Pourquoi il faut en finir avec le Front national [Tribune libre]

horizon

Nous diffusons ci-dessous une tribune libre qui fera polémique, adressée par des Internautes et personnalités politiques réunies sous l’appellation « Collectif pour en finir avec le Front national ».  Cette tribune n’engage, comme à son habitude, pas la rédaction de Breizh-info.com et a vocation à susciter le débat.

L’anonymat est de mise pour le moment, « afin que les idées l’emportent sur les noms qui les partagent » nous dit-t-on.

Le Front national est un mouvement politique qui stérilise depuis 45 ans les réactions vitales des Français de souche, face au Grand remplacement.

1 – En forçant, sous la contrainte logique de l’efficacité électorale, notre peuple envahi, violenté, colonisé, à l’autocensure, la domestication des émotions et à l’abandon de la résistance de terrain, le tout en vue d’échéances électorales qu’il a perdu avec méthode depuis 45 ans.

2 – En mélangeant à son programme anti-immigration des thèmes qui divisent (euro, retraites, nationalisme, autonomies régionales, etc.) qui rendent impossible le rassemblement d’une population qui ne s’accorde pas toujours sur les questions secondaires (économie, construction européenne, etc.). mais sur la claire conscience d’une colonisation de peuplement mortelle à brève échéance.

3 – En sabotant la production d’une élite politique organique par le tri méthodique des compétences sur la base du carriérisme, de la soumission ou de l’incompétence. Un parti qui a attiré puis éloigné, dégoûté ou rejeté des centaines de milliers de personnes et les meilleures volontés depuis 45 ans.

4 – En laissant le soin à une famille certes talentueuse, mais qui se défend mieux qu’elle ne gouverne, de décider du sort d’une civilisation et de rendre impossible (parce que le FN attire à lui les moyens, les médias et les militants) l’apparition d’un mouvement alternatif capable d’enrayer la colonisation de peuplement.

Après 45 années d’échec, la population française d’origine européenne s’affaiblit, les courbes démographiques rendent chaque années de plus en plus impossible l’arrêt du remplacement de population et le Front national lui-même adopte progressivement un point de vue « électoralement réaliste » sur cette question. Ce processus annonce déjà la suite. Il n’y aura bientôt plus de solution institutionnelle et électorale au remplacement de population faute d’une majorité pour la souhaiter, faute d’une majorité d’Européens en France.

Chaque année avec le Front national est une année perdue pour réagir, construire, bloquer l’invasion migratoire.

Le constat à en tirer est simple.

1 – Tout ce qui est susceptible de détruire ce mouvement, de saper sa légitimité, sa crédibilité et celle de ses dirigeants est souhaitable et ce, dés aujourd’hui.

2 – La disparition ou la minimisation de ce mouvement est la condition préalable à l’apparition de réponses politiques (électorales, militantes, solidaires) capables de porter un sursaut vital avant une mort annoncée irrémédiable si rien n’est fait.

3 – Chaque personne convaincue de ce constat doit cesser d’apporter toute contribution au Front national. Mais plus encore, il faut tenir ce mouvement pour l’adversaire prioritaire, non du fait de la bonne volonté de ses militants (qui ne mesurent pas encore son rôle néfaste) mais parce qu’il nous condamne collectivement à la disparition. Chaque personne convaincue de cela, doit tout faire pour en finir au plus vite avec ce mouvement, en respectant ses membres sincères qui croient contribuer à une cause juste. Tout doit être fait pour affaiblir le Front national. A vous d’imaginer ce qui y contribuera le plus et de le mettre en œuvre sans délais.

4 – Aucun des problèmes qui se posent à ce pays n’existe en comparaison de celui du remplacement de sa population. Aucun des sujets annexes qui peuvent intéresser les uns et les autres ne doit être considéré comme une raison suffisante pour perdre de vue l’insurrection politique contre la colonisation et le grand remplacement.

À ces conditions, un nouveau mouvement peut apparaître et réussir en quelques années ce que le Front national n’a pas réussi à réaliser depuis 45 ans. Cela sans négliger aucun des rapports de forces nécessaires à la libération et à l’occupation. Il se constitue déjà, mais son avènement dépendra de la disparition ou de l’affaiblissement préalable du Front national, quel que soit le nom que celui-ci choisira de se donner dans les mois à venir, sous la pression des affaires judiciaires qui le poursuivent. N’oubliez pas que Macron et Trump n’existaient pas politiquement voici trois ans.

Ce texte n’est pas signé car il est l’expression d’une vision collective. Il est un virus que vous devez répandre, partager par tous moyens à votre convenance. Il n’est pas une plateforme de discussions inutiles. Il contient une analyse simple et claire et des consignes que vous devez appliquer dés aujourd’hui, si vous les partagez, si vous voulez vivre. Depuis 45 ans, ce parti a eu sa chance, Finissons-en avec le Front national. Maintenant !

Collectif pour en finir avec le Front national

  • LEMARCHAND JEAN MARIE

    La ligne, la direction du F.N. peuvent être discutées, contestées, l’existence du parti, c’est tout simplement absurde.
    Le rejet, la diabolisation du Front National sont consubstantiels à son placement sur l’échiquier idéologique; n’importe quel parti portant les thèmes anti-migratoire, patriote, anti-mondialiste subira aussitôt les foudres et le dénigrement du système. Le F.N a réussi le miracle de réunir 10,6 millions de voix, il est l’instrument le plus performant pour faire entendre les idées que vous prétendez défendre.
    La comparaison des scores de Jean Marie puis de Marine ne sont en rien comparables avec ceux de Macron, candidat socialiste soutenu a bout de bras par le système quand Marine est systématiquement démolie (si Cheminade avait bénéficié des mêmes soutiens médiatiques et institutionnels que Macron, il serait arrivé en tête et le Trader aurait fait 1%) ni de Trump, vainqueur des primaires et soutenu, même si c’est timidement, par le parti Républicain.

    Votre attaque est cousue de fll blanc, c’est une manipulation sous faux drapeau contre les idées identaires et patriotes.

    • PL44

      Le jacobinisme du FN est certes très discutable (c’est celui du beauf moyen, il n’atteint quand même pas le degré d’hystérie de Méluche). De là à en faire l’ennemi principal…

      • Yann

        Bruno je ne suis pas d’accord avec vous et cette analyse.
        Quelque soit le parti qui représentera nos idées, enface il y aura le plafond de verre d’idéologue nauséabond et de voyou se prétendant de droite ou degauchistes au méthode digne des chemises brunes.
        C’est ces gens là qui ne représentent plus grand monde qui empêche les idées que nous défendons d’être appliquées.
        Cela dur effectivement depuis 40 ans et ils sont aujourd’hui discrédités.
        Le Front National est le partis qui est en train enfin d’ouvrir les yeux des gens.
        Il progresse lentement mais sûrement désormais tel un raz de marée.
        Repartir à zéro, sans soutien financier ou et médiatique avec un partis inconnu me semble utopique et contre productif.
        Macron fait partie de l’appareil des partis et a été largement soutenu par ses pairs il n’a rien de neuf
        Trump est lui un milliardaire soutenu par son partis
        Ces deux exemples ne peuvent donc être invoquée

    • Dia

      Ce qui est une attaque contre les idées « patriotes » c’est d’affirmer comme vous pourriez sembler le faire que ces idées ne sont et ne peuvent être représentée que par le seul FN. Vous persistez dans une stratégie manifestement et constamment perdante. Par grégarisme ? C’est terrifiant

      • Bruno

        « Patriote »… Vous nous la rejouez du temps des ligues à la Déroulède ?

        • Dia

          je répondais au post de « LEMARCHAND JEAN MARIE » plus haut en reprennant ses mots. J’y mettais des guillemets ce qui signifie – leçon pour ceux que l’Éduc Nat n’a pas tués – que je n’adhérais pas à la formule.

          mais justement tiens ! n’est ce pas significatif qu’après 30 ans de la PME Lepen on n’ait toujours pas de mots pour nous désigner ni désigner l’ennemi ? Le FN est la cause de ce vide.

      • jeanmari

        Patriote n’a pas besoin de guillemets. Le mot est beau même s’il est daté et connoté positivement au contraire de « Nationaliste ».
        Il n’y a pas de stratégie perdante quand on est le premier parti de France, présent au second tour des présidentielles avec 11 millions de voix!
        Je suis tout a fait partisan de remettre en vitrine les fondamentaux du F.N: immigration, identité, valeurs etc. et le discours de Patrick Buisson sur ces sujets est tout à fait pertinent. Pour autant, même si ça doit être dans l’arrière boutique du Front, la sortie de l’Europe s’impose, ne serait-ce que pour pouvoir réaliser le programme. Quelles seraient par ailleurs les valeurs d’un pays sans souveraineté?
        Alors changement de nom, de ligne, de présidente (?) oui. Sabordement, stupide.

    • Bruno

      Visiblement 45 ans d’existence pour finir par faire péniblement 34% (faire ces 10,6 millions, mais face à 8 millions de bulletins nuls et une abstention de 30%), ça ne suffit pas à certains. Votre FN est une voie de garage qui stérilise trop longtemps l’émergence de nouvelles structures identitaires.

  • Piqui

    Quelle énergie dépensée pour arrêter le F.N. ! Il eut mieux valu utiliser cette « fougue » pour en finir avec des partis que l’on traîne comme des boulets depuis tant d’années. Magma de parti qui donne un E. Macron, comme un vieux chewing-gum poisseux sur lequel s’accroche tout ce qui traîne; mêmes programmes, même personnes, rien ne change et surtout pas la dégringolade. Mêmes promesses aussi, faites avec la main sur le cœur, comme si ce geste qu’ils utilisent tous, était un certificat d’authenticité.
    Pourquoi autant s’agiter à vouloir détruire ce qui n’a jamais été testé, quel orgueil et quel manque de bon sens.

    • Brillaud .B

      Si ce collectif veut rester anonyme, c’est que ça sent pas bon !

      • Bruno

        C’est peut être aussi pour éviter les réactions hystériques des marinologues, non ?

    • Eurodoom

      « Quelle énergie dépensée pour arrêter le F.N. !  » après 15 ans de surplace au 1er tour (en 2002, Le Pen+Mégret= 19,6%) vous pensez qu’il faut de l’énergie pour arrêter le FN?

  • Jean-Pierre LUSSAN

    Je n’ai rien lu de plus stupide!Il y a les identitaires! Est ce qu’ils font mieux?

    • Bruno

      Les IDentitaires ne PEUVENT faire mieux, parce que il y a en face d’eux une grosse baudruche qui occupe tout l’espace médiatique, baudruche qui s’appelle FN. Cette baudruche en forme de mouton est surgonflée, surestimée et le Système l’habille d’une peau de loup pour la rendre effrayante et paradoxalement attractive.

      • Dia

        c’est exactement ça ! Le « Barnum » FN prend tout l’espace est empêche toute autre formation d’exister. Comme le FN n’a pas de fond doctrinal et ne connaît pas de débats internes, nos idées n’ontplus aucun espace. On ne peut justifier l’existence du FN par son monopole de fait puisque c’est justement ce monopole qui est mortel pour nos idées

        • Chloé

          La doctrine du FN a été résumée en une phrase par Jean-Marie Le Pen sur la dalle d’Argenteuil il y a quelques années : Ni blacks, ni blancs, ni beurs, tous Français !

    • Eurodoom

      Ces mêmes constats ont été faits voici déjà 30 ans par des militants de base du FN, totalement dévoués à la cause nationale et qui n’ont pourtant eu d’autre solution que de quitter ce parti. Avez-vous besoin de 30 ans de plus pour y parvenir?

  • Olivier DEVALEZ

    Plutôt que d’essayer de le faire disparaître de l’extérieur, mieux vaudrait le changer de l’intérieur. Si l’on n’est pas foutu d’organiser une mini-révolution de palais, comment peut-on vouloir en organiser une au niveau de la France ?

    • Bruno

      Il faudrait pour cela que le FN soit doté d’un mode de fonctionnement démocratique en interne. Ce n’est pas le cas. On le voit d’ailleurs au niveau des commentaires suscités par cette tribune, se résumant globalement à de vulgaires attaques, suspicion, allant jusqu’à une vision complotiste… L’autocritique, le manque de reculs sont strictement interdits… Ce parti a toujours eu un mode de fonctionnement nord-coréen. Raison pour laquelle toutes les tentatives d’entrisme d’où qu’elles viennent se sont soldées par des échecs cuisants pour leurs auteurs (ON, PNF, GRECE, cathos, « horlogers », « Anthonystes », « languistes »…).

      • Buisson Ardent

        Vous oubliez juste que cette interdiction d’avoir des députés, a pesé sur l’odeur de renfermé qui y règne, et les échecs d’entrisme ou de renouvellement

  • Eschyle 49

    Eh bien ! Cher monsieur , puisque la clôture des inscriptions est le 19 mai 2017 , soit juste dans 8 jours ,
    sautez sur l’occasion , présentez-vous aux élections législatives ! Présentez aussi vos 577 copains , et
    à vous les pleins pouvoirs !

    • luc Chevallier

      la gamelle encore et toujours. On s’en fout de vos cons qui vont faire les beaux sur une affiche, le temps de se griller sur vie pro pour 10 ans et de disparaître dans 2 mois. 9a fait combien de législatives que fait le FN ? Ca a changé quoi ? rien. On ferme sa gueule et on attends la suivante.

  • Marie-Madeleine Fourcade

    C’est bien vu. Je fais tourner.

  • François Arondel

    Un énigmatique  »collectif » qui publie un communiqué de portée nationale uniquement dans Breizh-Info !!!! On nous prend pour des truffes . Le prétendu  »collectif », sans porte-parole (courageux les gugus !), ne doit pas compter plus de quelques membres dont la motivation évidente est la détestation de Marine Le Pen et de son éminence grise. Leur projet n’est pas constructif et semble n’être qu’ un règlement de compte dérisoire.
    Il est certain que le défi migratoire est le plus important de tous les défis auxquels nous soyons confrontés mais il est très probable qu’un mouvement mono-thématique consacré à ce défi essentiel ne rencontrerait que peu d’écho, ce que la vaine tentative des  »identitaires » ( Bloc Identitaire et ses dissidents) illustre parfaitement .
    La montée en puissance du Front National (qui est réelle) est limitée par l’édulcoration du défi migratoire et par la mise en avant de thèmes anxiogènes tels que la sortie rapide de l’UE et de la zone euro ; l’UE et l’euro sont deux vrais problèmes mais les Français ont majoritairement peur (pour l’instant) de partir à l’aventure et nous ne pouvons que prendre en compte leurs craintes. Il est donc très contreproductif d’agiter prioritairement ces thèmes tout en minimisant le risque mortel que l’immigration fait courir à notre peuple. Mais il serait tout aussi contreproductif d’agiter des thèmes tels que le fédéralisme européiste dont le nombre de partisans est infinitésimal (1% selon Védrine) . 55% des Français souhaitent que l’UE ait moins de pouvoirs tandis que 25% seulement souhaitent le contraire et les électeurs du Front National, dont 63% souhaitent un Frexit, sont très hostiles à l’UE. De plus, la tendance depuis une dizaine d’années va dans le sens d’un désenchantement croissant à l’égard de l’UE. De même des thèmes tels que l’autonomie ou l’indépendance des régions sont à proscrire; hormis en Corse, ces thèmes ne mobilisent personne.
    Ceci étant dit, si Marine Le Pen ne prend pas la mesure de ses erreurs, il faudra sans aucun doute imaginer de bâtir une nouvelle structure susceptible de rassembler les déçus du FN et ceux des Républicains, comme le suggère Guillaume Bernard dans un article publié aujourd’hui sur Boulevard Voltaire.

    • Bruno

      Réaction stalinienne. L’autocritique ça vous parle ? Ah non. évidemment pas puisque il s’agit là de la secte de l’Eglise de Marinologie…

      • guylaine

        Faites comme Macron ! Il a dézingué les LRPS , mais pas par la violence physique !

        • Marie-Madeleine Fourcade

          Qui parle de violence physique ? Personne ! vous délirez ! Ce texte est clair.

    • luc Chevallier

      Les noms on s’en fout ! ce qui est écrit est vrai à 100% . Si il y des noms les gens vont commencer à dire « machin a fait ça avant » ou « truc est un ancien dont il est aigri » ou encore « il est fâché avec untel c’est pour ça » ». Merde ! la question est « c’est vrai ou pas ? » La réponse est OUI !

      • guylaine

        Faire ses preuves est le meilleur moyen de parvenir à ses fins ! Soyez courageux au lieu de brailler !

        • Marie-Madeleine Fourcade

          Personne ne braille. Ce texte est clair, rationnel et posé. Sur le fond il est inattaquable.

      • François Arondel

        Le problème de cette attitude franchement hostile au FN c’est qu’elle ne résoudra rien parce que ce n’est pas un quarteron d’identitaires agités, dont l’inefficacité est évidente, qui réussira à le détruire . Le quarteron en question peut hurler aussi fort qu’il le peut, il ne fera pas tomber les murailles. Le FN existe (et il se renforce en dépit de ses récents échecs; d’ailleurs, Nigel Farrage, qui est tout sauf un branquignol et qui n’aime pas vraiment Marine Le Pen, a dit que le FN pourrait l’emporter en 2022) et il continuera d’exister, ne leur en déplaise ! La nomenklatura a annoncé la disparition du FN à de nombreuses reprises avec la perspicacité qu’on sait. Certains rêvent à nouveau de sa disparition prochaine. Laissons-les à leurs rêves aigres.
        Philippot a annoncé qu’il quitterait le parti si le projet de sortie de l’euro était retiré du programme (à quoi bon s’exciter contre une monnaie qui, comme le disent beaucoup de prix Nobel d’économie, finira par disparaître); c’est une bonne nouvelle ! Après les législatives, il va y avoir de sévères règlements de compte au sein du FN. Attendons de voir ce qui se passera lors du congrès qui aura lieu à la fin de cette année; les  »chevènementistes », qui pour beaucoup de membres du FN portent la responsabilité de l’échec de 2017, pourraient bien se retrouver en très grande difficulté. Si c’est le cas, d’un mal sortira un bien.

        • Gwendal Pennanech

          « Le FN existe » n’est pas un argument. Le PS aussi existait . Et EM! n’existait pas et maintenant existe. Ça va, ça vient… ce qui compte en revanche : ce qui est bon et ce qui est mauvais pour Breizh.

      • Buisson Ardent

        Détends toi. Le commentaire de François est mesuré, constructif et de bon sens. Il pèse ses mots et fait preuve de pragmatisme.
        Je retiens qu’il faut revenir à l’essentiel. Essentiel qui se suffit en fait à lui même. Tellement subversif que personne ne l’évoque alors qu’il est dans toutes les têtes.

  • Pingback: Pourquoi il faut en finir avec le Front national [Tribune libre] | France Politique()

  • Dia

    J’approuve totalement. Le FN est – et depuis longtemps – un obstacle, un boulet. Il a ses mérites mais ils sont insuffisants. Il y va de la survie de notre peuple. On ne peut pas perseverer plus longtemps sur une stratégie perdante simplement par sentimentalisme.

    • guylaine

      Rien ni personne ne vous empêche de monter votre mouvement ! S’il est meilleur, les Français iront vers vous ! !

      • Marie-Madeleine Fourcade

        C’est faux et vous le savez bien. Tant que le FN tiendra, avec l’aide des médias et du système politique qui s’en sert depuis 40 ans pour bloquer toute alternative politique, rien ne bougera. Ce texte est parfaitement juste. Le FN est le couvercle de notre cercueil. Nous partageons ici en Alsace. Finissons-en avec le FN !

  • David Torondel

    L’impression que ca donne, vu de l’extérieur, c’est que vous êtes bien le cul entre 2 chaises, vis-à-vis du FN… En clair, visiblement un paquet de vos lecteurs sont POUR le FN, vous les avez flatté post élection, à tel point qu’on pouvais se demander si Breizh-info n’était pas devenu un sous-marin du FN. Perso j’avais plutôt l’impression que vous « souteniez » le FN plus parce qu’il vous semblait pouvoir être un marche-pied vers une politique encore plus dure. Maintenant qu’ils ont perdu, le FN devient moins utile, donc vous vous redirigez vers les identitaires… C’était prévisible… Mais le coup du « anonyme », n’engage pas la rédaction, etc. c’est un peu hypocrite.

  • Jean BAMBOIS

    En sabotant la vie des Français depuis 1945, la gauche a amené notre pays à l’assistanat, (les avantages acquis…) à la décadence culturelle et morale. Ses engagements sectaires stérilisent les mouvements politiques. » L’affront raie publicain » avec une « droite » qui n’en est pas une, empêchent le fonctionnement de la démocratie. Heureusement qu’il y a le FN seule force d’opposition à cet « affront raie publicain »….qui nous ruine mais qui enrichit les collabos qui sont censés nous gouverner !

    • Eurodoom

      Une satisfaction morale vous suffit-elle?

  • Louis Martel

    Bien ! Initiative à encourager.

  • luc Chevallier

    C’est bien cela oui. On ne pourrais dire qu’il n’ont pas eu le temps. 45 ans!!! Je partage et j’agis. Il faut en finir avec le FN sinon nous en crèverons. Les gens au FN ne réagissent plus et disent toujours « on ne peut pas dire ça » et me disent après « mais c’est vrai bien sûr » ou « on ne peut pas manifester » puis « les élections sont dans 6 mois et s’il y a des blessés ou des dégâts on le payera très cher avec les médias ». ou « je vais me faire virer si je le dis mais tout le monde sait que c’est vrai ». etc. En fait le FN est le meilleur outil pour nous faire fermer la gueule, subir les arrivées de migrants et la violence et attendre des élections qu’ils perdent depuis des dizaines d’années. 45 ans ça suffit merde ! on dynamite ce parti et on y verra plus clair. Allez au boulot !

    • guylaine

      Vous même ne faites que parler ! Agissez donc et vous pourrez l’ouvrir à votre guise ! Faites donc vos preuves avant de gémir !

      • Marie-Madeleine Fourcade

        Je ne vois pas de gémissements. C’est un constat. Vous pouvez continuer à préparer Marine 2022 si cela vous amuse.

  • Pingback: Le FN est-il responsable de l’échec de la droite ? | Le Salon Beige()

  • SeanP.

    je suis critique à l’égard du FN et appartiens plutôt à la mouvance identaire et à ceux qui rêvent de l’Europe aux cent drapeaux . Et je vote FN, faute de mieux ..
    Mais je pense cette attaque est absurde un mois avant les élections législatives , et ne sert qu’à jeter le doute et à désorganiser les partisans , non du FN, mais du moindre mal pour le moment .
    Par ailleurs je déteste les prétendus « collectifs « , masques trop souvent d’un seul homme plus ou moins aigri qui a rallié deux copains de bistrot , ou deux crétins complaisants , ou les quatre, pour ne pas apparaître seul Le FN est criticable sur bien des points , mais au moins il est visible sur le terrain et se bat . Alors montrez-vous monsieur collectif ,un peu de courage , et débattons à visage et à coeur ouvert !

  • Collectif Crec

    Moi je suis apolitique et je pense qu’il est nécessaire de garde des firces d’opposition.
    Ceux qui veulent lutter contre ke FN, c’est parce qu’ils ont peur de perdre leurs place au soleil, notamment chez certains élus…
    En plus, une telle haine contre un parti politique relève du racisme anti-blancs.
    Quand je vois la montée en puissance de la petite et moyenne délinquance à l’Ouest, restez cons têtes de bretons…

    • Chloé

      Le FN accepte et à toujours accepté des gens de couleur. Pour le FN, une personne de couleur peut être française. JMLP a même torturé en Algérie des maghrébins pour la simple raison qu’ils refusaient d’avoir la nationalité Française. Comme vous le confirmez par vos insultes, le FN est un parti multiracial qui voue une haine farouche au peuple Breton.

      • guylaine

        C’est plutôt le peuple breton qui voue une haine farouche au FN !
        La Bretagne c’est toujours la gauche qui l’attire avec ses immigrés en masse ! LA PREUVE , Macron y est arrivé en vainqueur !
        Vouloir faire croire en un parti patriote breton, il va vous falloir du temps ! Quand la France ser islamisee, il sera trop tard !

  • NonàlAfrance

    La marque FN&LePen est trop connotée négativement pour le grand public.. les idées patriotes et souverainistes sont majoritaires dans le pays.. il faut que ce parti se dissolve car il empêche notre victoire!!
    Le FN est un parti parasite qui a fait son temps, place maintenant à un nouveau parti patriote et souverainiste épuré qui sera délié de toute mauvaise réputation et réduction ad hitlerum.

  • Mamaman Nowel

    Le titre choquant m’a fait bondir et finalement, j’ai lu. Eh bien , je suis tout à fait d’accord sur le constat, un peu moins sur les propositions un peu trop radicales mais c’est un bon début. Oui, le FN a un mode de fonctionnement pas très propre. Il catapulte des bobos parisiens tous azimuts, qui viennent détrôner avec une folle arrogance celui qui sur le terrain y a laissé son temps et sa sueur. J’en veux pour preuve Dunkerque, St Raphaël et tant d’autres. Ils ne font pas front quand un des leurs est attaqué, au contraire, ils l’éjecte. A commencer par l’éjection du patriarche. J’adhère au programme et pas du tout aux personnes. Combien de belles pointures sont parties? Rochedy et tant d’autres!

  • Maye

    Cette tribune est un cas d’école en matière d’inversion accusatoire. C’est un peu comme le violeur qui prétend que c’est la femme qui l’a provoqué. En fait, c’est assez drôle.

  • Nomizoé

    « le FN attire à lui les moyens, les médias et les militants »

    Le problème ne vient pas du FN, mais de nos ennemis (gouvernement, médias, Licra…). Ceux qui se plaignent du remplacement sont interdits d’antenne et parfois même poursuivis en justice. En ayant un discours plus soft, Marine Le Pen a obtenu un meilleur accès aux médias que son père, même si la diabolisation continue.

    Si le Front National se mettait à contester plus ouvertement la politique du remplacement, je ne sais pas si le gouvernement oserait l’interdire carrément. Dans ce cas-là, au moins, les Blancs comprendraient peut-être qu’ils sont dans le collimateur, et qu’il faut se révolter.

    Mais tant que le Front National restera un parti domestiqué, les journaux et la télé continueront à censurer les vrais nationalistes. Il ne nous reste plus que l’internet.

    • C’est pareil avec ADSAV et l’UDB. Ouest-France consacrait parfois une ligne ou deux aux traîtres anti-blancs et anti-séparatistes de l’UDB, mais ce journal n’a jamais mentionné ADSAV à part pour dénoncer le nazisme. ADSAV n’aurait pas pu se faire connaître sans l’internet.

    • Et c’est pareil dans tous les domaines. La tendance conservatrice et anti-remplaciste du mouvement écologiste a perdu son accès aux médias au profit de grands écolos comme Lalonde, Corinne Lepage, Cohn-Bendit, Esther Benbassa, Jean-Vincent Placé, Lipietz, Bennahmias, etc.

    • La tendance catholique du mouvement catholique a perdu son accès aux médias en faveur de gens comme les évêques Lustiger et Gaillot. Le journal « chrétien » La Vie appartient à Pierre Bergé. La Croix croit avant tout à la Shoah.

    • La tendance pro-ouvrière du mouvement ouvrier a perdu son accès aux médias en faveur de syndicalistes remplacistes co-optés par le gouvernement.

    • Les intellectuels qui défendaient le droit de libre expression ont perdu leur place dans les journaux au profit de ceux qui dénoncent les discours de haine.

    Et donc, à un moment, ça nous oblige à aller voir qui contrôle le gouvernement et les médias. Et en fait, ce sont des gens qui soutiennent à la fois l’immigration massive en France, et la défense agressive des frontières en Israel. Ce sont des gens qui dénonçaient l’apartheid en Afrique du Sud, mais qui ont fait condamner le mouvement BDS en justice. Ce sont des gens qui font continuellement campagne contre Trump, Poutine et Bachar el-Assad, et devant qui tous les politiciens s’écrasent.

    Et donc, pour rompre avec la politique actuelle du Front National, il faudrait faire deux choses :
    1. Dire carrément que les Blancs ont le droit d’exister et qu’on n’est pas remplaçable par les immigrés du tiers-monde.
    2. Dénoncer le pouvoir de l’ensemble LICRA-CRIF-UEJF-Etc sur le gouvernement, les médias, et les institutions en général.

    Dans cet appel contre le Front National, il manque le second élément. C’est pourtant ça qui explique la politique mollassonne du FN.

    • Chloé

      ADSAV est un parti multiethnique, comme le FN.

  • JeanPhi85

    « Le Front national est un mouvement politique qui stérilise depuis 45 ans les réactions vitales des Français de souche » : il y a 45 ans le FN n’avait aucun pouvoir de stériliser quoi que ce soit. Il y a 20 ans non plus. Cette tribune libre, c’est du n’importe quoi, sans aucune proposition concrète. C’est l’expression d’une seule personne et non d’un quelconque collectif si trouillard qu’il préfèrerait rester anonyme.

    Je rejoins Olivier Devalez : il me semble que s’il devait y avoir une tribune libre contestant le FN, ce devrait être pour proposer la démission illico de Marine Le Pen comme chef de ce parti. Elle a vraiment accumulé trop d’erreurs et manque cruellement d’intelligence politique. Les Français veulent du changement depuis Giscard et l’attendent toujours. Ce changement c’est la fin du « Système » créé par Giscard qui les opprime et les appauvrit. Ce système, c’est le gouvernement de notre pays par des énarques corrompus et leur armée de fonctionnaires (presque le quart des Français !), sans idée mais seulement jaloux de conserver leur pouvoir au détriment du reste de la population. Le problème de l’immigration n’est qu’un symptôme de cette jalousie, il est créé par le Système pour se perpétuer.

    J’ai discuté avec Louis Aliot, compagnon de Marine Le Pen et « vice-président » muet du FN. Il est parfaitement conscient de la perversité du Système. Il est indigné par la corruption des fonctionnaires qui nous dirigent. Mais sa profession de foi c’est qu’il ne faut pas attaquer les fonctionnaires si l’on veut être élu ! Evidemment, si dans une campagne politique, on ne désigne pas d’ennemis, on a peu de chance d’être élu ou de faire passer un message pour celui qui serait élu. Depuis Sarkozy pourtant, les Français élisent des candidats qui s’engagent à réduire le nombre de fonctionnaires.

    Conclusion à retenir : le FN se fiche de profiter de la campagne électorale pour éduquer les Français sur la raison de leur malheur. Ce n’est donc pas le parti du peuple.

  • Buck

    En finir avec le FN… ou la fin de la libre expression et du droit à penser autrement et librement ? Est-ce là ce que vous appelez la démocratie ? N’est-ce pas plutôt le retour de l’étoile jaune à l’époque du nazisme islamique et de la contre pensée gauchiste (et fasciste) ? Il est vrai que l’anti patriotisme est devenu la mode dans la bobosphère, mais, hélas, pas pour le bien des français, ni pour la sécurité nationale et international ! Élire un excité, inculte de surcroit, qui veut stigmatiser une part importante des français, vous le couronnerait bientôt roi louis xxv, fidèle vassal d’une europe fratricide au service du führer merkel (ce contre quoi le monde à combattu !) ! Et vous ne pourrez même plus secouer le joug qui pèsera alors sur les épaules d’un peuple soumis a un retour à la royauté et au dictat de la religion… Pardonnez moi, mais vous êtes d’une bêtise sans nom, moutons que vous êtes !

  • Leloup Corse

    bravo pour cette analyse claire, la situation est parfaitement expliquée, le Front National marinesque n’a plus rien à voir avec celui des origines que nous avons connu il y a 40 ans aux côtés de François Duprat (et à l’époque le Front était déjà disposé à accepter diverses ethnies dans ses rangs), c’est un supplétif du Système qui veut détruire nos peuples pour s’enrichir ! Sa disparition laissera la place libre, si telle est la volonté des Dieux, à une réaction de sauvegarde de notre race.

  • Gwendal Pennanech

    Il faut en finir avec le FN , avec EM et avec tous les partis français qui chacun à leur façon œuvrent contre Breizh. Ar galloued er-maez!

  • Tite

    Ce n’est pas avec les partis qu’il faut en finir. C’est avec la République.
    Vive le Roi… Louis XX.

  • Chloé

    Le FN est un épouvantail à gogos façonné par François Mitterrand. Si le FN venait à disparaitre, l’Etat Français s’empresserait de favoriser l’apparition d’un nouvel épouvantail à gogos.

  • Chloé

    La fonction du FN telle que voulue par François Mitterrand n’est pas de gagner mais de faire gagner son adversaire. Le FN remplit parfaitement la mission qui est la sienne.

  • Chloé

    Ce n’est pas la finance, c’est l’Etat Français qui a placé Macron.

    • guylaine

      Ce sont les 2 !

  • Alain

    Encore une fois, sacrés Bretons et sacrés Français!

    On lit dans le commentaire « notre peuple »… au singulier…

    Franchement, j’aimerai bien que l’un d’entre vous m’explique ce qu’est un « Français »?!
    Je ne pose pas la question concernant le « Breton », car à cela même un Français arriverait à répondre.

    Car prétendre défendre ce qu’on n’est même pas fichu de définir est extraordinaire…!
    (Tant les Français ont perdu la notion d’eux-même, au point d’imaginer qu’avec les Bretons, les Corses et les Alsaciens il forme un peuple unique!)

    La seule différence avec le FN et les autres partis, c’est que le FN veut limiter ce métissage à la seule population européenne (et encore, c’est pas sûr) alors que les autres se disent « ouvert d’esprit » pour l’étendre aux autres populations (surtout à celles qui furent les moins réfractaires au colonialisme).

    Il est vrai que cette nuance présente une « révolution » au sein de la République, mais cela ne répond néanmoins en rien au fait que les Français reprennent conscience d’eux-même et qu’ils fichent la paix aux autres européens de l’Hexagone qui ne sont pas Français comme eux, à commencer par les Bretons!

    Le pire là dedans, c’est que les Bretons (qui savent encore plus ou moins se définir) préfèrent participer à cette « révolution » low-cost quittent à devenir comme les Français, c’est à dire : perdre le peu de conscience d’eux-même qu’il leur reste!

    Mais il est clair qu’une parti du FN semble vouloir rompre avec ce « low cost » Républicain, et avancer vers ce retour à leur identité réelle, cette identité réelle que les Bretons (pourtant mieux placé pour le faire) n’osent plus défendre chez eux en Bretagne!

  • Marie Martin

    Evidemment qu’il faut en finir avec cette secte qui en réalité n’a jamais souhaité être aux manettes mais juste tirer à boulets rouges sur tout ce qui bougeait ! Ils s’en sont mis plein les fouilles. Attendons quelques semaines, quelques mois, les affaires vont tomber en pluie fine. Cette femme et ses valets ont sabordé la droite nationale. Il est grand temps qu’un mouvement souverainiste crédible voit le jour, il y a urgence.

  • Etalon circonspect

    Le programme du FN ne contient rien pour enrayer l’immigration. Pas de déchéance de la nationalité pour tous les étrangers ayant acquis la nationalité française après 1950 et tous leurs descendants, suivi de leur expulsion obligatoire. Encore moins la déchéance de la nationalité française pour tous les Bretons, l’indépendance de la Bretagne et l’expulsion de tous les Français hors de notre pays. Bref, le FN est un parti immigrationniste comme les autres, dont l’obsession principale reste la destruction du peuple Breton.

  • Etalon circonspect

    Le FN n’est qu’un parti intégrationniste, c’est à dire immigrationniste, et farouchement anti-Breton. Pour le FN, breizh-info est un site de ploucs, de sales paysans. Normal que la plupart des lecteurs de ce site détestent la France en général et le FN en particulier. Le masochisme c’est pas top.

  • Etalon circonspect

    Vous oubliez les réfugiés Français dans votre liste. Ce sont eux, les Français, qui ont fait rentrer ensuite tous les autres chez nous en Bretagne. Dès qu’un Français débarque quelque part on peut être sur que des Africains vont rappliquer derrière. La règle d’or pour rester maitre chez soi c’est de refuser la présence des Français sur son sol. La pompe aspirante de l’immigration à un nom, de six lettres : FRANCE.

  • Monique Rocher

    Donc ces politiques et citoyens vont nous organiser une belle manif anti migrants, anti mosquées où ils seront présents, c’est bien ça ? parce que à part ADSAV et les militants FN jusqu’ici on n’a vu personne…. juste avant les législatives, qui tente d’agiter les gens derrière un drap blanc ? avec un score démesuré pour Macron en Bretagne, le nombre de zinzins soumis et le maître de Carhaix qui s’allie aux antifas…on peut se poser la question : A qui profite cette tribune dans l’immédiat ? C’est au Front National et à lui seul (et à ses politiques et militants) d’effectuer des réajustements, tant dans les orientations politiques que dans les hommes, s’il le juge nécessaire. Enfin bref….

  • MikeWelbeck

    « Lorsque le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt »
    Voici ce que donne « Pourquoi il faut en finir avec le Front national  » en remplaçant
    ‘ le Front national ‘ par ‘ la (ré) Education (anti) Nationale ‘
    ( Pourquoi il faut en finir avec la (ré) Education (anti) Nationale ):

    http://mickaelwellbeck.fr/2017_rEaN.html

    Accuser Marine, Accuser son père Jean-Marie, Accuser la famille Le Pen
    Accuser Florian Philippot, Accuser le Front National, renommer le Front National, etc…
    TOUT CECI EST DERISOIRE !

    Le problème français est gigantesque et l’effondrement de la France est largement sous estimé parce que dissimulé par les médias. La famille Le Pen et la direction du FN ne peuvent qu’être dépassées et sont elles aussi des victimes dans ce gigantesque effondrement! L’échec 2017 est un échec de toute une génération.
    Il faut d’abord en finir avec la (ré) Education (anti) Nationale et les complices les médias (parisiens et de province) de propagande. La (ré) Education (anti) Nationale « fournit » des esprits pré-formatés. Les 3 500 000 esprits pré-formatés produit par quinquennat sont ensuite facilement capturés par les médias de propagande et l’industrie de divertissement et de l’oubli.
    Les patriotes sont condamnés à une guerre culturelle et de civilisation.
    Cette guerre est spirituelle et infinie.

    https://uploads.disquscdn.com/images/017a07eced0b74038beb4ffca6dd4c41cb771ac6aeefac64b177f904b3f4eeb6.gif

  • Virgin

    Ce texte est parfait. Le FN a bercé d’illusions trop de gens pendant trop longtemps en empêchant l’émergence d’un mouvement représentatif des aspirations des Français. La confusion sur les objectifs qu’il a maintenue en permanence dans le débat a stérilisé la vie politique française. Aujourd’hui, ce parti apparaît au grand jour comme une supercherie qui a berné plus de 10 millions de Français.

  • Eschyle 49

    Regardez Matrix – La pilule rouge ( 3′ 18 » ) : https://www.youtube.com/watch?v=TgfLNObfwLg
    Pour quiconque fait une veille régulière sur internet , on finit par comprendre ceci : le FN a , au fil des années , été promu au rang d’adversaire principal , pour atomiser les vieux partis ( LR , PS ) et servir d’épouvantail dans un théâtre d’ombres ; mais derrière , qui tire les ficelles , via les ministres intronisés au Bilderberg ?
    http://www.voltairenet.org/article196332.html
    Bref , rentrez dans la Matrice , et vous comprendrez comment on vous manipule : bonne chance !