Aux États-Unis, les overdoses au fentanyl alarment les autorités

Fentanyl Overdoses Drogue

17/06/2017 – 06h30 Rennes (Breizh-Info.com) – Une drogue si puissante qu’elle peut tuer dès la première bouffée… Le fentanyl est un analgésique opioïde qui possède une odeur d’orange lorsqu’il est à l’état gazeux. Utilisé de manière « récréative », cet opiacé provoque des effets similaires à ceux de l’héroïne (euphorie, somnolence…) tout en étant 40 fois plus puissant ! C’est l’une des drogues les plus létales au Canada et aux États-Unis.

90 décès par jour aux Etats-Unis

Alors que certains pensaient que l’épidémie de morts dues au fentanyl allait peu à peu s’éteindre, les dernières données communiquées par l’administration américaine démontrent que les décès dus à cette drogue très puissante augmentent régulièrement.

« Les overdoses sont désormais la principale cause des décès des Américains de moins de 50 ans » a même déclaré Rod Rosenstein, procureur général adjoint des États-Unis. Et les chiffres donnent le tournis : « Chaque jour, 90 Américains meurent d’une overdose liée à un opiacé. »

En 2015, 52 000 décès par overdoses avaient été comptabilisés, dont 33 000 à cause du fentanyl et des autres opiacés. En 2016, le nombre total de décès liés à une overdose est passé à près de 60 000 ! Rosenstein est formel : « Il s’agit de la plus importante hausse annuelle dans l’histoire des États-Unis. »

Une simple exposition à la drogue peut s’avérer fatale

Extrêmement puissant, le fentanyl est très dangereux, même pour les officiers de police. Plusieurs cas de policiers américains exposés accidentellement à cette drogue ont nécessité des traitements d’urgence afin d’éviter le décès.

« Le simple fait d’inhaler quelques particules peut s’avérer fatal » prévient Rosenstein. La confusion facile avec l’héroïne – beaucoup moins puissante – augmente encore la potentialité des décès puisque une erreur de jugement peut amener des toxicomanes ou des policiers à manipuler cet opiacé sans protection.

Parmi les victimes du fentanyl figure le chanteur Prince, mort d’une overdose en 2016.

En Europe, malgré une percée en Estonie, le phénomène fentanyl est quasiment inexistant pour le moment mais les autorités restent extrêmement vigilantes par rapport à ce fléau.

NF

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Acadian

    Si cette cochonnerie est arrivée en Estonie, vous autres européens avez du souci à vous faire! Chez nous, la RCMP et les Customs utilisent des gants renforcés et des combinaisons jetables pour labos avant de manipuler le fentanyl qu’ils saisissent. L’équivalent d’une simple pincée de sel qui touche ta peau, peut t’envoyer de l’autre côté si tu ne le rinces pas tout de suite à grande eau.