La médiathèque de Saint-Briac propose une journée placée au cœur de la Langue des Signes mercredi 20 février prochain.

A 10h, l’association « Les ateliers Diffé’rance » animera un atelier de sensibilisation de 2h à la Langue des Signes en binôme entendant/sourd. Cet apprentissage des bases de la communication vous permettra de découvrir la Langue des Signes de manière ludique.

A 15h, vous retrouverez les Racont’tines en signes, une lecture signée à partir du livre « Une soupe au caillou » d’Anaïs Vaugelade.

L’atelier est accessible à partir de 6 ans, gratuit mais sur inscription car les places sont limitées.

La lecture spectacle est accessible à partir de 5 ans.

Inscriptions en mairie : 02 99 88 32 34 / Informations : 02 99 88 07 06

La langue des signes est une langue à part entière. Elle possède sa propre grammaire, sa propre syntaxe et sa propre logique. Elle peut bien sûr emprunter des mots à une autre langue, de la même manière que le français a emprunté des mots à l’anglais par exemple. Il n’existe pas une, mais des langues des signes. C’est la raison pour laquelle, lorsque l’on parle du langage utilisé par les sourds et malentendants dans le monde de manière générale, on devrait parler des langues des signes et non d’une seule.

En 2005, la législation avance avec la Loi n°2005-102 du 11 février 2005 a reconnu la langue des signes française (LSF) comme « langue à part entière ». 2008 place la langue des signes comme option au bac comme n’importe quelle langue. Un dipôme de bilinguisme français/LSF est créé.

La LSF est constituée de cinq paramètres : positions des doigts et de la main, mouvements, emplacements et expressions du visage. Elle comporte également une grammaire et une syntaxe (le lieu, les personnages et l’action).

Les expressions du visage comme les mimiques des yeux, de la bouche, des joues, des sourcils sont primordiales car elles donnent des renseignements sur la vitesse de l’action, la taille ou la quantité d’un objet etc. Le positionnement des signes par rapport au corps fournit également des informations à propos du temps : passé, présent et futur.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine