Au Musée du Faouët, la Première Guerre mondiale vue par les peintres de la Bretagne.

A LA UNE

01/10/2014 – 07H00 Le Faouët (Breizh-info.com) – Jusqu’au 11 novembre le Musée du Faouët présente une exposition consacrée à la Première Guerre mondiale vue par les peintres de la Bretagne.

La Première Guerre mondiale, dont on célèbre cette année le centenaire, est l’un des événements qui auront le plus durablement marqué la conscience collective. Guerre totale, elle a touché, à l’époque, toutes les générations et pas seulement sur les zones de front. Qu’ils soient Français ou étrangers, nombreux sont les artistes à avoir témoigné du conflit.

Labellisée par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, l’exposition présente à la fois la vision des artistes combattants, celle des peintres en mission aux armées et celle perçue depuis l’arrière. La Bretagne étant pour les artistes depuis le milieu du XIXe siècle une terre d’accueil privilégiée, il n’est pas dit que beaucoup d’autres régions de France permettent de dresser un tableau aussi complet.

On peut y voir des œuvres de Maurice Denis, Mathurin Méheut, Jean-Julien Lemordant, Lucien Simon, Charles Rivière, Marius Borgeaud, Jean Bouchaud et de bien d’autres artistes. Beaucoup d’entre elles sont inédites. A voir absolument.

Musée du Faouët, 1 rue de Quimper – 56320 Le Faouët – Tél. 02 97 23 15 27

Horaires : septembre, octobre et novembre : du mardi au samedi. 10h-12h / 14h-18h

Ouvert les jours fériés

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés