Nantes. La série des braquages continue de plus belle

A LA UNE

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Thaïs d’Escufon (Génération Identitaire) : « Nous appelons les Français à se révolter contre l’immigration massive qui menace notre peuple et notre identité »...

Après les Alpes, Génération Identitaire a remis le couvert, cette fois ci dans les Pyrénées, pour défendre symboliquement la...

Nantes. Après la marche blanche pour le jeune tué aux Dervallières, des riverains dénoncent « une fumisterie »

Ils ne décolèrent pas – après la marche blanche des proches du jeune Abdelghani , 15 ans, tué le 11...

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

07/04/2014 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Depuis le début de l’année, les braquages de commerces se multiplient dans la cité des ducs. La semaine dernière, c’était au tour du Carrefour express Bastille d’être la victime de braqueurs. En début de soirée, mercredi 2 avril, deux individus ont surgi dans le magasin situé rue des Dervallières, à Nantes. Après avoir repoussé les quelques clients présent au fond de la supérette, les malfaiteurs ont frappé la caissière à coups de crosse, avant de repartir à pied avec quelques centaines d’euros.

Ce nouveau braquage n’est que la suite d’un longue série. Le samedi 8 février vers 20h., deux braqueurs armés d’un pistolet et d’une batte de base-ball, le visage dissimulé par une cagoule, avaient attaqué un commerce situé dans le quartier résidentiel de Procé. Après avoir violemment frappé deux employés avec leurs armes – l’un d’eux a eu le crâne ouvert –  et tiré un coup de feu en l’air, les deux hommes sont repartis après avoir fait main basse sur le contenu de la caisse.

Même scénario le lendemain soir, où des individus ont pris cette fois pour cible une pizzeria située route de Clisson, à Saint-Sébastien-sur-Loire. Vers minuit, alors que la directrice s’apprêtait à regagner son domicile, les braqueurs s’en sont pris à elle et, sous la menace d’un revolver, se sont emparés de la recette du jour.

Braquage encore, le lundi 11 mars, vers 20h. , au Carrefour City situé dans le quartier du Breil à Nantes. Alors qu’une quinzaine de clients étaient encore présents, deux individus cagoulés et armés ont surgi dans le magasin. Après avoir frappé une employée sur le crâne, les braqueurs  se sont emparés de la caisse avant de repartir en courant avec leur butin, estimé à 600 euros.

Intervenant sur Europe1 le 4 avril, le nouveau ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a affirmé que son objectif « est de faire en sorte qu’il n’y ait pas de zone de relégation (…) parce que lorsque les Français sentent qu’ils sont abandonnés, alors le sentiment d’insécurité augmente et la colère aussi ». Pour le successeur de Manuel Valls « l’urgence, c’est la sécurité pour tous les Français. » Effectivement.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Le professeur Lejeune déclaré « vénérable »

Retrouvez désormais chaque jour sur Breizh-info l'éditorial du jour du quotidien Présent (pour vous abonner ou commander un numéro...

Emmanuelle Ménard défend l’instruction en famille

Ci dessous un extrait de l'intervention de Mme Emmanuelle Ménard, député de l'Hérault, ce vendredi matin en Commission spéciale...