Handball. La France remporte un sixième titre de champion du monde

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

30/01/2017 – 06h40 Paris (Breizh-Info.com) – Au terme d’une partie qui a basculé en sa faveur en seconde période, l’équipe de France a remporté le sixième titre mondial de son histoire en dominant la Norvège ce dimanche dans une AccorHotels Arena bondée et bouillante (33-26). Le Championnat du monde 2017, qui aura attiré 540 000 spectateurs, se clôt ainsi en apothéose.

L’équipe de France aura, comme en 2001, remporté tous ses matchs de la compétition, signe d’une domination totale sur le handball mondial . Parmi les joueurs médaillés hier, Thierry Omeyer devient le seul joueur de l’histoire à désormais compter cinq titres mondiaux.

Les Bleus étaient les grands favoris de cette finale disputée devant 15 609 spectateurs, dont le Président de la République François Hollande et le Président du Comité International Olympique, Thomas Bach. Ils ont, comme face à l’Islande en huitièmes de finale puis contre la Suède en quarts, souffert au démarrage face à des Norvégiens sans complexes et portés par leur réussite au tir de loin (7-10, 13-16). Mais ils ne se sont jamais affolés et ont spectaculairement redressé la barre lorsque Vincent Gérard, rentré à la place de Thierry Omeyer, a commencé à sortir tous les tirs adverses (11 arrêts sur 27, 41%), permettant aux partenaires de Nikola Karabatic, meilleur buteur tricolore du match (6 buts), de virer en tête à la pause (18-17), avant de s’envoler en seconde période grâce à un 5-1 qui a définitivement enfoncé les Scandinaves.

A cinq minutes de la fin, l’affaire est entendue (32-24), permettant aux Bleus de savourer les dernières minutes de la finale et au public de l’AccorHotels Arena de fêter avant l’heure ce sixième titre. Un ultime but de Nikola Karabatic, comme un symbole pour celui qui a été élu MVP du tournoi pour la deuxième fois de sa carrière (après 2011), vient sceller le score (33-26), les Bleus peuvent alors exulter et communier avec un public qui, depuis le début de la compétition le 11 janvier face au Brésil, n’a jamais cessé de l’encourager, puisqu’ils ont disputé leurs neuf matchs devant des assistances pleines et enthousiastes. Vaincue en 1993 lors de sa première finale mondiale par la Russie, la France n’en a plus perdu depuis, elle a su rebondir après son échec en finale olympique à Rio face au Danemark l’été dernier et confirmé que le handball est le sport collectif n°1 en France en termes de résultats.

En tout, 540 000 spectateurs auront assisté aux 84 matchs de ce championnat du monde, dont 23 se seront joués à guichets fermés. 4.643 buts ont été marqués, soit un peu plus de 55 par match, le meilleur buteur est le Macédonien Kiril Lazarov, la compétition a été diffusée dans 183 pays.

Meilleur joueur du championnat  : Nikola Karabatic (France, demi-centre)
La All Star Team : Vincent Gérard (France, gardien) – Nedim Remili (France, arrière droit), Domagoj Duvnjak (demi-centre, Croatie), Sander Sagosen (arrière gauche, Norvège) – Kristian Bjornsen (Norvège, ailier droit), Bjarte Myrhol (Norvège, pivot), Jerry Tollbring (Suède, ailier gauche).

Crédit Photos : S. Pillaud (France Handball)
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Un migrant délinquant souhaite « rentrer en Algérie » : le tribunal refuse d’accéder à sa requête…

Pour une fois qu'un migrant souhaite rentrer chez lui ! Ce 25 juillet, un Algérien qui se dit âgé...

Aéroport de Rennes ou de Nantes : lequel choisir ?

Vous êtes en Bretagne et vous projetez un voyage prochainement ? Si vous ne souhaitez pas monter à Paris, deux...

Articles liés

La démocratie directe suisse est-elle populiste ? Par François Garçon

François Garçon est président de Démocratie directe pour la France. Dans son livre "France, démocratie défaillante - Il est temps de s'inspirer de la...

Tyrannie sanitaire. « Le peuple français ne se laissera pas faire ». La lettre ouverte d’un citoyen

Michel Massonier nous adresse une lettre ouverte adressée aux députés français en réaction aux mesures tyranniques qu'Emmanuel Macron a annoncé récemment avec la mise...

Patrick Buisson – Requiem pour la France d’avant

Qu’est-ce qui fait tourner le monde ? L’argent, le sexe, l'envie ? Rien de tout cela, répond Patrick Buisson. Le carburant des hommes, c’est...

La planète financière se noie dans la fausse monnaie – Politique & Eco 305 avec Pierre Jovanovic

Ultimes conséquences de la planche à billet, les banques en situation précaire, l’or acheté en masse par les états et voilà l’inflation qui pointe....