Rennes. Che Guevara est de retour dans la capitale bretonne

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

04/01/2017 – 07h55 Rennes (Breizh-Info.com) – Le Che Guevara est de retour : il a même pris ses quartiers à Rennes, la capitale bretonne. Le révolutionnaire aurait toutefois endossé la nationalité haïtienne et ressuscité sous les traits d’un simple voleur présumé. C’est en tout cas ce qu’il ressort de l’arrestation survenue le 29 décembre 2016, à Rennes, place de la République.

Un individu portant en guise de prénom le surnom du « commandante » a en effet été interpellé par la police ; un couple – qui s’était fait dérober une montre dans son domicile rennais, avait en effet averti les autorités qu’un individu l’avait mise en vente sur le site « le bon coin » . Ce dernier, originaire d’Haïti, a été identifié, puis reconnu dans le centre ville de Rennes donc, et placé en garde à vue. Il a été laissé libre à l’issue de son audition, une enquête étant toujours en cours.

La soirée du 29 décembre a été agitée à Rennes puisqu’aux urgences de Pontchaillou le même soir, un SDF Marocain en état d’ivresse a agressé le personnel médical et bousculé plusieurs patients qui attendaient de se faire soigner. Il a donc été contraint de rejoindre le Che en cellule, boulevard de la Tour d’Auvergne.

Ce n’est par contre pas le cas des 10 individus d’origine africaine qui, le 29 décembre au soir toujours, se sont introduits dans le magazin Carrefour City de Villejean afin d’opérer une razzia alimentaire, avant de prendre la fuite. Identifiés par la vidéosurveillance, ils n’ont toutefois pas, pour le moment, été retrouvés.

« La révolution n’est pas un dîner de gala » chantaient les Ludwig von 88…

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Un migrant délinquant souhaite « rentrer en Algérie » : le tribunal refuse d’accéder à sa requête…

Pour une fois qu'un migrant souhaite rentrer chez lui ! Ce 25 juillet, un Algérien qui se dit âgé...

Aéroport de Rennes ou de Nantes : lequel choisir ?

Vous êtes en Bretagne et vous projetez un voyage prochainement ? Si vous ne souhaitez pas monter à Paris, deux...

Articles liés

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...