Nantes : la Fourchette du Marché, une bonne adresse de la place Talensac

A LA UNE

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

01/10/2017 – 06h45 Nantes (Breizh-info.com) –  Situé au sommet de la place Talensac, face à l’entrée du marché, à l’angle des rues de Bel Air et Brizeux, la Fourchette du marché fait partie des restaurants de quartier qui n’ont pas de cadre prétentieux et clinquant, mais servent une cuisine française simple et bonne.

Andouillettes, bavettes, et autres gratins y sont servis avec simplicité en de portions copieuses. Et pas chères : il faut compter 12 € pour le plat, 13.90 pour le plat et l’entrée (ou le dessert), 14.90 € pour la formule complète. Le café est à 1,50€, le quart de rouge ou la bière à 3€. Des prix assez modérés pour le centre-ville de Nantes. Le service est rapide, assuré par le patron – qui tenait auparavant, un peu plus bas sur la même place, le PMU le Chêne Vert, remplacé en 2008 par une banque, et qui fut le plus gros PMU de l’Ouest – et ses accortes serveuses.

Le dimanche, on peut y manger sans problème les huîtres achetées au marché en face. En profitant de la terrasse, du soleil, du bon accueil et du muscadet.

La Fourchette du Marché, 15 rue de Bel Air, en haut de la place Talensac.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Le rapport de gestion : non obligatoire mais indispensable pour les PME

Depuis 2018, les PME en-dessous de certains seuils n'ont plus l'obligation de publier un rapport de gestion. Pour Claude Saunal, associé...

Aid el Kebir : des moutons sacrifiés à Nantes, trafic de moutons démantelé entre l’Espagne et la Seine-et-Marne

Comme chaque année avec la fête religieuse musulmane de l'Aid el Kébir, les moutons en ont pris pour leur...

Articles liés

Nantes : une buvette ouvre ce mercredi au marché de Talensac

C'était un serpent de mer depuis des années - la buvette du marché de Talensac ouvre enfin ce mercredi en haut du marché, rue...

Nantes. Le marché du jeudi soir à Talensac bientôt supprimé ?

Inauguré l’an dernier, le 21 mars, par Johanna Rolland, le marché nocturne du jeudi soir à Talensac (16h-20h), au cœur de Nantes, n’a jamais...

Loire-Atlantique : les vandalismes contre les candidats et militants En Marche se multiplient

Après les tags insultants sur la permanence électorale de Valérie Oppelt (LREM), députée de Nantes centre et candidate aux municipales à Nantes, les tagueurs...

Nantes : des travaux sur la toiture du marché de Talensac

Nous ignorons si Johanna Rolland, la maire PS de Nantes, en campagne pour sa réélection, a lu notre article sur les cinq raisons pour...