Pédophilie : Christophe Bejach (Terra Nova, ex conseiller de Montebourg) condamné

bejach

05/01/2016 – 09H45 Londres (Breizh-info.com) – Christophe Bejach est membre fondateur de Terra Nova et ancien conseiller d’Arnaud Montebourg lorsqu’il était ministre. Il vient d’être condamné en décembre 2016 par la justice anglaise dans une affaire de pédophilie, à une « suspended prison sentence ». De plus, il devra effectuer 100 jours de soins, 20 jours de réhabilitation. Il a aussi reçu une ordonnance de prévention des dommages sexuels. Une « suspended prison sentence » est une sorte de peine avec sursis, durant laquelle le condamné à une période probatoire – ici deux ans. En cas de nouvelle poursuite dans cette période, il  effectuera sa peine de prison.

Il devra également signer le registre des délinquants sexuels pendant dix ans, livrer son ordinateur aux autorités et payer 1 200 livres aux victimes. Pour être placé en liberté sous caution avant son jugement, il avait versé une caution de 100 000 £ à la cour, remis son passeport, et observé un contrôle judiciaire strict avec un accès restreint à l’Internet, comme le rapporte le DailyMail. 

L’ancien conseiller du ministre français de l’Économie et de l’Industrie – qui possède une maison à Bayswater, en zone 1, la plus chère, à Londres –  voulait prendre des photos nus et érotiques de jeunes filles. Pour cela il s’était arrangé avec une mère de famille (en réalité un policier en civil) pour prendre des photos de trois sœurs âgées de 8, 10 et 12 ans. Cela s’est passé entre le mois d’avril et de juillet 2016. Il nie toutefois avoir acheté de la lingerie fine pour cela. Il prétend en effet qu’il s’agissait d’un cadeau acheté sur Amazon pour sa petite amie.

Il avait rencontré « Sadie » (la maman policier en civil chargé d’enquêter sur les réseaux pédophiles) sur le chat d’un site pornographique « extrême ». Il lui avait rapidement fait part de sa volonté d’organiser des séances photos érotiques, tout en apportant des précisions sur ses intentions : « Vous avez écrit ce que vouliez faire aux enfants, en particulier que vous étiez intéressé par la plus âgée, celle de 12 ans, pas par la plus jeune » a déclaré la juge. « Vous avez envoyé des photos de sous-vêtements à Sadie  en expliquant que vous vouliez photographier les enfants dans ces tenues . (…) En ce qui concerne la fille aînée, vous vouliez avoir des rapports réels avec elle

Quand la juge lui a demandé quel âge le rendait « chaud », Christophe Bejach de répondre : « dix ans ». Par ailleurs, durant le procès, Bejach a reconnu avoir dit via le chat à Sadie qu’il avait abusé sexuellement de sa propre fille et qu’il avait lui aussi subi des sévices étant plus jeune. Mais il prétend  devant le juge avoir menti à ce sujet. Cela pourrait toutefois valoir ouverture d’une information judiciaire en France.   «Je n’étais pas dans mon état normal, je n’écrivais pas, ne parlais pas de façon cohérente » déclara-t-il pour sa défense. 

Alors qu’il devait rencontrer les jeunes filles  – après avoir rencontré une fois Sadie dans un hôtel londonien – Christophe Bejach a fait marche arrière, craignant d’avoir été manipulé et de devoir réserver une chambre d’hôtel pour y faire les photos . Puis la police anglaise a effectué une perquisition chez lui en juillet 2016 et a découvert une réserve de 60 images pédophiles mettant en scène des enfants abusés sexuellement dont sept images de catégorie A – la pire – comportant des actes de pénétration. 

Il est à noter le silence complet de la presse mainstream française à propos de cette affaire, révélée en français par le site Fdesouche.

Ayant fait HEC, proche de Dominique Strauss Kahn, Christophe Bejach fût membre fondateur de Terra Nova, un think thank de gauche subventionné, proche du PS. Il fût également conseiller d’Arnaud Montebourg alors ministre de François Hollande, et aujourd’hui candidat à la primaire du PS. Une explication au silence médiatique ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • David

    Breiz Info pourrait-il nous dresser un portrait de ce Bejach? Ses origines?

  • alaintassin

    Terra Nova et son membre fondateur /qu’elle pourriture !

  • Fifibrindacier

    Parce qu’en France, les médias aiment les pédophiles. Ils signent des pétitions pour pas qu’on mette les pédophiles en prison.

  • Christophe

    Christophe Bejach alias Philippe Rivac, pote de David Kersan alias David Serra, éditeur d’Obertone, de la fachosphère à Terra Nova via les petits enfants, quel chemin !

    http://www.surlering.com/article/article.php/article/elsa-l-obscure-clarte-qui-tombe-de-l-etoile-4836