Arzon. 4 personnes poursuivies pour avoir dénoncé une agression sexuelle ; [MAJ : appel à manifester]

arzon

11/01/2017 ; 09h31 : un appel à manifester officiel a été lancé sur les réseaux sociaux, comme l’indique la page facebook ci-dessous

11/01/2017 – 08H15 Vannes (Breizh-info.com) –  Le jeudi 19 janvier 2017, quatre personnes seront jugées par le tribunal de grande instance de Vannes, concernant les suites de l’affaire d’Arzon. En novembre 2017, alors que le gouvernement répartissait des migrants dans toute la France, l’un d’entre eux avait commis une agression sexuelle sur une sexagénaire, provoquant la colère de la population.

A la suite des révélations de Breizh-info.com – des manifestants venus de toute la Bretagne s’étaient spontanément rassemblés, 24h après l’annonce de cette attaque, pour demander l’expulsion de ces immigrés africains. La manifestation, non déclarée, et entièrement improvisée (l’annonce avait été faite uniquement sur les réseaux sociaux) avait débuté dans le bourg d’Arzon avant de se diriger vers le foyer où étaient hébergés les migrants, sans que la gendarmerie – en sous effectif – ne fasse barrage pour empêcher les manifestants de se rendre sur le site.

De facto, quelques heurts avaient eu lieu entre des manifestants en colère et des gendarmes tentant de les empêcher – par le moyen de plusieurs salves de gazs lacrymogènes – de pénétrer dans l’enceinte – où une poignée de migrants avaient été aperçus en train de narguer les manifestants, selon ce qui a été rapporté et constaté sur place – augmentant la tension.

Deux manifestants furent alors arrêtés (puis relâchés sous la pression populaire), tandis que dans les jours qui suivirent, ils furent 5 à être convoqués en gendarmerie et placés en garde à vue. Deux d’entre eux, Nicolas Faure, responsable d’une association anti-migrants, et Ronan Le Gall, responsable du parti nationaliste breton Adsav , sont poursuivis pour organisation d’une manifestation non autorisée.

Et cela malgré qu’ils n’aient lancé aucun appel à manifester. Ils ont en effet uniquement pris la parole lors du début du rassemblement, devant la mairie. Maître Frédéric Pichon, qui défendra Nicolas Faure et qui s’était confié dans nos colonnes, annonce un procès qui sera politique face à un procureur de la République (M. Touron) qu’il juge engagé.

La presse internationale évoque le dossier.

Les deux jeunes manifestants arrêtés puis relâchés seront eux poursuivis pour des violences et des dégradations qui auraient été commises durant la réunion.  Il y aura donc deux affaires bien distinctes jugées, même si les dossiers d’accusation semblent bien vides, et les preuves rassemblées inexistantes. De source policière locale – les consignes de poursuivre si rapidement et d’être intransigeants ont été données directement de Paris, les enquêteurs locaux ayant été placés devant le fait accompli. Il était question d’éviter qu’un nouveau Sisco se développe en Bretagne, après la Corse, et de frapper fort directement.

Autour de ce procès, la solidarité s’organise, puisqu’une caisse de soutien aux 4 militants anti agression sexuelles a été lancée tandis qu’un rassemblement, devant le tribunal, est également annoncé sur les réseaux sociaux. « Nous nous rassemblerons afin de maintenir la pression » nous confie l’un des manifestants à venir. « Il est hors de question de laisser des gens risquer 6 mois de prison pour avoir voulu s’opposer à un détraqué sexuel venu, sans y avoir été invité, d’un autre continent ».

La presse internationale évoque par ailleurs l’affaire puisque le journal suisse Lesobservateurs a évoqué le sujet, tout comme American Renaissance, ou encore Vdare, El Manifesto,

En France, plus de 62 % des Français sont opposés à l’accueil des migrants. Malgré tout, l’opposition à l’accueil des migrants est sévèrement réprimée. Manuel Valls, qui était alors Premier ministre, avait déclaré : « Ceux qui se mettront en travers de l’accueil des réfugiés trouveront l’Etat devant eux. » 

Article compte-rendu de Breizh-Info :

Arzon. 120 manifestants en colère devant le centre pour migrants

Photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • David Torondel

    Vous avez beau essayer de continuer à « retourner » les faits, la majorité des personnes n’est pas dupe… j’ai lu je ne sais plus ou un article ou la manifestation était qualifiée de « virile »…

    Et vous semblez continuer à soutenir cette manifestation. Pourtant, dans les faits, ca n’est pas glorieux : la réalité c’est qu’il y a eu une grosse trentaine d’adultes qui ont voulu s’en prendre physiquement à 2 ou 3 mineurs (drôle de notion de la virilité), et qui en plus sont irrespectueux des forces de l’ordre.

    Bref, une trentaine de voyous lâches. Pas de quoi être fier, franchement…

    Une manifestation dans les règles, en respectant les lois, était possible. Ca n’a pas été fait, il faut l’assumer.

    Quand à laisser croire que la « presse internationale » s’empare de l’affaire, je ne voudrais pas être mesquin mais la moitié des articles en question ont été écrit par un de vos journalistes, et tout ça n’est diffusé que dans des sites complotistes habituels.

    • Philippe

      Et une agression sexuelle , vous la considerer virile ou pas , dans votre monde ???

    • SK

      C’est malheureux, mais bien que votre analyse soit pétrie de bonnes
      intentions (tout comme l’enfer en est pavé), vous êtes dans l’erreur.

      La manifestation était « virile » ? Une trentaine de voyous lâches ? Non,
      des adultes responsables et courageux. Ces gens ont défendu leurs
      familles, leurs valeurs, évidemment que c’était « viril ». On n’est pas à
      la gay pride. Et franchement, qui est le plus lâche ? Ceux qui expriment
      leur colère devant cet acte ignoble, quitte à affronter les gendarmes,
      ou le soit-disant « mineur » en pleine force de l’âge qui a agressé
      sexuellement une septuagénaire ? La réponse est bien sûr évidente.

      Une manifestation dans les règles, en respectant les lois, était possible ?
      Vous voulez dire comme lors de la première manif pour tous, où des
      femmes, des enfants ont été gazés et violentés par les force de
      « l’ordre » alors qu’ils manifestaient pacifiquement ? L’heure n’est plus à
      ce genre de démonstrations, mais au rapport de force. Comme l’ont
      démontré les manifestations de gauchistes à la limite de l’émeute, où
      tout comme dans les banlieues où elles n’osent plus intervenir, les
      autorité ont laissé faire.

      Ravalez donc un peu votre bien bienpensance, et ouvrez les yeux. Bien sûr, il faudra faire l’effort de
      vous extraire du formatage des medias subventionnés, cela demande un
      peu d’ouverture d’esprit et de sens critique mais c’est le prix à payer
      pour affronter la réalité du monde.

    • SEAN P.

      Les faits sont têtus , disait Lénine et la question ici est toute simple : les étrangers en situation irrégulière hébergés à Arzon par volonté d’Etat ont-ils eu ou non des comportements délictueux , violents et sexistes envers des habitantes indigènes de la commune? Si oui est-il normal , ou scandaleux que leurs amis, et concitoyens s’insurgent ? Selon vous ils devraient trouver cela normal, voire formidable ? Par ailleurs il me semble que s’il y a dans cette affaire des « voyous lâches « (pléonasme?) ce sont bien ceux qui agressent sexuellement des femmes seules et âgées, non ?

      • David Torondel

        « les étrangers en situation irrégulière hébergés à Arzon »
        Ils ne sont pas en situation irrégulière. Je sais bien que c’est le discours classique de l’extrême-droite, immigrés clandestins, etc. que gobent aveuglément tout leur lectorat, mais comme vous dites les faits sont tétus, et la loi existe : une personne qui entre en France sans visa a 80 jours pour se déclarer en préfecture, avant d’être considéré en situation irrégulière. En l’occurence toutes les personnes qui sont en CAO ont été déclarées en préfecture, donc elles sont en SITUATION REGULIERE. Et ce jusqu’à la fin de leur procédure de demande d’asile, et deviendront en situation irrégulire uniquement si elles sont déboutées et restent malgré tout en France. C’est la loi, vous n’êtes pas censés l’ignorer, ni tous ceux qui utilisent à tort ces qualificatifs.

        « ont-ils eu ou non des comportements délictueux , violents et sexistes envers des habitantes indigènes de la commune? »
        Il n’y a eu qu’une seule personne qui a commis une agression sexuelle, pas plusieurs. 2e erreur.

        « Par ailleurs il me semble que s’il y a dans cette affaire des « voyous lâches « (pléonasme?) ce sont bien ceux qui agressent sexuellement des femmes seules et âgées, non ? »
        Il y a UN « voyou lache » qui a commis une agression sexuelle sur une femme agée. Et une trentaine de voyous laches qui ont tenu des propos homophobes, insultés des gendarmes, et voulu faire justice eux-même. A 30 adultes contre un mineur.
        Les faits sont tétus.

        • SEAN P.

          Affronter des gendarmes ce n’est pas vraiment être lâche; je vous suggère d’essayer …

          • David Torondel

            J’avoue que je n’ai aucune expérience dans ce domaine, mais j’ai bien vu les vidéos : il y avait plus d’une centaine de manifestants, et 6 ou 7 gendarmes, en tenue « classique », même pas de casque, juste une lacrymo, rien à voir avec les gendarmes en tenue de « robocop » qu’on peut voir dans les grosses manifs. Je dois être très rétrograde, mais je suis choqué de voir quelqu’un insulter un gendarme. Un gendarme qui en plus ne fait rien que son boulot, qui garde les mains dans le dos, impassible, et les manifestants qui lui disent « ta gueule », « enculés », etc. moi ça me choque. Et je dirais exactement la même chose si les manifestants en question avaient été des « pro-migrants ».

          • Jacques Piano

            Pourquoi diable voulez-vous qu’un pro-migrant aille insulter un gendarme ? C’est à se demander sur quelle planète vous vivez….

    • Marie Martin

      Erreur dans le commentaire de David Torondel.
      Il fallait lire : « Bref, une trentaine de patriotes. Fiers de défendre leur pays de coeur, la Bretagne »

      • David Torondel

        Aucun patriote, ni aucune fierté.
        Même si le mineur en question était coupable du meurtre le plus atroce, ça reste un adulte qui veut violenter un enfant, donc un lâche.
        30 adultes qui veulent violenter un mineur, c’est une meute de lâche. Rien d’autre.

        • Marie Martin

          Il y les patriotes et les collabo …
          Chacun son choix.

        • La France mon pays

          Ha oui j’aurais bien aimé voir ta réaction si c’est ta fille ou ta femme ou ta mère qui avait été violé ! !!! Pour te permettre de laisser ce commentaire c’est que tu dois approuver le fait que que ça se passe en France. Honte à toi de ne pas soutenir la France et les français. Tu me dégoûtes c’est à cause de personnes comme toi que finalement la programmation de la colonisation européenne qui a débuté dans les accords de Barcelone de 1973 est en train de se mettre en place. Personnellement je suis française et fier de l’être et je voudrais surtout le rester

          • David Torondel

            Je n’approuve absolument pas ce qui s’est passé (et qui est une agression sexuelle, pas un viol. Je ne cherche pas à minimiser, mais il faut être précis). J’espère que le jeune en question sera jugé. Qu’un homme ou qu’un ado commette une agression sexuelle, je trouve ça dégoutant. Mais je trouve aussi dégoutant qu’un adulte veuille violenter un mineur. Et encore plus quand ils se mettent à 30 adultes contre un mineur. Vous me demandez quelle aurait été ma réaction si cela avait été ma fille ou ma femme : je n’aurais pas accepté, j’aurais trouvé ça insupportable, mais je n’aurais pas été, du haut de mes 46 ans, me présenter devant ce mineur de 16 ans pour lui taper dessus. Si ça avait été un adulte, peut-être… mais pas un enfant. Peut-être aussi parce que j’ai des fils dans cet âge là. A mon tour de vous poser une question : je ne sais pas si vous avez des enfants, mais quel aurait été votre réaction si votre fils de 16 ans avait commis la même agression sexuelle, et que trente adultes (qui ne connaissent même pas la personne agressée) se soit présentés devant chez vous pour le lyncher ?

  • jankel

    Comme les Nazis en 44/45 les Socialistes pratiquent la Terre Brûlée avant d’être « Liquidés » par les prochaines élections pour UNE fois raisonnable de façon déjà prévisible!!!!!
    Vivement mai/juin.

  • Anne Hélène Gestin

    Demandons aux Corses de nos venir en aide, eux ils savent faire! Il est vrai aussi qu’ils ne votent pas PS aux élections…………

    • Harry Cover

      Combien de manifs anti-violeurs devant les centres d’accueil de migrants en Corse ? Aucun. Combien en France ? Aucun. Seuls les Bretons le font. Votre tentative d’inversion accusatoire a encore échoué…………..

      • Anne Hélène Gestin

        Il faudrait déjà qu’il y ait des centres d’accueils de migrants en Corse!!!!!!!!!!!!!!!!

        • Jean-Marc Lapin

          Il y a plein de centres d’accueil en France, et les Français se laissent faire. Seuls les Bretons réagissent !!!

  • sav73

    comme j ai toujours dit la justice fait partie des collabos et de la destruction de la France a ne pas oublier pour les mois avenir des comptes vont être rendu

    • Marsupilami

      Ici en l’occurence les collabos pro-migrants sont les gendarmes, c’est à dire l’armée française. Mais ça on le savait depuis longtemps.

      • sav73

        oui je suis bien d accord une grande partie des gendarmes sont des collabos d ailleurs je pense aussi dans les mois avenir ils aurons eux aussi des soucis , mais la les juges vont en mettent encore une couche ….

  • Propaganda

    « Pression populaire » ? « La presse internationale s’empare du sujet » ? « Source policière locale » ?

    La vérité, c’est que l’Etat Français a toujours été contre ceux qui descendent dans la rue, fussent-ils 10 ou 100 000, et que le politicards parisiens ne souhaitent en aucun cas voir l’émergence de mouvements régionaux transpolitiques durables qui viendraient siphonnées des voies lors des législatives d’après la présidentielles. Les socialistes croient pouvoir garder un bastion en Bretagne, les Rep’ ne veulent pas voir leur probable majorité affaiblie par des élus trop locaux. Même éphémères, les Bonnets Rouges ont marqué les esprits de la classe politique. Il ne s’agit pas de la « peur des chouans », de la peur d’une hypothétique guerre civile menée par les « petits blancs » que certains prophétisent et souhaitent de tout coeur. La société française n’est pas encore arrivée à maturation pour ça. Il s’agit avant tout d’une peur de l’éveil électoral, d’où la réaction rapide.

    c’est la peur de l’éveil électoral.
    Quant au FN, même s’il n’a aucun relais ni point de pression sur l’appareil politico-judiciaire, il doit se frotter les mains de voir de voir des petites frappes se salir les mains à sa place, et surtout sans s’en réclamer.
    Pour le reste, à regarder le nombre de participant à la cagnotte de soutien (à peine le nombre de manifestant), le soutien ou la présence des arzonais (faible), on peut douter que la « presse internationale » se soit emparée de l’affaire. Et pour cause, Elmanifiesto, American Renaissance…Les Observateurs ! En d’autres termes : »Et les copains, vous pouvez publier un truc pour nous » ? Ca s’appelle du réseautage, une opération de com’. Bref, il y a un fossé entre traiter une information sous un angle non mainstream, et prendre ses lecteurs pour des cons en s’adonnant outrageusement à la flagornerie et à l’à peu près.

    Soutien à Le Gall, au passage. Dommage qu’il continue à recruter ses forces vives dans les tribunes des stades.

  • christian vidal

    dehors les clandos!

  • G.Cacadec

    Je ne comprends pas trop à quoi vous vous évertuez ici. L’équation est simple : ce qui n’est ni autochtone, ni identitaire (ou droite forte, ou frontiste, etc.) est coupable. La seule présence des soudanais d’Arzon sur le territoire breton les rend ipso facto coupables. Et ceux qui ne font rien pour leur expulsion sont tout aussi coupables. Vous ne convaincrez pas les lecteurs de ce site de l’inverse. Vous (et moi aussi j’imagine) êtes une socialope, un traître à votre race, un collabo, un formaté, etc.
    Surtout pas avec votre exemple bancal de camps d’éclaireurs.

    ps : d’autant plus qu’il est malvenu de comparer de jeunes français à de jeunes soudanais, tant les différences culturelles sont énormes (notamment en matière de respect de la femme).

    • SEAN P.

      Bah monsieur Cacadec ce procédé ne vous honore pas …tout le monde ici n’est pas binaire , et (lisez le Monde daté de mardi ) les jeunes gens qui font marcher leur cerveau sont désormais bien plus à droite que vous ; je n’ai pas l’intention de vous insulter ni de vous traiter de « socialope » (le mot et puissant, et bien construit, je le retiens ) mais simplement de souligner la pauvreté de votre réthorique -et son inefficacité car quand on prend son adversaire pour un imbécile on se met soi-même en danger .
      Il n’est pourtant pas difficile de comprendre , ne serait-ce qu’au vu de l’Histoire, que lorsqu’on fait une grande violence au peuple , et singulièrement quand cette violence est oligarchique, le peuple finit par réagir avec une violence plus grande , et d’abord par des explosions spontanées et peu coordonnées . En voici un bel exemple . Vous trouvez cela stupide et illégitime , pour ma part je ne suis pas loin de qualifier ce mouvement , très prédictible , d’auto-défense .
      Il y en aura d’autres , à proportion de la violence infligée , et de la répression qui s’ensuivra ; Le cycle est enclenché et cela va être de plus en plus difficile de l’interrompre .

      PS le jour où un éclaireur (en uniforme j’imagine) attaquera sexuellement une vieille dame immigrée ça fera la première page des journaux : un peu comme quand un homme mord un chien …

      • Mademoiselle

        C’est mademoiselle. Et force est de constater que le langage fleuri qui semble faire loi dans les commentaires de chaque article confirme, dans l’ensemble, mon équation. Il ne s’agit pas d’une rhétorique sans fondement, il s’agit d’un constat empirique. Tout ce qui n’est pas avec moi est contre moi. Vous-même, vous vous adonnez à la bigoterie binaire, en évoquant des « adversaires ». D’autre part, mon propos n’était pas destiné à des contradicteurs de David Torondel, mais bien à lui-même, ne comprenant pas son entêtement (qui plus est, doublé de très mauvais exemples ; oui, mon post scriptum n’avait rien de sarcastique).

        Quant à parler du peuple, et les violences qu’on lui fait subir, l’Histoire a montré à de multiples reprises que les réactions violentes qui en découlent ne sont pas toujours légitimes, qu’elles peuvent cibler les mauvaises personnes, et que bien sûr, elles peuvent être aisément manipulées. A moins que vous n’ayez des sympathies pour les sans-culottes ? Ou les révoltes bolchéviques ? Etc.

        Et à savoir si les jeunes gens qui font marcher leur cerveau sont désormais bien plus à droite que moi, c’est votre opinion, et j’ignore sur quoi vous la basez. J’espère que les jeunes gens qui font marcher leur cerveau transcendent cette petite opposition veillotte Droite / Gauche, j’espère que ce sont des cerveaux innovants et alertes, qui n’ont pas besoin de reproduire la pensée de vieux idéologues crasseux du 19 ou du 20ème siècle.

        • David Torondel

          Je réponds sur la partie qui me concerne, à savoir déjà sur mon « entêtement » à venir débattre ici. Je l’ai déjà évoqué dans de précédents commentaires, je trouve plus constructif de venir ici débattre et argumenter, donc auprès de personnes qui ont à priori des opinions inverses aux miennes, que de me contenter d’aller conforter mes opinions en me cantonnant aux médias et lecteurs qui sont plus « de mon côté ». Je ne me fais pas d’illusions, je ne vais pas « convertir » qui que ce soit ici, mais je ne désespère pas d’au moins en amener certains à se poser des questions, et à relativiser certaines certitudes. Quand à mon exemple qui serait très mauvais… et bien, ok, mais en quoi était-il mauvais ? Le but était juste d’essayer les personnes à faire le travail de transposition en inversant les rôles. Mais si vous avez un exemple plus pertinent afin d’arriver à ça, je suis preneur, et ce n’est pas de l’ironie.

          • Abrux

            Vous venez ici par ce qu’il n’y a plus aucun média indépendant qui pense comme vous. Inconsciemment vous y sentez un espace de liberté que vous ne trouvez nulle part. Vous vous apercevez aussi que ceux qui commentent ici ne sont pas les incultes qu’on prétend disqualifier.

            Je donnerais un exemple familiale d’une personne de plus de 80 ans qui vote PS quelque soit l’événement, il s’agit d’un vote obsessionnel de reproduction familiale. Le plus surprenant est que cette personne n’a un cercle restreint que d’amis qui votent FN. Et le journal O. France réussit le tour de force de vendre à tous.

            N’avez vous jamais essayé d’étudier la psychanalyse hard ? Est-il vraiment possible de rester à « gauche » et monter dans la hiérarchie ? Certes on trouve des tordus partout. Certains endroit sont plus propice, savez-vous que l’un des endroits où l’on trouve le plus de troubles de personnalité est dans les ONGs. Récemment un rapport vient de sortir sur une icone : Mère Théresa, hum, elle n’était pas si nette, en résumé elle jouissait de voir des pauvres pour s’en occuper.

            Une dernière piste. Manipulateur et névrosés s’encastrent très bien. Une divison de bénévoles veulent donner du sens à leur vie, ils aideront les nécessiteux. Et puis parmi eux va se glisser un manipuateur voire un gros pervers (implicitement y compris sexuel) pour en prendre la tête ( relisez l’histoire d’une association sur le cancer avec Crozemarie, son fondateur ! ).

          • David Torondel

            « Vous venez ici par ce qu’il n’y a plus aucun média indépendant qui pense comme vous. Inconsciemment vous y sentez un espace de liberté que vous ne trouvez nulle part.  »
            Ha, c’est étonnant, mais pourtant je peux vous citer un très grand nombre de médias dits indépendants sur lesquels je peux sans souci aller commenter, sans aucune censure, avec mes convictions…
            Ce qui n’est absolument pas le cas avec les médias d’extrême-droite… qu’ils se disent indépendants ou pas, de re-information ou de dissidence ou de ce que vous voulez : les 3/4 censurent dès qu’on vient argumenter. Au mieux, si des imbéciles viennent juste pour insulter, là ils laissent passer. Mais dès que vous argumentez, c’est supprimé, puis vous êtes bloqués. je peux vous en apporter la preuve si vous voulez, captures d’écran à l’appui.
            Certes, c’est « pratique », ils se donnent l’illusion d’avoir toujours raison, ca conforte leur lectorat qui ne voit personne apporter la contradiction ou la nuance. Et pour cause, ils vous trompent en cachant ce qui les dérangent.

            « Vous vous apercevez aussi que ceux qui commentent ici ne sont pas les incultes qu’on prétend disqualifier. »
            Relisez les différents commentaires des différents articles sur ce site : les 2/3 ne sont que des insultes, sans aucun argument. Et quand commence à s’instaurer un échange d’arguments, 9 fois sur 10 les personnes finissent par botter en touche ou ne plus répondre. Oui, au fil des semaines j’ai pu repérer 3 ou 4 personnes qui ont plus de jugeotte et qui ne rechignent pas devant le débat et l’échange d’arguments. Mais ils sont très très minoritaires, la grande majorité des personnes qui commentent ne viennent visiblement ici que pour alimenter leurs préjugés, sans aucune analyse critique, et pas la moindre trace d’amorce de remise en question. Je ne permettrais pas de qualifier d’inculte qui que ce soit. Je pense juste qu’une majorité des personnes qui viennent ici sont des lecteurs « passifs », qui cherchent juste du « prêt-a-penser ». Mais je vous rassure je pense qu’il y en a aussi un grand paquet sur les médias qui sont de « mon côté ».

            Sur le reste de votre message, je ne réponds pas, trop caricatural et manichéen…
            Le monde ne se divise pas entre l’extrême-droite supérieurement intelligente et la gauche névrosé.
            Ni entre les patriotes et les collabos. C’est assez troublant de tenir un discours avec un vernis de réflexion, tout en étant aussi binaire.

        • SEAN P.

          Pardon mademoiselle , je n’avais d’éléments pour deviner à qui je m’adressais .

          Je ne peux être d’accord avec vous quand vous me taxez de bigoterie binaire . Identifier ses adversaires , ne pas les confondre avec ses ennemis , repérer ses alliés etc tout cela fait partie des comportements élémentaires si l’on veut survivre . C’est aussi vrai en .
          termes individuels qu’en termes géopolitiques , mais rien à voir avec une division du Monde entre Bons et Méchants .

          Il n’est pas très difficile de distinguer entre ceux qui tiennent à leur civilisation et à leur identité (sans être pour autant des crétins bigots, fermés ou sectaires) et ceux qui , considérant qu’il s’agit de vieilles lunes, s’attachent à éroder ou à détruire les piliers de cette même civilisation . Il y a évidemment aussi toutes sortes de positions intermédiaires , et pas mal d’indifférents.

          Pour le reste d’accord avec vous pour dire que les réactions populaires ne sont pas toujours positives , et aisément manipulables (depuis les émeutiers parisiens de 1789/93 aux instrumentalisations du peuple ukrainien par les USA les exemples sont innombrables) . Je voulais simplement souligner que si vous donnez des coups de pied à un lion endormi il va finir par vous dévorer tout cru , avec dégâts collatéraux . De son point de vue c’est parfaitement légitime . Sans doute est-ce moins légitime du point de vue du violenteur , imbu de sa toute puissance .
          Les Pouvoirs Publics , machiavéliques ou dépassés (ou les deux ?) multipliant les erreurs et les provocations , les réactions sont inévitables .

          D’accord aussi sur l’obsolescence du clivage gauche/droite même si on(je) continue à l’utiliser par facilité . Si , comme je le crains nous glissons vers une guerre mi-civile mi-religieuse ce clivage n’aura de toute façon plus aucune signification .
          Quant aux jeunes gens dont je parlais , ceux des revues comme Limite ou Elements on les qualifie de néo-conservateurs , pas sûr que l’étiquette leur convienne en effet . Mais ce qui évident c’est qu’ils sont très loin de ce qu’autrefois on appelait la gauche .

  • Le Béhérec

    le mur de la propagande est en train de tomber ; la vérité va finir par se savoir ; la gauche défend les immigrés car ceux-ci votent à gauche très majoritairement ; stop au racisme anti-blancs ; stop gauche (droite = gauche bis), stop immigration ; A Arzon, les manifestants sont jugés avant le soudanais ; tout un symbole d’une justice pourrie pro-criminels ;

  • Marie Martin

    Pays de cœur, la Bretagne par rapport à notre pays de naissance, la France.
    Ni plus, ni moins.
    La Bretagne n’est pas encore un pays pour l’instant mais seulement une région.

  • Jakez Gwillou

    Il est fort à parier que ce jeudi 19 janvier 2017, le Tribunal de Vannes ne soit transformé en véritable camp retranché. Avec une présence policière disproportionnée et une horde de plumitifs de la presse d’ Etat, dont la mission sera de discréditer les prévenus et leurs soutiens.
    Cette journée sera donc un test pour tous.
    Faire part de ses impressions sur la toile, c’est bien. Mais participer à la cagnotte et être présent ce jour-là à Vannes, c’est encore mieux. Comme dit l’adage  » Nous saurons qui nous sommes, quand nous verrons ce que nous avons fait « .