Mineurs isolés étrangers. Deux dealers de cocaïne arrêtés à Rennes MAJ : sortie de GAV, il vole un sac à main

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

04/08/2016 : 09h00 la garde à vue aura été de courte de rue pour les deux hommes, malgré qu’ils aient tenté de vendre de la drogue à des policiers. Simple convocation ultérieure au tribunal. Mais aussitôt sorti, l’un d’entre eux dérobe le sac à main d’une femme, près du centre commercial Colombier, alors qu’elle sortait de son travail. Le libyen l’a menacé avec un couteau. Il a été de nouveau interpellé, placé en garde à vue, et sera jugé en comparution immédiate cette fois-ci.

A noter que cet individu – qui se prétendait mineur isolé étranger – serait en réalité âgé de 22 à 25 ans selon les tests osseux réalisés. Aucune mesure d’expulsion ne devrait toutefois – comme à l’accoutumée – être envisagée, au plus grand désespoir des victimes et des policiers.

04/08/2016 – 08H00 Rennes  (Breizh-info.com) –  Deux individus, un Algérien et un Libyen, ont été interpellés mardi 2 août à Rennes. Ils venaient de proposer de la cocaïne… à deux policiers de la BAC, la brigade anti criminalité. Il était 15h de l’après-midi, et comme d’habitude sous les arcades de la République, un groupe de « mineurs isolés étrangers », protégés juridiquement de toute expulsion par le gouvernement, était occupé à vendre de la mort (drogues dures) aux Rennais.

Placés en garde à vue, les deux jeunes hommes se sont déclarés « mineurs isolés ». Une boulette de cocaïne ainsi que des cachets stimulants ont été retrouvés sur eux. A Rennes, policiers et riverains sont excédés par ces « mineurs isolés étrangers », maintenus sur le territoire avec l’argent du contribuable : il en coûte presque 60 000 € par individu, et par an, à la collectivité. « Tout cela pour les retrouver à dealer en toute impunité ou presque » nous explique un policier qui les pratique « quotidiennement ».

Le cas de Ali A (qui s’est déclaré Ali E auprès du service des Mineurs isolés étrangers) est révélateur : il se prétend âgé de 16 ans (18 ans aujourd’hui) alors qu’il en parait 5 ou dix de plus. Né en Algérie, accueilli en Ille et Vilaine en tant que mineur isolé étranger, il est accusé d’avoir commis plusieurs méfaits depuis 2015 :

Arrestation pour violences volontaires sur agent dépositaire de la force publique, pour lesquelles il a été laissé libre « avec demande d’enquête ».
Fugue de son foyer de Chantepie fin 2015 avant d’y être ramené.
Arrestation pour tentative d’extorsion suivie de violences, recel de vol, fin 2015 à Rennes. Pas de jugement à ce jour.
Infraction à la loi sur les stupéfiants début 2016, avec un simple rappel à la loi.

Les mineurs isolés étrangers – plus d’une centaine connus pour des actes de délinquance à Rennes, dont beaucoup ne sont pas mineurs en réalité – sont en passe de devenir le symbole d’un État pris en otage par son propre système judiciaire – épaulé par des mouvements associatifs ; ils sont en effet inexpulsables

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

La désintégration du système. Zone Libre

Le déconfinement sonne l'accélération des évènements politiques. Les politiciens sont chahutés, les médias officiels boudés au profit des sources...

Articles liés

Tribunal de Brest. Quand des racailles de banlieue parisienne importaient de la drogue en Bretagne

Le procès qui se tient actuellement au tribunal de Brest en dit long sur les maux que certains ont laissé, et laissent encore, importer...

Saint-Nazaire : un kilo de cannabis et 4200 € en espèces retrouvés en perquisition

Un petit trafic de drogue, assez actif de janvier à juin 2021 à Saint-Nazaire, est tombé après l'interpellation d'un couple, l'un au travail, l'autre...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de 17 ans, en situation irrégulière,...

Finistère. Encore des voitures incendiées à Brest, encore un trafic d’héroïne démantelé à Douarnenez…

Plusieurs véhicules ont fait l'objet d'incendies volontaires à Brest tandis que du côté de Douarnenez, c'est un nouveau trafic d'héroïne qui a été démantelé....