchées, notamment sur la question de l’immigration et de la sécurité, ce qui tranche avec le programme d’Emmanuel Macron.

La droite dure au gouvernement ?

En août 2008, Bruno Le Maire, alors en pleine campagne pour la primaire, donnait une interview à Breizh-info.com à l’occasion d’un passage à Quiberon, dans laquelle il enchaînait quelques « phrases chocs » :

Sur l’Islamisme, alors qu’il venait de rédiger un texte « nous ne voulons plus pleurer, nous voulons nous battre », ce dernier nous confiait : « Il faut également lutter contre l’islam politique, qui est très différent de l’islam comme religion et qui veut imposer ses règles de vie, ses coutumes, son fonctionnement aux Français. ». Il demandait également la révision des relations diplomatiques avec l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Lorsque nous évoquions avec lui la surpopulation carcérale et la présence de nombreux étrangers ou binationaux en prison, ce dernier expliquait sa volonté : « Je suis favorable au rétablissement de la double peine (…) Double peine automatique pour un individu soupçonné d’activités terroristes. Il doit être expulsé automatiquement du territoire une fois condamné. Double peine également  pour les délits de droits commun : un étranger qui ne respecte pas les règles doit être expulsé du territoire français. ».

Rétablissement des peines planchers, double peine, sanction des associations qui aident les migrants en situation irrégulière, reprise en main du contrôle de l’immigration en France, limitation du regroupement familial…de deux choses l’une : ou bien Bruno Le Maire a réussi un coup d’entrisme politique dans le gouvernement Macron – malgré des propositions comme ci-dessus qui n’ont rien à envier à celles du Front national ou de la droite des Républicains – ou bien il s’apprête à tout renier et à élever des couleuvres à Bercy, afin d’en avaler chaque jour un très grand bol.

YV.

Quiberon (56). Bruno Le Maire : « Je suis favorable au rétablissement de la double peine » [interview]

Photos : Eddy Duluc
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • CochonHallal

    « Droite molle » plutôt