Nantes. On trouve encore de bons bistrots

A LA UNE

24/10/2014 – 08H30 Nantes (Breizh-info.com) – Trouver un bon bistrot à Nantes ? C’est tout à fait possible ! Prenez par exemple Tartines et bouchons. Situé à deux pas de la place Viarme – là où en d’autre temps Charrette fut exécuté pour crime de fidélité vendéenne – cet établissement accueille, tous les jours de la semaine que Dieu fait, une clientèle fidèle de bons vivants, amateurs de plats simples et de bons vins.

Sur le coup de midi, médecins, notaires, avocats ou dentistes prennent d’assaut les quelques tables qui entourent le comptoir. Retranché derrière celui-ci veille le patron, sympathique en diable, aux petits soins pour ses clients – des habitués manifestement. Et pour les amateurs de Jazz, tous les mercredis soirs Tartines et Bouchons organise un concert live, de jazz swing de Paris ou de blues…

Et la cuisine, me direz-vous ? Elle tient en deux mots : simple et bonne. L’autre mardi, en entrée, le patron proposait des œufs mayo ou une terrine maison. Vrai cuisine de bistrot, donc. Nous n’avons pas goûté, mais nos voisins ont manifestement eu l’air d’apprécier.

En plat de résistance, nous eûmes droit à du gigot d’agneau accompagné de haricots verts. Du classique, sans fioritures inutiles. Cuisson parfaite, un léger soupçon d’ail pour rehausser le plat. Superbe. Ca fondait littéralement dans la bouche. Que demander de plus ?

Pour finir, un crémet nantais a fait l’affaire. Délicat mélange de fromage blanc et de crème fouettée accompagné – au choix – d’un coulis de fruits rouges ou de miel, voilà un dessert épatant qui passe tout seul.

Côté bouchons ? En guise d’entrée en matière, un verre de sauvignon de chez Henri Bourgeois, un excellent vigneron de Chavignol. Ce blanc issu des coteaux de la vallée de la Loire présentait des nuances florales et fruitées n’ayant rien à envier à ses illustres voisins de Sancerre. Et pour suivre, un cru de beaujolais bien choisi, digne sans aucun doute de figurer sur la carte d’un bouchon…lyonnais.

Un café de bonne facture pour finir, sans autre accompagnement qu’un morceau de sucre – ce que l’amateur de lichouseries regrettera – et on quitte la table repu et en forme, l’esprit bien disposé. Par les temps qui courent, voilà qui méritait d’être signalé !

Formule valable le midi : entrée + plat ou plat + dessert à 16,50 € ou entrée + plat+ dessert à 20,55 €. Le soir c’est uniquement à la carte (et c’est plus cher…). Réservation conseillée.

 P. Elget

Tartines et bouchons, 11 Rue d’Auvours, 44000 Nantes.

Tel. 02 40 47 85 40

 Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés