Les algues vertes sont de retour plus tôt et plus nombreuses que l’année dernière. Sur les 8 baies concernées en Bretagne, celle de Saint Brieuc est la plus touchée.

Pourtant, les flux d’azote rejetés par l’agriculture ont été divisés par 2 en 10 ans mais d’autres phénomènes plus incontrôlables interviennent comme la météo.

L’an dernier, ce sont ainsi 20.000 tonnes d’algues vertes qui ont été ramassées sur les côtes bretonnes, soit la plus faible quantité (avec 2014) depuis le démarrage des études en 2002.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine