Ayrault à Rennes aujourd’hui pour signer le Pacte d’avenir : plus de 500 policiers mobilisés

A LA UNE

13/12/2013 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – C’est sous la protection de plusieurs centaines de policiers que Jean-Marc Ayrault viendra à Rennes ce vendredi signer le Pacte d’avenir pour la Bretagne. Le texte a en effet été approuvé hier par les socialistes et les communistes, majoritaires au conseil régional.
L’assemblée bretonne a donc sans surprise autorisé son président,  Pierrick Massot (PS), à signer le document élaboré par le gouvernement pour tenter de répondre à la crise sans précédent que connait la région. Les 46 conseillers régionaux socialistes et communistes ont tous voté en faveur de la signature du pacte, les opposants – UMP, centre, mais aussi EELV, UDB et Bretagne écologie – réunissant de leur côté 36 voix.
Les  4 conseillers régionaux de l’Union démocratique bretonne (UDB), et les 6 de Bretagne écologie ont tenu aussitôt à rappeler que ce vote négatif ne remettait pas en question leur appartenance à la majorité.
Une présence qui ne sera pas passée inaperçue jeudi, c’est celle d’un certain Jean-Yves Le Drian. Aujourd’hui « simple » conseiller régional, le ministre de la Défense avait tenu à faire le déplacement dans son fief malgré les opérations en cours en Centrafrique.
Jean Marc Ayrault, signera donc cet après-midi le fameux pacte d’avenir dans le grand amphithéâtre de l’Ecole des hautes études en santé publique situé dans le quartier universitaire de Villejean où plusieurs centaines d’invités sont attendus. Le Premier ministre sera accompagné du ministre du Travail Michel Sapin, du ministre de l’Ecologie, Philippe Martin, du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll,  de la ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique Marylise Lebranchu  et  du ministre délégué en charge de l’Agroalimentaire Guillaume Garot.
Le Premier ministre devrait arriver vers 16 h 15 à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique. Pour des raisons de sécurité, ce lieu – transformé pour l’occasion en camp retranché – a été choisi de préférence aux Champs Libres, à la grande médiathèque du centre ville de Rennes ou à la salle de spectacle le Carré Sévigné à Cesson. Plus de 540 policiers sont mobilisés pour assurer la sécurité de Jean-Marc-Ayrault et de sa suite.

Photo : Rémy Jouan/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés