cannabidiol

Focus sur le CBD, un remède à base de cannabis totalement légal

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est l’abréviation du cannabidiol. Il s’agit en fait de l’un des composés du plant de chanvre, aussi appelé cannabis. Cette plante produit plus de 400 composés organiques, mais les plus représentés sont le CBD et le THC. La grande différence est que ce dernier possède un effet stupéfiant alors que le cannabidiol ne l’est pas.

Le gros avantage de ce composé est qu’il présente des propriétés psychoactives, comme nous l’a expliqué Julien du GUIDEDUSUPPLEMENT. Cela signifie qu’il exerce de nombreux effets bénéfiques dans le cadre de certaines affections. C’est pour cette raison que l’État a assoupli sa réglementation au sujet du cannabidiol. Dans les faits, la loi reste encore très floue à ce sujet. Légalement, aucun texte n’autorise la consommation et la vente de CBD alors que, dans les faits, certains magasins ont reçu l’autorisation d’en vendre. Son achat et sa consommation ne sont donc pas répréhensibles. Attention tout de même, il s’agit bien ici du cannabidiol, aussi appelé CBD. Le cannabis, lui, est toujours considéré comme une drogue, et donc illégal en France.

Quels sont les effets du CBD ?

Contrairement au THC, le CBD ne modifie pas l’état de conscience. Il a été prouvé que le cannabidiol avait des effets positifs sur la gestion de la douleur, de l’anxiété et des angoisses. Il se pourrait même qu’il aide à traiter des maladies graves, mais sur ce point, des études sont encore à mener.

Les effets du CBD pour lutter contre la douleur

Le cannabidiol aide à diminuer les inflammations et les douleurs en agissant sur le système nerveux. Dans le cas de maladies inflammatoires chroniques, telles que la fibromyalgie ou l’arthrose rhumatoïde, ce composé permet d’atténuer les souffrances des patients grâce à ses effets antalgiques et anti-inflammatoires. D’ailleurs, cette étude sur le sujet apporte des résultats très intéressants (en anglais).

Calmer l’anxiété et la dépression grâce au cannabidiol

Ce composé du plant de cannabis a montré des effets anxiolytiques qui permettent de réguler l’humeur et aide à calmer les crises d’angoisse. À l’heure actuelle, nous ne sommes pas encore en mesure de prouver que son action est plus efficace que les effets obtenus grâce aux antidépresseurs. Cependant, le CBD reste une solution moins nocive que peuvent l’être certains médicaments.

De nombreux avantages pour d’autres maladies

Le CBD a déjà prouvé son efficacité contre les problèmes d’acné. En effet, une crème utilise déjà ce composé pour son effet sébostatique. On le retrouve également dans un médicament que l’on prescrit aux personnes souffrant de sclérose en plaque, le Savitex. Il a également déjà été observé que le cannabidiol aidait à calmer les inflammations chroniques de l’intestin et à diminuer les symptômes des nausées.

Comment consommer le CBD ?

Afin d’acheter du CBD, vous pouvez vous rendre dans des boutiques physiques ou en ligne. On retrouve ce composé sous différentes formes. La plus connue est certainement l’huile de CBD. Sa teneur en cannabidiol varie (et son prix aussi), l’idéal est de vous renseigner auprès du vendeur et/ou de votre médecin pour savoir quelle quantité serait idéale en fonction de votre maladie. Mais ce n’est pas tout, vous pouvez désormais consommer le cannabidiol de diverses façons. Dans les boutiques spécialisées, vous trouverez donc de nombreux produits contenant du CBD, tels que : des pâtes, du thé, du chocolat, etc. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix.

En plus de tous les effets déjà cités, des études sont en cours pour prouver l’efficacité du CBD dans le traitement d’autres maladies. Certains résultats montrent déjà une possible efficacité à inhiber le développement du cancer, par exemple. De tels résultats nous laissent penser que le CBD n’a pas fini de faire parler de lui et qu’il sera très certainement un acteur majeur en médecine dans les années à venir. Nous ne manquerons pas d’en parler dans notre rubrique santé.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine