Fañch. Le procureur refuse le prénom breton, les parents convoqués

Fañch

19/07/2017 – 18h45 Quimper (Breizh-info.com) – Les services de l’État français ont décidément de drôles de préoccupations. Pour rappel, un couple de Quimpérois avait défrayé la chronique au mois de mai dernier lorsque l’état civil de la mairie refusait d’enregistrer le prénom de leur jeune fils, Fañch, du fait que la lettre « ñ » appelée tilde n’était pas reconnue par la République française. Breizh-info s’était déjà fait l’écho de cette affaire à l’époque. Un nouveau rebondissement intervient désormais.

Robespierre en témoin

L’histoire semblait close lorsque la mairie de Quimper, sous la pression médiatique qu’avait déclenchée cette polémique rocambolesque, avait finalement décidé de passer outre la circulaire de l’État, autorisant finalement Fañch à enregistrer son prénom normalement.

Mais c’était sans compter sur l’acharnement de la justice française, par l’intermédiaire du procureur de la République, qui a convoqué les parents de Fañch le 5 juillet dernier au tribunal de grande instance de Quimper. Le motif ? L’État français n’a pas apprécié le contournement de la circulaire par les services de la mairie et, ne voulant rien savoir, entend bien rectifier à sa guise l’enregistrement pour supprimer le tilde.

Ainsi, lors de leur audition au tribunal, les parents du petit breton ont assisté à un plaidoyer de l’avocate défendant les intérêts du ministère de la Justice qui laisse pour le moins songeur. En effet, elle a appuyé son argumentaire sur des articles de loi citant Robespierre et l’application obligatoire du français. Quand les rouages de la machine jacobine rencontrent quelques « grains de sable », la République ne lésine pas sur les moyens semble-t-il.

Décision en septembre

L’ironie de cette histoire est que la justice s’appuie sur une circulaire du 23 juillet 2014 établissant la liste des différents signes diacritiques dont l’utilisation est permise pour l’enregistrement à l’état civil. Une liste dont le ñ tildé ne fait pas partie et est donc considéré comme appartenant à une langue étrangère. De quoi rappeler la considération apportée par la République française à la langue bretonne qui utilise régulièrement ce signe.

Par ailleurs, la décision du tribunal sera particulièrement scrutée puisque, selon la hiérarchie des normes en droit français, la Constitution de la République prévaut sur les autres textes. Or, cette dernière reconnaît, dans son article 75-1, que les langues régionales sont reconnues comme appartenant au patrimoine de la France.

Nul doute que la réponse du tribunal le 13 septembre prochain sera largement commentée.

Crédits photos : Wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • guylaine

    Fanch sans le tildé est accepté ! Pas de quoi fouetter un chat !

    • PL44

      Pour les franchouillards, apparemment, si.

      • guylaine

        Le tildé n’est pas français, mais espagnol, il va falloir que les independantistes déménagent en terre hispanique pour utiliser le tildé !

        • Gwendal Pennanech

          Et bien non ce signe est utilisé dans plusieurs langues dont l’estonien et…le breton… au fait l’accent aigu est aussi utilisé en Italien ou en lithuanien mais je ne leur souhaite pas de se coltiner les franchouillards!

          • Gisèle Allemand

            https://www.espagnol-cours.fr/lettres-espagnol-clavier.html
            et voilà Ñ !!

            Admettons que vous vouliez insérer un Ñ dans votre texte:

            1) Vérifiez que votre pavé numérique soit bien actif: la touche VER NUM doit être allumée.

            2) Appuyez sur la touche ALT de votre clavier.

            3) Tout en continuant d’appuyer sur la touche ALT, tapez les chiffres 1 6 5 sur votre pavé numérique. Le Ñ apparaît automatiquement.

    • Gwendal Pennanech

      Pourquoi ne pas supprimer aussi tous les accents des prénoms français pendant qu’on y est puisqu’accentuer une langue n’a pas d’importance !

      • guylaine

        Le tildé n’existe pas sur les claviers administratifs francais, quand on faisait tout â la main dans les registres, pas de problème, mais on ne peut pas changé de clavier pour des millions de personnes afin d’utiliser un accent de la langue ESPAGNOLE !

        • Gwendal Pennanech

          Comment font-ils en Irlande ? Renseignez-vous au lieu de chercher des excuses pour dénigrer le breton. La langue bretonne est la langue sacrée de nos ancêtres elle a tous les droits en Breizh. Alors que le français est la langue du colon, langue d’échange aussi qui peut être utilisée par commodité mais qui n’a aucune valeur symbolique pour la Bretagne . Sinon le symbole de la soumission …

          • Saruman38

            “La langue bretonne est la langue sacrée de nos ancêtres elle a tous les droits en Breizh.”

            Y compris dans la partie orientale de la Bretagne (la plus peuplée et la plus riche) qui n’a jamais été bretonnante ? Intéressant révisionnisme historique.

  • jzldebretagne

    A rire ou à pleurer !… Il n’y a rien à faire sans doute dans le pays ..

    • Gwendal Pennanech

      Si : œuvrer à l’indépendance puisqu’il est évident que le peuple Breton ne sera jamais respecté dans le cadre français. Notre devoir sacré de Breton est envers notre peuple , nos ancêtres et nos descendants . Nous ne devons rien à la France qui nous occupe, et qui n’a à l’évidence que mépris pour les Bretons ! Brisons les chaînes!

  • Jean Yves Jouan

    si l’on doit remonter à Robespierre et l’application obligatoire du français que fait on des prénoms étrangers enregistrés à l’état civil et de toutes ces expressions anglophones utilisées ?

    • jp

      Mohammed, par exemple, n’a jamais été interdit par la France, de même que les autres prénoms orientaux comme Marie, Mathieu, etc…

      • guylaine

        Ce n’est pas l’origine du prénom qui fait problème, mais le fait que le “TILDE’ n’est configuré sur aucun clavier français ! Et ce prénom serait toujours amputé de ce signe distinctif sur tous les documents administratifs ! SOYEZ OBJECTIF !

  • Gérard MANVUSSA

    Dictature.

  • Gillic

    Le procureur ferait mieux de s’ inquiéter des nouveaux prénoms bretons comme mohamet, idriss, aïcha kaltoumé etc…..j’ en passe et des meilleurs !!!!!

    • jp

      Les prénoms que vous citez ont toujours été acceptés par les autorités françaises, contrairement aux prénoms autochtones bretons. Ces prénoms que vous citez sont très répandus parmi les milliers d’Africains que la France impose jour après jour en Bretagne. L’armée et les ong les amènent ici, les préfectures crèent des associations bidons financées par l’état, puis les régularisent… C’est le cauchemar français.

      • Saruman38

        Ce n’est pas que la France qui conduit cette politique, c’est tous les états d’Europe. Admettons que demain vous deveniez “indépendants”, sachant qu’il y a de fortes probabilités pour que vous intégriez l’Union européenne, étant donné que c’est ce que semble vouloir tous les mouvements régionalistes d’Europe, que ce soit les Flamands, les Catalans, les Ecossais et j’en passe, croyez-moi que si vous décidez d’adopter une politique anti-migratoire, la commission européenne aura tôt fait de vous faire rentrer dans le rang. Et on s’amusera bien à voir la toute-puissante Bretagne essayer de résister en vain aux injonctions des édiles de Bruxelles.

        • sylvie

          Avec des si vous pouvez inventer tout ce qui vous chante.

  • breton

    Traité de19 janvier 1498 deux signatures, edit du Plessis-Macé 21 septembre1532 une seule signature sur ce parchemin, ,1789 abolition illégale des droits bretons, la BRETAGNE est toujours indépendante il parait que nous sommes des pen kaled et bien , il serait grand temps de le prouver et gardons nos beaux prénoms Bretons intact (peut etre devrions nous changer leurs prénoms comme françois a FRANCOIS ou FRANQOUA (sans cédille)

  • guylaine

    Le tildé ne figure sur aucun clavier français ! On ne va pas changer tous les claviers pour ce signe que 5 bretons voudraient mettre au goût du jour !

    • Gwendal Pennanech

      Vous avez parfaitement raison ! Les francais ne representent pas non plus grand chose a l’echelle mondiale donc supprimons aussi les accents en francais! Utilisons tous la clavier qwerty!

      • Saruman38

        “Les francais ne representent pas non plus grand chose a l’echelle mondiale donc supprimons aussi les accents en francais!”

        Les français ne représentent tellement rien à l’échelle globale que leur langue est la langue officielle de nombreuses organisations internationales. Mais continuez, c’est toujours amusant d’être méprisé par des gens mal dans leur peau.

    • sylvie

      Le tildé figure sur les claviers azerty, sur la même touche que le chiffre 2 et la lettre é. C’est bien pratique pour taper un ñ !

  • Duguesclin

    Au lieu de faire un caca nerveux au prétexte , car c’est un prétexte du tilde , ces connards de magistrats auraient mieux fait d’interdire les Mohammed , les Ali , les Boubacar , les Abdel , etc… tous prénoms musulmans qui nous renvoient à la gueule la volonté des ces populations de ne pas s’assimiler , et de rester quand même sur notre sol . Ce qui s’appelle une colonisation .

  • JePasse

    Rien à cirer. Fañch est un prénom français (tout au plus une forme régionale du prénom François). A la limite, la forme bretonne de François serait Frank (en suivant l’évolution de la langue). Quand on est breton, il est difficilement envisageable de donner le nom des envahisseurs à son enfant ! Imaginez un couple d’Irlandais (revendicatifs) appelant leur fils Englander… Bref, nous avons des centaines de prénoms bretons, autrement plus jolis !

    • Saruman38

      Bien la contradiction ? Fañch est donc, selon vous, un prénom français, mais quelques lignes plus bas vous déclarez “il est difficilement envisageable de donner le nom des envahisseurs à son enfant”. J’en déduis donc que vous ne pouvez pas donner ce prénom à votre enfant puisqu’il s’agit, selon vos propres dires, d’un prénom français.

  • Saruman38

    “ici c’est la Bretagne, la langue est le breton”

    Une de ses langues seulement. Je vous rappelle que le Breton n’est endogène que dans la partie occidentale de la région. C’est quand même amusant tous ces indépendantistes qui reprochent aux méchants jacobins parisiens de mépriser les cultures locales et de vouloir tout uniformiser alors que ces même indépendantistes font exactement la même chose dans la région qu’ils prétendent défendre. Après, il est vrai que beaucoup de ces indépendantistes ont une vision très partielle de l’histoire de la région dont ils se réclament.

    • sylvie

      Seule les langues celtiques sont endogènes en Europe de l’Ouest. Les langues romanes y ont été importées tardivement par l’envahisseur romain.