Bretagne : le chômage a encore progressé en octobre

A LA UNE

04/12/2013 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – Contrairement à ce qui a été annoncé ici et dans la presse régionale, le chômage ne semble pas avoir diminué en octobre, ni dans la région administrative Bretagne, ni en Loire-Atlantique. Du moins si on prend en compte les chiffres officiels donnés par le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social.
Dans un document mis à jour le 28 novembre 2013, les services de Michel Sapin communiquent en effet les séries mensuelles régionales, départementales et par zone d’emploi sur les demandeurs d’emploi inscrits et les offres collectées par Pôle emploi. Il suffit donc de s’y reporter.
Pour plus de clarté, on rappellera que les demandeurs d’emplois sont classés en France en 5 catégories : appartiennent à la catégorie A les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ; à la catégorie B, les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois) ; à  la catégorie C,  les demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois) ; à la catégorie D les demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi ; et enfin à la catégorie E, les demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).
Que lit-on dans ce document ? Qu’au mois d’octobre 2013 le nombre de chômeurs de catégorie A était, pour les cinq départements bretons, de 209 200 contre 206 400 en septembre, soit une progression de 1,35%.Dans le détail et toujours pour la catégorie A, à part l’Ille-et-Vilaine qui passe de 44 400 en septembre à 43 900 en octobre (-1,13%), tous les autres départements voient le nombre de demandeurs d’emploi augmenter : le Finistère passe de 40 900 à 42 000 (+2,69%), les Côtes-d’Armor de 25 700 à 26 300 (+2,33%), le Morbihan de 33 200 à 34 700 (+4,52%) et la Loire-Atlantique de 62 200 à 63 300 (+1,77%).
Si l’on prend en compte les trois principales catégories, A, B et C, 339 000 personnes étaient inscrites à Pôle emploi en Bretagne réunie en octobre 2013 contre 337 500 le mois précédent et 317 700 en septembre 2012, soit une progression de 6,23% sur un an (sept 2012 à sept 2013) ou 6,7% (entre oct. 2013 et sept 2012).
Toujours pour l’ensemble des cinq départements bretons, le nombre des jeunes demandeurs d’emploi de catégorie A (âgés de moins de 25 ans) est passé de 39 700 en septembre 2013 à 39 900 en octobre. Ils étaient 38 800 un an plus tôt.
Reste que la Bretagne administrative reste moins touchée par le chômage que la France – mais pour combien de temps ? – avec une évolution du taux de chômage qui demeure à un point en dessous : 9,8% en France métropolitaine contre 8,5% en Bretagne pour le second trimestre 2012 et 10,5% en France métropolitaine contre 9,4% en Bretagne pour le second trimestre 2013. Jusqu’au deuxième trimestre 2012, la région administrative Bretagne a été, avec celle des Pays-de-la-Loire, la région la moins exposée au chômage. C’est aujourd’hui l’Ile-de-France qui occupe cette place enviée.

Photo : PS/Flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Referendom#2 Bro-Skos : Sharleen Spiteri evit an dizalc’hiezh !

Cheñchit tu Mari-Terez ! Peseurt paotr n'en deus ket huñvreet da "bakañ" Sharleen Spiteri, kanerez ar strollad rock Texas, pa...

Jeux vidéo. On a joué à NBA 2K22….c’est beau, mais c’est dur !

Chaque année, c'est la même rengaine : les gamers attendent avec impatience les nouveaux opus, que ce soit Fifa,...

Articles liés