Nantes. Grève des éboueurs, les ordures s’amoncellent

Éboueurs Nantes Grève

18/04/2017 – 07h25 Nantes (Breizh-Info.com) – Les éboueurs nantais sont en grève. Ils protestent contre la suppression de 24 postes qui augmenterait la charge de travail des agents et remettrait en cause le principe du « parti-fini » permettant aux éboueurs de quitter leur poste dès la fin de la tournée de ramassage.

Une grève des éboueurs jusqu’à fin mai ?

Le préavis de grève déposé par Force ouvrière (FO) et la Confédération générale du travail (CGT) court jusqu’à la fin-mai. De son côté, la direction ne cède sur rien et fait la sourde oreille aux réclamations des éboueurs. Autant dire que le calvaire des Nantais ne semble pas prêt de cesser.
Le blocage des sites de collecte vendredi 14 avril dernier avait marqué un tournant dans la mobilisation en empêchant véritablement le ramassage des ordures.
Selon un représentant syndical de FO, 80 % des éboueurs suivraient la grève. Si cette mobilisation des éboueurs se poursuit, le visage de Nantes va changer dans les jours à venir.

Des tas d’ordure dans le centre-ville de Nantes

Le centre-ville de la cité des Ducs est parsemé de tas d’ordures et de poubelles remplies à ras bord. Place Royale, quai de la Fosse, place de la Petite-Hollande, place Viarme… Par endroit, les déchets s’amoncèlent au point de donner à la capitale bretonne des airs de déchetterie à ciel ouvert. Le non-ramassage des ordures du week-end est catastrophique, notamment car les marchés et les restaurants fonctionnent à plein régime durant le week-end…

Les nombreux touristes et badauds qui ont profité du beau temps pour visiter Nantes ont donc pu observer des scènes peu esthétiques..

Le retour à la normale ne semble pas prévu pour tout de suite mais Nantes Métropole envisagerait un recours administratif pour empêcher le blocage des sites de collecte.

Crédit photo : Breizh-Info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Jean BAMBOIS

    A l’Assemblée Nationale et au Sénat, aussi !…