Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes. Nathalie Appéré nommée à l’Observatoire de la laïcité malgré une subvention accordée à des proches de l’UOIF

07/04/2017 – 06H45 Rennes  (Breizh-info.com) – Nathalie Appéré, la députée-maire (PS) de Rennes, a été nommée hier à l’Observatoire national de la laïcité – une énième instance non élue dont beaucoup s’interrogent sur le coût et l’utilité –  par décret du Premier ministre Bernard Cazeneuve. Une nomination qu’elle devrait « à son action en faveur de la laïcité à Rennes avec la création d’un comité consultatif et la rédaction d’une charte rennaise de la laïcité.».

Ce ne sont pourtant pas les subventions votées par les élus rennais lors du conseil municipal du 20 mars qui vont dans ce sens, et notamment l’une d’entre elle versée à une association proche de l’UOIF.

Dans la délibération n°65 sur l’action culturelle, la ville de Rennes octroie 1300 € au « centre culturel Avicenne » pour un « projet le choeur d’Alif en partenariat avec le centre social de Villejean et la compagnie Dounia ». Cette compagnie Dounia reçoit d’ailleurs 1000 € pour « l’adaptation du spectacle Alif » dans le cadre de la délibération n°90 portant provision sur des actions pour la diversité culturelle.

Or, ladite subvention ne donne pas la vraie nature du centre culturel bénéficiaire de l’aide publique. Il s’agit en effet d’un centre culturel islamique, associé à une mosquée de 634 m² (capacité 500 personnes) et à une école coranique. Proche de l’UOIF, il est aussi un relais des prédicateurs salafistes fondamentalistes de la Voie droite, qui sont venus y donner des conférences. Ibrahim Abou Tafa, imam salafiste particulièrement controversé, y a prêché le 20 décembre 2015 (1437 pour les musulmans).

En 2013, le centre culturel islamique Avicenne s’est fait connaître sous un autre jour. Il a perdu aux prud’hommes face à un salarié qu’il avait licencié indûment pour faute grave. D’abord agent d’entretien, puis animateur socio-culturel de mai 2009 à mai 2011, il aurait utilisé le fichier des adhérents pour vendre de la viande halal. En l’occurrence les juges ont établi qu’il avait acheté – avec un chèque de l’association Avicenne – pour 900 € de viande bovine à un agriculteur du Morbihan et que la distribution de viande halal ne faisait pas partie des statuts de l’association. Bref, que l’association était dans l’illégalité.

La droite rennaise, dans l’opposition, préfère regarder ailleurs – ou ignore que le centre culturel Avicenne est bien fondamentaliste . Bref, la délibération n°65 a été adoptée à l’unanimité.

Des subventions communautaires en pagaille

La Ville de Rennes n’oublie pas d’arroser les  « communautés » lors du vote des subventions aux associations. Et l’opposition approuve.

La délibération n°54 pour le périscolaire permet ainsi l’octroi de 168€ à l’association Africa Djale, dont le but est de « promouvoir la culture africaine à travers la danse, le chant et les micro-projets », 672€ à l’association Akodi Aleyaya qui apprend aux enfants « l’art et les techniques d’expression africaines », à savoir le djembé.

La délibération n°71 (sports et jeunesse) permet le versement de 424€ à l’association portugaise de Rennes, 189€ au Tennis club laotiens de Rennes, 94€ à celui des vietnamiens, 1131€ à l’association Mosaïque Bretagne – Maroc, 923 € à l’association Mayotte Ille-et-Vilaine, 548€ au Sporting Club Mahorais. La délibération n°81 (action socio-éducative / autres actions en faveur des jeunes) verse 1000 € à l’association des étudiants indonésiens de Rennes pour l’organisation d’un événement « A l’exploration de l’Indonésie » le 18 mars à la Maison des Associations.

La délibération n°90, elle encore adoptée à l’unanimité, entend constituer une « provision pour la diversité culturelle ». A ce titre 800 € sont attribués à la compagnie Lumière d’Août pour une « lecture théâtrale de textes sur les questions post-coloniales », 800 € à l’association Khmère d’Ille-et-Vilaine, 800 € encore à l’association franco-iranienne AAC Matiti pour un spectacle de marionettes, 900 € pour un spectacle à l’association culturelle des Berbères de Bretagne, 1500 € pour un « temps d’échange » à l’association Afrik entraide, et enfin 2000 € pour la soirée musicale de l’association Mosaïque Bretagne – Maroc déjà citée. Celle-ci profite aussi d’une provision pour « diverses actions » (délibération n°110) pour la « prévention de maladies en milieu féminin d’origine étrangère ».

En tout 11.949 € de subventions communautaristes diverses.

L.B Greffe

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 19 Avril c’est la Saint Yestin

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Le Tro Bro Léon…Le quarantième rugissant…dans l’ordre décroissant [Le parcours]

International

Un pacte sur l’asile et l’immigration serait un “désastre” pour l’UE selon Pologne et Hongrie

megot_tabac

International

La vente de tabac aux personnes nées après le 1er janvier 2009 bientôt illégale en Angleterre.

Voiture de fonction

Social, Sociétal

Voiture et téléphone de fonction : ce que les salariés doivent savoir pour éviter les mauvaises surprises

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture, Culture & Patrimoine

Star Wars : Un marathon inédit à Rennes pour la journée mondiale dédiée à la saga

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un Géorgien en situation irrégulière et sans permis percute un enfant de 2 ans et le tue

Découvrir l'article

LANNION

Lannion. Un migrant marocain sous OQTF condamné à de la prison ferme pour l’agression d’une jeune femme

Découvrir l'article

Economie, Immobilier

Immobilier à Rennes : les rues les plus chères à l’achat et à la location

Découvrir l'article

RENNES

Venus des quartiers de Nantes (et d’Afrique), ils sont condamnés pour deux fusillades à Rennes sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un libyen poignardé sur fond de vol de téléphone portable et de stupéfiants

Découvrir l'article

RENNES

Deux hommes blessés par balle sur l’autoroute A84 au nord de Rennes, une enquête criminelle ouverte

Découvrir l'article

RENNES

Viols en série. Un Mahorais interpellé à Rennes

Découvrir l'article

RENNES

L’Institut Agro Rennes-Angers et Sciences Po Rennes annoncent la création d’un double diplôme…sur la transition alimentaire

Découvrir l'article

RENNES

Agression au couteau à Rennes : un jeune homme de 18 ans grièvement blessé

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky