Rugby. Lions Britanniques, France, Angleterre, Ecosse : retour sur un gros week-end International

rugby_ecosse

19/06/2017 – 04h50 Paris (Breizh-Info.com) – Vendredi et samedi se tenait la deuxième vague des tests-matchs de Printemps en rugby. Des matchs de fin de saison pour les nations de l’hémisphère Nord, tandis que celles du Sud sont en plein boom puisqu’elles enchainent dans la foulée avec les phases finales du Super Rugby ainsi qu’avec le 4 nations.

Voici ce qu’il faut en retenir :

L’incroyable exploit de l’Ecosse en Australie

C’est un véritable exploit que les joueurs du XV du Chardon ont réalisé ce samedi en faisant chuter les Wallabies à Sydney (19-24). Avec cette victoire, la première dans toute l’histoire de l’Ecosse sur le sol australien, le XV du Chardon devient la 4ème équipe mondiale. Une victoire acquise après avoir maîtrisé la rencontre – et bénéficié d’énormément d’erreur australienne – et alors que plusieurs joueurs, convoqués avec les Lions britanniques, manquaient à l’appel.

D’excellente augure pour le prochain tournoi des 6 nations et pour les performances des clubs écossais en Pro12 ou en Coupe d’Europe.

La nouvelle désillusion française contre l’Afrique du Sud

Voici l’équipe la plus nulle du week-end côté hémisphère nord : la France, à nouveau battue par l’Afrique du Sud, 37 à 15, encaissant 4 essais au passage. Que retenir du match ? Que pendant quelques minutes, les Français ont fait impression. Avant de se faire manger par les Springboks, qui ont su profiter d’énormes erreurs (celle de Trinh-Duc notamment, inadmissible à ce niveau) et de se montrer incapable de les transpercer (une action avec notamment 27 phases de jeu, non conclue par le moindre points en seconde période).

Le XV de France n’a absolument aucune âme – même si l’arrivée de nouveaux joueurs comme l’excellent Penaud est prometteuse. Cette équipe paye par ailleurs l’obsession pour le contact, pour le défi physique, pour les chocs (la violence du Top14 a plusieurs fois été soulignée cette saison). Face à des équipes qui jouent plus avec leur tête qu’avec leur masse musculaire, cela ne pardonne pas !

On voit mal comment les bleus pourrait inverser la tendance, samedi prochain, à l’occasion du troisième match. Il y’a du ménage à faire dans cette équipe !

Argentine – Angleterre : tango tango !

Pendant ce temps, deux des prochains adversaires de poule (en Coupe du monde 2019) de la France se rencontraient en Argentine.

Une semaine après sa spectaculaire victoire (34-38) à San Juan,l’Angleterre s’est à nouveau imposée contre l’Argentine, samedi soir (25-35) dans un match de haut niveau que le XV de France devrait regarder pour voir le niveau qui les sépare des Anglais, qui évoluaient avec une équipe bis (c’est dire la richesse de cette équipe en terme de joueurs) et des Argentins, qui se sont battus tout le match comme des morts de faim pour systématiquement recoller au score, avant le triomphe anglais final.

Hé oui, les gros clubs anglais donnent leur chance – et forment – d’excellents joueurs anglais – qui ne se voient pas barrer la route par des armadas de mercenaires recrutés ici pour leur qualité physique (et pas forcément leur intelligence de jeu), là pour leur renommée internationale (et donc pour faire vendre des produits dérivés).

Entre cette équipe doublement victorieuse de l’Argentine, l’armada de joueurs sélectionné avec les Lions Britanniques et la finale (perdue) des juniors en Coupe du Monde, les Anglais se positionnent clairement comme les principaux concurrents face à la Nouvelle-Zélande lors de la prochaine coupe du monde.

Dans les autres rencontres, à noter la démonstration des All Blacks contre les Samoa (78-0), la victoire galloise (24-6) face au Tonga, celle des Fidji sur l’Italie (22-19) au terme d’un superbe match. Et enfin la démonstration (avant de se relâcher en fin de match) d’un XV d’Irlande lui aussi très remanié contre le Japon (22-50)

Lions Britanniques : un succès avant les Blacks

De leur côté les Lions Britanniques – une équipe qui n’a tout de même pas grande âme, comme on le constate match après match – se sont imposés contre des Maori All Blacks loin d’être composés exclusivement de joueurs Maori. Le score fût de 10 à 32 avec notamment 22 points d’un excellent Halfpenny.

Après les victoires contre les Crusaders et les Barbarians (et les défaites contre les Chiefs et les Blues) voici les hommes de Gatland un peu plus rassurés, mais qui devront confirmer contre les Chiefs, mardi 20 juin, avant d’affronter dans la foulée, le 24 juin, les All Blacks dans le premier des trois tests à venir. On voit tout de même mal comment les Lions pourraient venir à bout de ces Blacks.

à suivre

Crédit photo : Skysport (DR)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine