Budget. Face aux militaires furieux, Emmanuel Macron persiste : « Je suis le chef »

Macron Melenchon Nantes Zénith

14/07/2017 – 07h05 Rennes (Breizh-Info.com) – C’est un bras de fer très tendu qui oppose les militaires et le gouvernement d’Edouard Philippe et, plus largement, Emmanuel Macron. Qu’il est loin le temps où le président annonçait que le budget de l’armée serait maintenu à 2 % du PIB. Qu’il est loin le temps où Emmanuel Macron rendait visite tout sourire aux forces présentes au Mali…

Le chef d’état-major des Armées furieux ne se laissera « pas baiser » par Emmanuel Macron

C’est une annonce qui a fait l’effet d’une bombe dans l’armée. Dans un entretien accordé au Parisien, Gérald Darmanin, transfuge des Républicains et ministre de l’Action et des comptes publics révélait mardi 11 juillet que les militaires allaient devoir participer à l’effort de réduction des dépenses. Pour cela, 850 millions d’euros sont demandés sous la forme de report d’achats de matériel.

Pierre de Villiers, chef d’état-major des Armées s’est exprimé sur le sujet dans le cadre de la Commission Défense de l’Assemblée nationale le lendemain, mercredi 12 juillet. Et il n’a pas employé de gants. Plusieurs médias mentionnent en effet que Pierre de Villiers aurait notamment déclaré qu’il ne se laisserait « pas baiser » par Bercy. Et le général d’évoquer sa démission.

Emmanuel Macron : « Je suis le chef »

Autant dire que le discours d’Emmanuel Macron de ce jeudi soir était attendu tant l’ambiance était électrique. Pour un discours rituel à la veille du défilé du 14 juillet, l’attente était particulièrement forte.
Et Emmanuel Macron n’a pas hésité à recadrer très fermement ceux qui, au sein de l’Armée, contestent cette décision de son gouvernement. Il a rappelé sèchement la hiérarchie qui fait de lui le chef des Armées.

« Il ne m’a pas échappé que ces derniers jours ont été marqués par de nombreux débats sur le sujet du budget de la Défense. Je considère pour ma part qu’il n’est pas digne d’étaler certains débats sur la place publique. J’ai pris des engagements. Je suis votre chef. Les engagements que je prends devant nos concitoyens et devant les armées, je sais les tenir. Et je n’ai, à cet égard, besoin de nulle pression et de nul commentaire. De mauvaises habitudes ont parfois été prises sur ces sujets, considérant qu’il devait en aller des armées comme il en va aujourd’hui de nombreux autres secteurs, je le regrette. J’aime le sens du devoir, j’aime le sens de la réserve qui a tenu nos armées où elles sont aujourd’hui. Et ce que j’ai parfois du mal à considérer dans certains secteurs, je l’admets encore moins lorsqu’il s’agit des armées. »

A quelques heures du défilé du 14 juillet, Emmanuel Macron entend bien voir l’armée française marcher au pas. Au sien.

NF

Crédit photos : Breizh-Info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Ludo22

    « Les engagements que je prends devant nos concitoyens et devant les armées, je sais les tenir. »
    hollande puis macron, à menteur menteur et demi.

    Les promesses électorales n’ engagent que ceux qui les entendent.

    Il y a quelques années une vidéo tournait, nous nous moquions de l’ armée malienne qui s’ entrainaient en criant pan pan pan faute de munitions à blanc. Et bien nous n’ aurions pas dû…
    https://www.youtube.com/watch?v=Cw_fwHTB26U

  • guylaine

    Il ne respecte ni les sans dents, ni ceux qui ne sont rien et pire encore ceux qu’il envoie au casse pipe ! Ce « chef » d’opérette est toujours dans le théâtre de sa Brizitte à plis !

  • Jacques Rougeux

    Je suis votre chef ! pfffffff

  • Anne Hélène Gestin

    Le chef d’état major Pierre de Villiers ne va certainement pas se laisser impressionner par ce blanc bec qui d’ailleurs a commencé à faire des concessions….

    • Claire L.

      Le chef d’état major Pierre de Villiers tolère que des personnes de couleur fassent partie de l’armée. Aucun respect pour ce déchet.

      • Anne Hélène Gestin

        Si c’est le colonel De Villiers que vous traitez de « déchet », il est temps de vous faire soigner!

        • jp

          Quand ne sait pas, on se tait. Vous n’avez manifestement aucun contact au sein de l’armée.

      • jp

        Exact. Je vois très bien à quoi vous faites référence.

  • Luo

    L’obéissance n’a de sens que si l’ordre donné est un ordre juste. Un bon et vrai chef accepte la correction fraternelle. Un mauvais chef n’accepte pas la contradiction juste. Les chef de l’armée ont raison de contrer leur pseudo-chef !

  • Hubert Barnich

    oui, c’est ca, il est le chef… puis un jour, dans une escale lointaine, son avion tombera en panne… Ou les Transports Aériens militaires seront bloqués au sol lors d’une opération vitale du gouvernement…Et le p’tit chef, il pourra danser sur sa tête et sauter à cloche-pied. Le chef, il va se prendre un rateau, le chef!

  • vince44

    Il a osé encenser les fonctionnaires, surtout les services actifs, dans son discours hypocrite de ce 14 juillet 2017 alors qu’il a niqué toute la fonction publique en gelant le point d’indice !!!

    Gamin !! jamais de service national, jamais un parcours du combattant !! et il se vante et se présente en grand Général ….

    Il n’a jamais rien arrêté …sauf peut-être le bus pour monter dedans et la seule voix du canon qu’il aura jamais entendu ce sera au pire un pétard de 14 juillet ou un clac au stand de tir !!!! ET IL NIQUE TOUS LES FONCTIONNAIRES EN LEUR PIQUANT LEURS LEGITIMES TRES MENUES AUGMENTATIONS …..

    C’est pitoyable !!!

    et il chante: Je sommes déjà Caporal et je s’rons bientôt Général !!!!!

    que de pleutrerie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • section69

    C est le chef de rien du tout en pleine période d attentats il nous fait le malin avec un général des armées,sinon les nouveaux radars ,les impôts,la taxe d habitation, le livret à les immigrés qui sont relâchés après chaque conneries tu compte être le chef aussi ? Ou on doit subir et un jour se faire justice nous même

  • guelfucci

    Il n’est que le chef de ceux qui ont élu ce canard prétentieux et de ceux qui se sentent obligés de
    lui obéir !

    • jp

      Il est le chef de l’état français, tous ses propos et actes engagent la totalité des français. Les bretons quant à eux n’ont pas d’état, mais ça viendra.

  • Eschyle 49

    Lisez ceci et vous comprendrez ( 27.573 vues ) : http://reseauinternational.net/avons-nous-elu-un-fou/
    Ce n’est pas qu’il s’agisse d’une  » pensée complexe  » , c’est que son titulaire est bourré de complexes ; observez sa communication , pas une ligne n’est publiée, si elle n’a pas le  » nihil obstat  » et l’imprimatur .
    C’est logique , quand il faudra déconnecter le cerveau droit , et connecter le cerveau gauche , aïe !

  • Hilarion

    Le plus inquiétant est qu’il n’y a plus d’argent pour rien. L’Armée, la justice, l’intérieur et quasiment tous les autres ministères sont dans le rouge. Néanmoins les impôts vont augmenter, malgré les gesticulations mensongères du nouveau gouvernement, pendant que la dette continue à croitre. On débloque néanmoins des millions pour l’accueil de populations dont toutes sont loin de nous vouloir du bien, alors que le pays croule sous le chômage. On se demande si tout cet argent dépensé par l’état et prélevé sur les citoyens du pays n’est pas exclusivement destiné à lui nuire.

    • tobias

      L’armée française propose de belles carrières aux migrants.

  • Gillic

    Une vraie bête de guerre ! L’ ennemi va avoir peur ….et mourir de rire !!!!!!

    • tobias

      Quels ennemis ? L’armée française n’effectue quasiment que des missions humanitaires en Afrique. Les seuls ennemis de l’armée française sont ceux qui ne veulent pas que leurs impôts servent à nourrir des Africains.