Evasion d’un détenu à Nantes : la sécurité du quartier des courtes peines en question

A LA UNE

14/05/2015 – 07H00 ‑ Nantes (Breizh-info.com) ‑ Dans la nuit de lundi à mardi, vers deux heures du matin, un détenu âgé de 26 ans a pris la clé des champs et quitté le quartier des courtes peines. Doté d’un casier chargé – 18 mentions à son âge, cet habitué des prisons de Nantes purgeait une peine de trois mois pour outrage à magistrat. Bien qu’il ait rapidement été retrouvé la question de la sécurité de la prison de Nantes reste entière.

Pour se libérer, le détenu qui devait être emprisonné jusqu’en juillet n’a pas eu besoin de la fille du geôlier. Quelques manips avec les gonds de la fenêtre, puis un grillage escaladé, et le voilà dehors. Il devait être attendu car il a été très rapidement chez lui à Nort-sur-Erdre où les gendarmes sont d’ailleurs venus le cueillir quelques heures plus tard; sa compagne a été placée en garde à vue pour complicité d’évasion.

Tout cela a eu comme conséquence de susciter l’ire du personnel du centre pénitentiaire de Nantes. D’une, il apparaît très probable que le détenu a planifié son évasion depuis la prison. Comme les fouilles au corps sont interdites, les surveillants ne peuvent plus intercepter les objets prohibés (drogue, portables, briquets) et donc tout et n’importe quoi rentre, ce qui n’est pas sans poser d’épineux problèmes de sécurité. De deux, le quartier des courtes peines ne répond pas spécialement à l’image qu’on se fait d’une prison : pas de barreaux aux fenêtres, grillages faciles à escalader, etc.

Ces deux facteurs ont joué un grand rôle dans l’évasion du détenu, ainsi qu’un autre problème plus global dont nous parlions dans notre enquête sur les prisons bretonnes : la justice n’assume plus le rôle répressif de ses prisons. Le syndicat FO des personnels de surveillance de la prison de Nantes se charge de « rappeler aux biens penseurs que si le rôle d’un établissement pénitentiaire est d’assurer la garde et la réinsertion des détenus, il doit surtout protéger la société« . Une mission à laquelle la prison de Nantes a failli pendant quelques heures.

Crédit photo  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pajenn gentañ « L’Avenir » e waloneg da geñver gouelioù ar Waloni

Pegoulz e vo graet kement-all evit hor yezhoù eta ? E Beljia eo L'Avenir ur gazetenn pemdeziek anavezet mat. Nav...

Brest. Disparition en mer d’un plongeur démineur du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique

Le vendredi 17 septembre 2021, à 13h12, une équipe de plongeurs démineurs du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique...

Articles liés