Quimper. Le festival de Cornouaille débute mardi 18 juillet

carlos-nunez-by-jaizki-fontaneda
© Jaizki Fontaneda

17/07/2017 – 08h00 Quimper (Breizh-Info.com) – Du 18 au 23 juillet, la ville de Quimper sera de nouveau prise d’assaut par le Festival de Cornouaille. Sur les différentes scènes et dans les rues du centre-ville de Quimper, le festival rassemblera près de 50 artistes et groupes musicaux. Quelques têtes d’affiche bien sûr et aussi une foultitude de sonneurs, batteurs et danseurs.

Carlos Núñez en tête d’affiche.

 Igor Gardes, le directeur du festival, et les programmateurs du Cornouaille, ont choisi de faire appel à Carlos Nunez et Olivia Ruiz ainsi qu’à Amir en tant que têtes d’affiche 2017.

Dans le monde entier, la galicien Carlos Núñez est considéré comme une star de la cornemuse : « le Jimi Hendrix de la gaïta », « un sonneur qui joue comme Coltrane » ! Son charisme, son énergie sur scène et son esprit pionnier l’ont rendu très populaire car il repousse les limites de ses instruments : cornemuse, gaïta et flûtes (le 20 juillet, 21h au Pavillon).

Le défilé du dimanche, point d’orgue du festival

Sur le pavé quimpérois, près de 3 000 et danseurs sont attendus, notamment le dimanche 23 juillet, point d’orgue du Cornouaille, avec un programme très riche.

10 h 15 : le grand défilé

Quelques chiffres pour planter le décor : 3 000 musiciens et danseurs en costumes traditionnels issus de 30 bagadou et cercles de danse des cinq départements historiques de la Bretagne, des milliers de spectateurs le long de trois kilomètres du défilé. Sur les quais de l’Odet, devant la cathédrale et dans les rues piétonnes de Quimper, le spectacle du traditionnel et grand défilé du Festival de Cornouaille sera de nouveau magique (à partir de 10h15).

12 h 30 : les spectacles

Les 30 bagadou et cercles de danse se répartissent ensuite entre la place Saint-Corentin, la place de la Résistance et l’esplanade du Conseil départemental. Tout l’après-midi, ils se relaient sur le pavé quimpérois pour présenter au public des spectacles où s’expriment la joie de danser et de faire vibrer le public.

13 h 30 : lutte bretonne et vieux métiers

Intermèdes « manuels » dans cette journée haute en couleurs et sonore : le championnat de lutte bretonne avec un tournoi de gouren, quai du Steir. Dans le même temps, le public pourra assister à des jeux bretons rue du Parc, des démonstrations de vieux métiers rue Kéréon, une présentation des costumes traditionnels (à partir de 14 h 30) rue Treuz…

18 h : l’élection de la reine

Qui succédera à Nolwenn Peuron, Reine de Cornouaille 2016 ? Une dizaine de candidates est en lice. La grande nouveauté cette année : les épreuves de sélection sont publiques. Le samedi, chacune présentera son mémoire devant un jury, à la mairie de Quimper et dimanche se déroulera l’épreuve de gavotte en couple.

19 h : le triomphe des sonneurs

La reine élue est ensuite célébrée lors de ce moment fort, au cours duquel tous les cercles de danse et bagadoù entament à l’unisson la lancinante marche de Fanch Menez, air emblématique et retentissant des triomphes bretons. Ils défileront tous ensemble jusqu’à la place Saint-Corentin où est entamée la Danse des 1000.

20 h : le fest-noz et le concert de clôture

Tout le monde se mêle à la danse pour le fest-noz final, avec Kaïffa, JMK, Sérot Janvier et la Groove Cie, Tchaïd. À 20h30, place de la Résistance, le Bagad Kemper clôturera en beauté cette 94ème édition du festival en présentant sa création Melezour.

Quimper. Festival de Cornouaille 2017 : découvrez la programmation musicale

Crédit photos : carlos-nunez-by-jaizki-fontaneda
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine