Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mineurs isolés étrangers. Deux dealers de cocaïne arrêtés à Rennes MAJ : sortie de GAV, il vole un sac à main

04/08/2016 : 09h00 la garde à vue aura été de courte de rue pour les deux hommes, malgré qu’ils aient tenté de vendre de la drogue à des policiers. Simple convocation ultérieure au tribunal. Mais aussitôt sorti, l’un d’entre eux dérobe le sac à main d’une femme, près du centre commercial Colombier, alors qu’elle sortait de son travail. Le libyen l’a menacé avec un couteau. Il a été de nouveau interpellé, placé en garde à vue, et sera jugé en comparution immédiate cette fois-ci.

A noter que cet individu – qui se prétendait mineur isolé étranger – serait en réalité âgé de 22 à 25 ans selon les tests osseux réalisés. Aucune mesure d’expulsion ne devrait toutefois – comme à l’accoutumée – être envisagée, au plus grand désespoir des victimes et des policiers.

04/08/2016 – 08H00 Rennes  (Breizh-info.com) –  Deux individus, un Algérien et un Libyen, ont été interpellés mardi 2 août à Rennes. Ils venaient de proposer de la cocaïne… à deux policiers de la BAC, la brigade anti criminalité. Il était 15h de l’après-midi, et comme d’habitude sous les arcades de la République, un groupe de « mineurs isolés étrangers », protégés juridiquement de toute expulsion par le gouvernement, était occupé à vendre de la mort (drogues dures) aux Rennais.

Placés en garde à vue, les deux jeunes hommes se sont déclarés “mineurs isolés”. Une boulette de cocaïne ainsi que des cachets stimulants ont été retrouvés sur eux. A Rennes, policiers et riverains sont excédés par ces « mineurs isolés étrangers », maintenus sur le territoire avec l’argent du contribuable : il en coûte presque 60 000 € par individu, et par an, à la collectivité. « Tout cela pour les retrouver à dealer en toute impunité ou presque » nous explique un policier qui les pratique « quotidiennement ».

Le cas de Ali A (qui s’est déclaré Ali E auprès du service des Mineurs isolés étrangers) est révélateur : il se prétend âgé de 16 ans (18 ans aujourd’hui) alors qu’il en parait 5 ou dix de plus. Né en Algérie, accueilli en Ille et Vilaine en tant que mineur isolé étranger, il est accusé d’avoir commis plusieurs méfaits depuis 2015 :

Arrestation pour violences volontaires sur agent dépositaire de la force publique, pour lesquelles il a été laissé libre « avec demande d’enquête ».
Fugue de son foyer de Chantepie fin 2015 avant d’y être ramené.
Arrestation pour tentative d’extorsion suivie de violences, recel de vol, fin 2015 à Rennes. Pas de jugement à ce jour.
Infraction à la loi sur les stupéfiants début 2016, avec un simple rappel à la loi.

Les mineurs isolés étrangers – plus d’une centaine connus pour des actes de délinquance à Rennes, dont beaucoup ne sont pas mineurs en réalité – sont en passe de devenir le symbole d’un État pris en otage par son propre système judiciaire – épaulé par des mouvements associatifs ; ils sont en effet inexpulsables

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES, Sociétal

Drag-queens à Saint-Senoux (35). Trainé dans la boue par la presse mainstream et des élus, le militant relaxé en appel

Découvrir l'article

ST-BRIEUC

Trafic de drogue démantelé dans l’agglomération de Saint-Brieuc : cinq personnes mises en cause

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Star Wars : Un marathon inédit à Rennes pour la journée mondiale dédiée à la saga

Découvrir l'article

VANNES

Stupéfiants et cigarettes de contrebande : un trio interpellé après le vol d’une moto à Vannes

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un Géorgien en situation irrégulière et sans permis percute un enfant de 2 ans et le tue

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, Politique, Sociétal

Avallon (Yonne). 70 kg de drogue découverts au domicile du maire Jamilah Habsaoui

Découvrir l'article

LORIENT, Sociétal

Crack à Lorient : une inquiétude grandissante. Deux suggestions radicales face à la gangrène des stupéfiants

Découvrir l'article

QUIMPER

Vivre ensemble à Quimper. Un migrant algérien grièvement blessé par balles sur fond de trafic de drogues

Découvrir l'article

LANNION

Lannion. Un migrant marocain sous OQTF condamné à de la prison ferme pour l’agression d’une jeune femme

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky