Catégorie : Politique

POUR le droit de vote des étrangers en France, mais… [L’Agora]

Oui au droit de vote des étrangers en France mais… uniquement dans certains territoires ! Mitons le territoire hexagonal et instituons des zones spéciales où les étrangers, clandestins compris, pourront y vivre suivant leurs lois, habitudes, coutumes. Et surtout y instituer une vertueuse économie halal ! Ca a si bien réussi ailleurs… Marre de l’hypocrisie qui consiste à minimiser l’existence

Quel futur pour la Bretagne ? Avec Loïg Chesnais-Girard, le président du Conseil régional

Conférence-débat avec Loïg Chesnais-Girard, le président du Conseil régional de la région administrative Bretagne, principalement sur le thème de l’autonomie. Conférence lors de l’ouverture du Festival Interceltique de Lorient le 5/08/2022 organisée par l’Institut culturel de Bretagne. Le modérateur est Christian Gouerou, journaliste. Le diffuseur est l’Agence Bretagne Presse. Crédit photo : DR (photo d’illustration) [cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de

Gabriele Aldinofi : « Le capitalisme est un communisme de riches »

Essayiste, Gabriele Adinolfi est le rédacteur en chef de la revue Polaris et l’auteur d’un nouveau livre intitulé « Mythe ou Utopie, un relecture verticale d’Orwell » (La Nouvelle Librairie). Pour le plus grand nombre, Orwell est l’auteur de « 1984 », une dystopie qui annonçait une société totalitaire où la pensée était controlée. Pour comprendre le message de l’ouvrage,

Quand le collectif « Un ti da bep hini » veut encore plus de migrants en Bretagne !

Ridicule ! Grotesque ! Clownesque ! Obsession de plaire à trois gauchistes de fac ! Trouille d’être classé « fachos » par Sandrine Rousseau et ses potes ! Le collectif « Un ti da bep hini » proche des nationalistes bretons de gauche, qui s’est constitué pour lutter contre la spéculation immobilière, les difficultés de logement et la résidensecondairisation de la Bretagne vient ce

Paul Molac, Libération, Sophie Broustaut, Le Drian, Normandie, Mélenchon…A part ça tout va bien.

Paul Molac vide son sac – Dans un entretien accordé au magazine Bretons (août-septembre 2022), Paul Molac (régionaliste), député de Ploërmel, ne se gêne pas pour dire tout le bien qu’il pense du président de la République : « Macron, lui, est l’archétype du conservatisme français : un libéral au niveau économique, un autoritaire et un centralisateur étatique (…) Dès 2017, il a mené

Laurence Maillart, Pascal Bolo, législatives, taxe foncière…A part ça, tout va bien

A part ça, tout va bien Maillart 29 – Chaque député dispose d’un crédit de 10 581 euros pour rémunérer des collaborateurs qui sont ses salariés ; le salaire est compris, le plus souvent, entre 1 500 et 3 000 euros net ; le député fixe librement le montant des salaires, il embauche et débauche à sa guise. Pendant le mandat 2017-2022, Laurence Maillart-Méhaignerie (LREM),

Florian Philippot : « On peut obliger Macron à dégager ! »

Florian Philippot, le président des Patriotes, n’a plus à prouver son engagement pour les libertés. Après avoir pris la tête du combat contre les vexations et l’autoritarisme sanitaire du gouvernement d’Emmanuel Macron, il exhorte les oppositions à faire pression pour démettre le gouvernement et contraindre le président à la démission. Une nécessité capitale selon Florian Philippot au regard des plaies

A l’UDB, tout est possible…

Situation curieuse au lendemain du premier tour des élections législatives dans la circonscription de Rennes-Cesson-Sévigné. Le résultat donne Laurence Maillart-Méhaignerie (Ensemble-Renaissance), député sortant, en tête (22 630 voix, 41,41 %), devançant Tristan Lahais (Nupes-Génération-s) de mille voix (21 596 voix, 39,51 %). A la cinquième place, on trouve le tandem Mathilde Lahogue (candidate) et Denez Marchand (suppléant) qui représente l’UDB ; leur résultat

Emmanuel Macron : de Jupiter à Vulcain 

Au cours de l’entretien télévisé du 14 juillet, le Président Macron a estimé, sur un ton badin, qu’il ne se voyait plus dans la peau du dieu romain Jupiter – ce qui était, pourtant, le cas lors de son entrée à l’Elysée, en mai 2017 –, mais plutôt dans celle de Vulcain, dieu du feu, des volcans et de la

Capitalisme, Saint-Renan, Medef, Le Drian, Reconquête…A part ça, tout va bien…

Le capitalisme triomphant – Chaque année, l’hebdomadaire Challenges consacre un numéro spécial en juillet aux « Fortunes de France ». Il nous a semblé intéressant de comparer l’état des fortunes de quelques milliardaires bretons au début du premier mandat d’Emmanuel Macron (2017) avec celui existant au départ du deuxième mandat (2022). Elle a progressé de 11,9 milliards d’euros pour François Pinault (19/30,9).

Aides sociales

Le Conseil régional de Bretagne prend à nouveau 75 000€ aux contribuables pour financer l’immigration

Ce lundi 18 juillet, lors de la commission permanente, le Conseil régional de Bretagne a une nouvelle fois voté une subvention de 75 000€ à SOS Méditerranée. En seulement 2 ans, la Région Bretagne aura pris 230 000€ dans les poches des contribuables de Bretagne pour financer l’immigration. Le Rassemblement national tout comme les élus LR ont voté contre cette

Pierre-Yves Cadalen (LFI) est un « ardent » défenseur de la langue bretonne

Porte-parole régional de la France insoumise, Pierre-Yves Cadalen est un homme important. Dans la circonscription de Brest centre, il est qualifié au second tour des élections législatives de 2017 ; il est battu par Jean-Charles Larsonneur (LREM) : 59,58 %/40,42 %, avec une différence de 5 900 voix (18 638/12 646). Même duel et même résultat au second tour de 2022 : 50,16 % pour

Elections législatives : retour sur les scores parfois significatifs des régionalistes

Avec 291 384 électeurs et 1.28 % des voix, les défenseurs des identités régionales n’ont pas renversé la table aux élections de juin dernier. Mais il faut prendre en compte que ce courant d’idées n’est présent que dans une minorité de territoires périphériques et que, là où il concourt, ses scores peuvent être mécaniquement beaucoup plus significatifs. La Corse montre la

À l’UDB, on ne sait pas sur quel pied danser…

Au départ, les choses semblaient claires. « Via un communiqué, l’UDB a fait savoir qu’elle ne participera pas à la Nupes (…) La fédération Régions et peuples solidaires, dont le parti breton fait partie, n’a, en effet, pas été contactée pour participer aux négociations en cours depuis l’élection présidentielle entre les états-majors de LFI, Génération.s, EELV, PS, PCF, NPA… »

politique portuaire -- port de Brest en 2015

Politique portuaire de la Bretagne : insuffisante, selon la chambre régionale des comptes

La politique portuaire de la Bretagne pose question depuis de nombreuses années. On attendait donc le rapport de la chambre régionale des comptes sur ce sujet. Elle vient de le publier, et l’ambiance y est aussi morose qu’attendu. Malgré sa géographie, la Bretagne reste un nain maritime : les cinq ports de commerce appartenant à la région (Brest, Lorient, Saint-Malo, Roscoff,

Ces affaires gênantes pour Johanna rolland

Nantes : la presse locale lâche Johanna Rolland

À Nantes, l’héritage d’Ayrault tombe en ruines. Johanna Rolland, la jeune héritière socialiste désignée par l’ancien député-maire, n’a plus droit à l’indulgence. Son échec retentissant à la tête de la campagne présidentielle d’Anne Hidalgo a donné le signal de la débandade. Circonstance aggravante, ce n’est pas seulement à titre personnel que Johanna Rolland s’est montrée insuffisante. Ébranlé par l’élection d’Emmanuel

Le Gallou

Zemmour ou Marine, les leçons de la présidentielle, par François Bousquet et Jean-Yves Le Gallou [Vidéo]

Grand Remplacement ou Grand Déclassement ? À comparer les résultats de Zemmour et de Marine, les Français ont tranché. La question de l’insécurité sociale a dominé les débats, mais elle n’exclut pas, loin de là, celle de l’insécurité civilisationnelle. Pour en débattre, les Natifs Paris ont invité Jean-Yves Le Gallou, président de Polemia, et François Bousquet, rédacteur en chef d’Éléments.

Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse

Le financement public des partis politiques est le bienvenu pour toutes les formations – grandes et petites ; c’est bien connu, l’argent est le nerf de la guerre. Le décret n°2022-94 du 31 janvier 2022 fixe pour l’année 2022 le montant des aides attribuées aux partis et groupements politiques à 66 155 387,84 euros. La première fraction des aides – 32 081 868,13 euros –

L’étrange nomination d’Hervé Berville au secrétariat d’Etat à la Mer

Hervé Berville a été nommé, ce lundi matin, secrétaire d’Etat à la Mer dans le gouvernement Borne. Une nomination qui interroge : Pourquoi Hervé Berville a-t-il été nommé à ce poste ? Economiste de formation, le ressortissant de Pluduno a, en effet, obtenu un master à la London School of Economics portant sur l’Histoire. A 32 ans et rapidement happé par

LFI / Nupes : beaucoup de musulmans parmi les électeurs, très peu parmi les élus

A la présidentielle, les musulmans ont voté Mélenchon à 69 % (selon un sondage IFOP pour La Croix). Les législatives de juin ont été l’occasion de confirmer ce choix communautaire massif.  Les 12 circonscriptions de Seine-Saint-Denis ont ainsi porté 12 députés Nupes à l’Assemblée nationale, avec des scores quasi soviétiques…mais surprise, parmi eux aucun homme d’origine arabe ! « Quand j’ai vu

POUR le droit de vote des étrangers en France, mais… [L’Agora]

Oui au droit de vote des étrangers en France mais… uniquement dans certains territoires ! Mitons le territoire hexagonal et instituons des zones spéciales où les étrangers, clandestins compris, pourront y vivre suivant leurs lois, habitudes, coutumes. Et surtout y instituer une vertueuse économie halal ! Ca a si bien réussi ailleurs… Marre de l’hypocrisie qui consiste à minimiser l’existence

Quel futur pour la Bretagne ? Avec Loïg Chesnais-Girard, le président du Conseil régional

Conférence-débat avec Loïg Chesnais-Girard, le président du Conseil régional de la région administrative Bretagne, principalement sur le thème de l’autonomie. Conférence lors de l’ouverture du Festival Interceltique de Lorient le 5/08/2022 organisée par l’Institut culturel de Bretagne. Le modérateur est Christian Gouerou, journaliste. Le diffuseur est l’Agence Bretagne Presse. Crédit photo : DR (photo d’illustration) [cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de

Gabriele Aldinofi : « Le capitalisme est un communisme de riches »

Essayiste, Gabriele Adinolfi est le rédacteur en chef de la revue Polaris et l’auteur d’un nouveau livre intitulé « Mythe ou Utopie, un relecture verticale d’Orwell » (La Nouvelle Librairie). Pour le plus grand nombre, Orwell est l’auteur de « 1984 », une dystopie qui annonçait une société totalitaire où la pensée était controlée. Pour comprendre le message de l’ouvrage,

Quand le collectif « Un ti da bep hini » veut encore plus de migrants en Bretagne !

Ridicule ! Grotesque ! Clownesque ! Obsession de plaire à trois gauchistes de fac ! Trouille d’être classé « fachos » par Sandrine Rousseau et ses potes ! Le collectif « Un ti da bep hini » proche des nationalistes bretons de gauche, qui s’est constitué pour lutter contre la spéculation immobilière, les difficultés de logement et la résidensecondairisation de la Bretagne vient ce

Paul Molac, Libération, Sophie Broustaut, Le Drian, Normandie, Mélenchon…A part ça tout va bien.

Paul Molac vide son sac – Dans un entretien accordé au magazine Bretons (août-septembre 2022), Paul Molac (régionaliste), député de Ploërmel, ne se gêne pas pour dire tout le bien qu’il pense du président de la République : « Macron, lui, est l’archétype du conservatisme français : un libéral au niveau économique, un autoritaire et un centralisateur étatique (…) Dès 2017, il a mené

Laurence Maillart, Pascal Bolo, législatives, taxe foncière…A part ça, tout va bien

A part ça, tout va bien Maillart 29 – Chaque député dispose d’un crédit de 10 581 euros pour rémunérer des collaborateurs qui sont ses salariés ; le salaire est compris, le plus souvent, entre 1 500 et 3 000 euros net ; le député fixe librement le montant des salaires, il embauche et débauche à sa guise. Pendant le mandat 2017-2022, Laurence Maillart-Méhaignerie (LREM),

Florian Philippot : « On peut obliger Macron à dégager ! »

Florian Philippot, le président des Patriotes, n’a plus à prouver son engagement pour les libertés. Après avoir pris la tête du combat contre les vexations et l’autoritarisme sanitaire du gouvernement d’Emmanuel Macron, il exhorte les oppositions à faire pression pour démettre le gouvernement et contraindre le président à la démission. Une nécessité capitale selon Florian Philippot au regard des plaies

A l’UDB, tout est possible…

Situation curieuse au lendemain du premier tour des élections législatives dans la circonscription de Rennes-Cesson-Sévigné. Le résultat donne Laurence Maillart-Méhaignerie (Ensemble-Renaissance), député sortant, en tête (22 630 voix, 41,41 %), devançant Tristan Lahais (Nupes-Génération-s) de mille voix (21 596 voix, 39,51 %). A la cinquième place, on trouve le tandem Mathilde Lahogue (candidate) et Denez Marchand (suppléant) qui représente l’UDB ; leur résultat

Emmanuel Macron : de Jupiter à Vulcain 

Au cours de l’entretien télévisé du 14 juillet, le Président Macron a estimé, sur un ton badin, qu’il ne se voyait plus dans la peau du dieu romain Jupiter – ce qui était, pourtant, le cas lors de son entrée à l’Elysée, en mai 2017 –, mais plutôt dans celle de Vulcain, dieu du feu, des volcans et de la

Capitalisme, Saint-Renan, Medef, Le Drian, Reconquête…A part ça, tout va bien…

Le capitalisme triomphant – Chaque année, l’hebdomadaire Challenges consacre un numéro spécial en juillet aux « Fortunes de France ». Il nous a semblé intéressant de comparer l’état des fortunes de quelques milliardaires bretons au début du premier mandat d’Emmanuel Macron (2017) avec celui existant au départ du deuxième mandat (2022). Elle a progressé de 11,9 milliards d’euros pour François Pinault (19/30,9).

Aides sociales

Le Conseil régional de Bretagne prend à nouveau 75 000€ aux contribuables pour financer l’immigration

Ce lundi 18 juillet, lors de la commission permanente, le Conseil régional de Bretagne a une nouvelle fois voté une subvention de 75 000€ à SOS Méditerranée. En seulement 2 ans, la Région Bretagne aura pris 230 000€ dans les poches des contribuables de Bretagne pour financer l’immigration. Le Rassemblement national tout comme les élus LR ont voté contre cette

Pierre-Yves Cadalen (LFI) est un « ardent » défenseur de la langue bretonne

Porte-parole régional de la France insoumise, Pierre-Yves Cadalen est un homme important. Dans la circonscription de Brest centre, il est qualifié au second tour des élections législatives de 2017 ; il est battu par Jean-Charles Larsonneur (LREM) : 59,58 %/40,42 %, avec une différence de 5 900 voix (18 638/12 646). Même duel et même résultat au second tour de 2022 : 50,16 % pour

Elections législatives : retour sur les scores parfois significatifs des régionalistes

Avec 291 384 électeurs et 1.28 % des voix, les défenseurs des identités régionales n’ont pas renversé la table aux élections de juin dernier. Mais il faut prendre en compte que ce courant d’idées n’est présent que dans une minorité de territoires périphériques et que, là où il concourt, ses scores peuvent être mécaniquement beaucoup plus significatifs. La Corse montre la

À l’UDB, on ne sait pas sur quel pied danser…

Au départ, les choses semblaient claires. « Via un communiqué, l’UDB a fait savoir qu’elle ne participera pas à la Nupes (…) La fédération Régions et peuples solidaires, dont le parti breton fait partie, n’a, en effet, pas été contactée pour participer aux négociations en cours depuis l’élection présidentielle entre les états-majors de LFI, Génération.s, EELV, PS, PCF, NPA… »

politique portuaire -- port de Brest en 2015

Politique portuaire de la Bretagne : insuffisante, selon la chambre régionale des comptes

La politique portuaire de la Bretagne pose question depuis de nombreuses années. On attendait donc le rapport de la chambre régionale des comptes sur ce sujet. Elle vient de le publier, et l’ambiance y est aussi morose qu’attendu. Malgré sa géographie, la Bretagne reste un nain maritime : les cinq ports de commerce appartenant à la région (Brest, Lorient, Saint-Malo, Roscoff,

Ces affaires gênantes pour Johanna rolland

Nantes : la presse locale lâche Johanna Rolland

À Nantes, l’héritage d’Ayrault tombe en ruines. Johanna Rolland, la jeune héritière socialiste désignée par l’ancien député-maire, n’a plus droit à l’indulgence. Son échec retentissant à la tête de la campagne présidentielle d’Anne Hidalgo a donné le signal de la débandade. Circonstance aggravante, ce n’est pas seulement à titre personnel que Johanna Rolland s’est montrée insuffisante. Ébranlé par l’élection d’Emmanuel

Le Gallou

Zemmour ou Marine, les leçons de la présidentielle, par François Bousquet et Jean-Yves Le Gallou [Vidéo]

Grand Remplacement ou Grand Déclassement ? À comparer les résultats de Zemmour et de Marine, les Français ont tranché. La question de l’insécurité sociale a dominé les débats, mais elle n’exclut pas, loin de là, celle de l’insécurité civilisationnelle. Pour en débattre, les Natifs Paris ont invité Jean-Yves Le Gallou, président de Polemia, et François Bousquet, rédacteur en chef d’Éléments.

Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse

Le financement public des partis politiques est le bienvenu pour toutes les formations – grandes et petites ; c’est bien connu, l’argent est le nerf de la guerre. Le décret n°2022-94 du 31 janvier 2022 fixe pour l’année 2022 le montant des aides attribuées aux partis et groupements politiques à 66 155 387,84 euros. La première fraction des aides – 32 081 868,13 euros –

L’étrange nomination d’Hervé Berville au secrétariat d’Etat à la Mer

Hervé Berville a été nommé, ce lundi matin, secrétaire d’Etat à la Mer dans le gouvernement Borne. Une nomination qui interroge : Pourquoi Hervé Berville a-t-il été nommé à ce poste ? Economiste de formation, le ressortissant de Pluduno a, en effet, obtenu un master à la London School of Economics portant sur l’Histoire. A 32 ans et rapidement happé par

LFI / Nupes : beaucoup de musulmans parmi les électeurs, très peu parmi les élus

A la présidentielle, les musulmans ont voté Mélenchon à 69 % (selon un sondage IFOP pour La Croix). Les législatives de juin ont été l’occasion de confirmer ce choix communautaire massif.  Les 12 circonscriptions de Seine-Saint-Denis ont ainsi porté 12 députés Nupes à l’Assemblée nationale, avec des scores quasi soviétiques…mais surprise, parmi eux aucun homme d’origine arabe ! « Quand j’ai vu

À LA UNE

L'histoire sans fin, Troie, Das Boot.. Retour sur les grands films réalisés par Wolfgang Petersen
Pornic (44) : la plage de Noëveillard fermée la nuit pour éviter les débordements
A la découverte des saints bretons. Le 17 août, c'est la St Gulian
Salman Rushdie était protégé par l'IRA lors de ses visites en Irlande

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !