C’est une véritable communauté d’agriculteurs qui s’est constituée depuis mars 2018 au sein du réseau local de météo connectée mis en place par Le Gall-Corre dans le Finistère et l’ouest du Morbihan. Aujourd’hui, 95 agriculteurs partagent 97 capteurs météo connectée installés dans des parcelles afin de connaître, en temps réel, les données météo et agronomiques leur permettant de prendre les meilleures décisions au quotidien dans la conduite des cultures. Gain de temps, organisation facilitée, économie d’intrants et partage des connaissances, les bénéfices sont nombreux pour les agriculteurs membres du réseau.

Un réseau connecté de 95 agriculteurs

Le Gall-Corre a mis en place son réseau local de météo connectée en mars 2018 et compte aujourd’hui 95 agriculteurs. Du nord au sud du Finistère et à l’ouest du Morbihan, le réseau des 97 capteurs s’étend sur un secteur avec une forte présence de cultures légumières et de grandes cultures et s’appuie sur les capteurs et l’application Weenat. Des capteurs mobiles, connectés et sans fil, sont installés dans les parcelles et récoltent les données de façon ultra-précise. Pluviométrie, hygrométrie, température de l’air, vitesse du vent et rafales sont ainsi relayées à l’agriculteur en temps réel via l’application Weenat. L’application est simple et accessible à tous les membres du réseau. Chaque utilisateur peut connaître les conditions météo sur sa parcelle en temps réel même s’il en est éloigné. Des alertes personnalisées de pluie à venir, de cumul de température ou d’humidité peuvent être paramétrées par l’agriculteur.

De nombreux bénéfices pour les agriculteurs membres du réseau 

« Mes parcelles sont très dispersées, le réseau de météo connectée est très intéressant car cela m’évite des déplacements inutiles et permet un réel gain de temps en optimisant les interventions dans les champs » témoigne Damien Le Nan, agriculteur installé à Landivisiau avec 100 ha en pommes de terre, oignons, échalotes, légumes industrie et céréales. Il poursuit « l’intérêt du réseau collaboratif est que les utilisateurs ont accès aux observations et aux prévisions de l’ensemble du réseau en temps réel. Les données sont très précises et grâce aux OAD je peux prévoir toutes mes interventions, planifier les récoltes et ajuster les traitements. C’est un vrai plus ! ». Les agriculteurs peuvent ainsi optimiser leurs interventions et les traitements aux champs. Les données météo en temps réel sont une information précieuse pour prendre les bonnes décisions. Enfin les alertes personnalisées (SMS ou e-mail) pour anticiper ses interventions et la compatibilité avec différents OAD ont fini de le convaincre car il utilise notamment Scan-Bean pour ses cultures de haricots.

« Notre rôle est d’initier des solutions pour aider les agriculteurs dans leur quotidien » explique Nicolas Kerdranvat, responsable des services chez Le Gall-Corre. « Nous avons choisi Weenat pour plusieurs raisons : le contact direct avec l’équipe dirigeante, une vision de l’avenir partagée, une relation de confiance et un outil simple à utiliser et facile à mettre en œuvre ». « De plus, l’application est très accessible, son déploiement est simple et les données fiables. En complément, nous utilisons plusieurs OAD dont Maïz’y qui est une bonne offre et Avizio que l’on va développer » conclut-il.

Comment ça fonctionne ?

Les réseaux locaux de météo connectée Weenat permettent aux négoces et aux coopératives un maillage de leur territoire en stations météo et en anémomètres qui fournissent des données météo et agronomiques en temps réel aux agriculteurs. Les capteurs collectent et transmettent les données météo à l’application Weenat. Chaque utilisateur peut paramétrer des alertes personnalisées selon ses besoins. Weenat est compatible avec les principaux Outils d’Aide à la Décision du marché. Les données ultra-localisées et en temps réel des capteurs sont alors envoyées dans le modèle et contribuent à le rendre plus fiable, plus précis et plus localisé.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V