Santé. Bientôt onze vaccins obligatoires en France ?

plusieurs-vaccins

17/06/2017 – 07h00 Paris (Breizh-Info.com) – Voici une nouvelle qui va faire hurler les partisans de la liberté vaccinale, de plus en plus nombreux en France comme en témoigne le succès de la pétition lancée par le Professeur Henri Joyeux : la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, n’exclut pas de rendre obligatoire, pendant quelques années, onze vaccins, contre trois aujourd’hui.

Les onze vaccins qui pourraient être rendus obligatoires :

  1. Polio
  2. Tétanos
  3. Diphtérie
  4. Coqueluche
  5. Rougeole
  6. Oreillons
  7. Rubéole
  8. Hépatite B
  9. Bactérie Haemophilus influenzae
  10. Pneumocoque
  11. Méningocoque C

Et la ministre de s’expliquer, dans les colonnes du Parisien : «Aujourd’hui, seuls trois vaccins infantiles sont obligatoires (diphtérie, tétanos, et polio). Huit autres, dont la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, sont seulement recommandés. Ce double système est une exception française. Cela pose un vrai problème de santé publique. Aujourd’hui, en France, la rougeole réapparaît. Il n’est pas tolérable que des enfants en meurent : dix sont décédés depuis 2008. Comme ce vaccin est seulement recommandé et non obligatoire, le taux de couverture est de 75 % alors qu’il devrait être de 95 % pour prévenir cette épidémie.»

Puis de mépriser totalement les arguments des partisans de la liberté vaccinale : « On ne retient que des effets secondaires, dont beaucoup n’ont pas été prouvés. Pasteur, leur inventeur, se retournerait dans sa tombe. Il faut vraiment faire oeuvre de pédagogie. La vaccination, ce n’est pas seulement l’intérêt qu’on y trouve soi-même, c’est un enjeu de solidarité, une façon de protéger l’ensemble de la société. »

Avant d’admettre que les laboratoires pharmaceutiques gagnent beaucoup d’argent avec ces vaccins, « mais qu’il ne faut pas réduire la vaccination à cela ». Pas très argumenté.

Sur Internet, une nouvelle pétition réclamant la liberté vaccinale a été lancée (2 334 signatures à l’heure actuelle) : « Sur le plan européen, il est surprenant de constater que parmi nos voisins, nous sommes un des derniers pays à maintenir une obligation vaccinale régie par une législation particulièrement sévère. Or la couverture vaccinale ainsi que le nombre d’épidémies relevées sont sensiblement les mêmes dans toute l’Europe, même dans les pays qui ont levé l’obligation ou qui n’ont jamais pratiqué la vaccination obligatoire. Alors pourquoi la France, un des premiers fondateurs de l’Union européenne et patrie des Droits de l’Homme, continue-t-elle avec ses principes archaïques de vaccination forcée malgré l’expérience positive de ses voisins ? » s’interroge Sophie Guillon, à l’initiative de cette pétition.

Et d’évoquer les effets secondaires :

« Les notices des vaccins sont pourtant explicites et parlent de nombreux effets secondaires graves (dont forte fièvre, convulsions, asthme, diabète, encéphalites, autisme, sclérose en plaques, etc…), parfois même de décès consécutifs aux vaccinations.

La composition des vaccins laisse perplexe quant à la toxicité de ceux-ci (hydroxyde d’aluminium, squalène, formaldéhyde, antibiotiques, etc.). Aucune étude n’a jamais été menée sur leur neurotoxicité, ni sur leur effet cancérigène ou mutagène contrairement à n’importe quel autre médicament. De plus, pour la fabrication de certains vaccins, il faut utiliser des cultures de cellules animales (polio, grippe, etc..) ou issus de fœtus avortés (ROR). Ces tissus, peuvent être contaminés comme cela s’est déjà produit dans le passé (SV40 cancérogène, virus porcins). »

Le professeur Floret, président de la Commission technique des vaccinations, est le premier à juger les obligations contre-productives. La Société Française de Santé Publique (SFSP) préconise de « s’engager résolument vers la levée de l’obligation vaccinale et conclut que « l’obligation peut transformer des hésitants en opposants ». Le Pr Raoult, éminent infectiologue, résume avec raison que « rendre la vaccination obligatoire ne restaurera pas sa crédibilité ».

En Suède, le Parlement vient de déclarer l’obligation de vacciner contraire à la Constitution.

Avec la question des déserts médicaux, cette question de la vaccination pourrait constituer, dans les mois à venir, une sérieuse épine dans le pied de la ministre si cette dernière s’obstine à refuser tout dialogue avec les opposants …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Dréau

    Vous racontez n’importe quoi. Les vaccins n’ont pas éradiquer les maladies, ce sont les habitudes en matières d’hygiène corporelle & le déploiement des systèmes d’assainissements durant la 1er moitié du 20e siècle qui ont permis d’éradiquer certaines maladies. les vaccins ne sont qu’une vaste fumisterie qui consiste à inoculer des maladies inactivées adjuvées avec des substances douteuses. Posez vous la question, pourquoi les véto ont exigés des labos pharmaceutiques de retirer l’aluminium dans les vaccins animaliers?

    • Gwendal Pennanech

      Vous êtes aggressif je vous invite à vous calmer. L’hygiène joue certes un rôle dans l’amelioration de la santé. Pourtant ce n’est pas elle seule qui permettrait d’éradiquer la polio ou la rougeole. Sur quelle autorité scientifique basez-vous vos affirmation ? Les sites internet conspirationnistes?

      • Fleur De Blé Noir

        La rougeole est une maladie infantile, presque tous les enfants l’ont eue.les décès sont fort rares. La polio se soigne, mais les médecins n’ont jamais voulu le reconnaître à moins qu’on ne le leur a pas enseigné, voyez les travaux du Pr Delbet et du Dr Neveu.
        Mr Dréau a entièrement raison. Nous voulons être libres de nos choix de santé.
        Mais si vous souhaitez vous faire vacciner c’est aussi votre droit, je n’essaierai pas de vous en dissuader…….vous ferez le bonheur des labo.

  • Fleur De Blé Noir

    La peste n’existe plus…..grâce à un vaccin. ?????? Si les maladies régressent ce n’est sûrement pas dû à la vaccination, mais à l’hygiène, à un habitat plus sain, plus aéré, plus ensoleillé et à des médicaments performants. On entretient sa santé par une alimentation de qualité. N’oublions pas que certains individus sont plus résistants que d’autres, c’est valable pour toutes les espèces, humaine, animale et végétale…. la sélection naturelle a toujours existé. La tuberculose n’est pas une maladie immunisante…alors un vaccin ! Le tétanos non plus, contrairement à ce qu’on pense il se soigne êgalement…..vacciner des nourrissons ne peut pas améliorer leur santé ………ces croyances sont dépassées.
    Le microbe n’est rien, le terrain est tout . Claude Bernard
    Pasteur est un imposteur ! Un livre a été publié sur ce sujet, il y a quelques années.

    Vous pouvez lire :
    La (bonne) santé des enfants non vaccinés.
    Dr Berthoud
    Il existe toute une littérature sur ce sujet, à commencer par le Pr Henri Joyeux………

  • Fleur De Blé Noir

    Bravo !!!! Vous avez raison, ils veulent nous mener par le bout du nez.
    Il y a des pétitions de lancées ,j’ai déjà signé . Voyez Alternative Santé .