Agressions sexuelles dans une école de Rezé : 8 mois sous bracelet pour l’animateur périscolaire

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

En 2019, la révélation d’agressions sexuelles d’enfants en série dans une école de Rezé, au Chêne Creux, avait généré un séisme local avec de fortes conséquences politiques – le maire sortant Gérard Allard, accusé d’avoir réagi trop tardivement et mal, l’animateur ayant été déplacé dans une autre école après un premier geste déplacé, avait été battu aux élections et avait démissionné de tous ses mandats, tandis que le PS était rayé de la carte à Rezé qui fut un de ses plus solides bastions.

Deux ans plus tard, ledit animateur, qui avait embrassé une fillette de 11 ans avant d’être muté à l’école du Chêne Creux, a été jugé ce 30 juin pour les faits qui lui sont reprochés : pas moins de neuf victimes recensées, huit fillettes et un garçonnet, pour principalement des caresses sur les fesses sous les vêtements, lors d’activités périscolaires, et pour une fillette des attouchements sur la poitrine au domicile du prévenu.

Ce dernier, qui a évoqué des « postures affectives » lorsqu’il a été entendu par les enquêteurs, semble avoir pris conscience de la gravité de ses actes. A l’audience, il a évoqué des « gestes graves, irréparables » et s’est excusé auprès des victimes. Depuis la découverte de l’affaire, il avait été placé sous contrôle judiciaire avec une interdiction de paraître à Rezé à la clé.

L’homme de soixante ans, marié, a été condamné à huit mois sous bracelet électronique et 18 autres de sursis probatoire ; il est interdit aussi d’exercer une activité en contact avec des mineurs, de paraître à Rezé et est inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles (Fijais). Enfin, il devra indemniser les victimes et poursuivre ses soins. Il a l’intention de déménager en Seine-et-Marne – et a donc jusqu’au 17 juillet pour quitter Rezé.

La commune, elle, a basculé du PS aux divers gauches au terme d’une élection très agitée et d’une transition glaciale, l’affaire et la communication autour ayant fait imploser la majorité municipale sortante. Le séisme continue d’avoir des répliques politiques, notamment aux cantonales où le canton de Rezé 2 a été emporté par des candidats proches de la nouvelle municipalité au détriment du PS associé à l’UDB.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Dinard. Un migrant tunisien condamné pour agression sexuelle sur une Colombienne

Un migrant tunisien a été reconnu coupable d'agression sexuelle commise sur une femme colombienne à Dinard en juin 2020. Arrivé en France en 2016,...

Vivre ensemble à Douarnenez. 4 ans de prison ferme pour un migrant avant drogué et agressé sexuellement une femme

A chaque journée, son acte d « enrichissement culturel ». Vendredi, à Quimper, Plamedi Odinga Mbala Mungadi, un migrant africain, a été condamné à...

« Enrichissement culturel » à Nantes. Un Algérien condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour agression sexuelle

Un Algérien de 32 ans, Kamel Younes, a été condamné ce 1er octobre à 10 ans de réclusion criminelle pour agressions sexuelles sur deux...

Pontivy. Deux migrants afghans agressent sexuellement une jeune femme… et ne vont pas en prison

Deux Afghans ont été condamnés à de la prison avec sursis après avoir été reconnus coupables d'agression sexuelle en réunion et de séquestration sur...