06/06/2017 – 12h30 Londres (Breizh-Info.com) – L’histoire est en train de faire le tour de l’Angleterre. Durant l’attaque islamiste du 3 juin 2017 à Londres, un supporteur de Millwall, club de football historique de Londres (qui remonte en D2 la saison prochaine) aurait foncé sur les terroristes en leur hurlant « Fuck you, i’m Milwall », avant de se battre avec eux et de permettre ainsi à une partie de la foule de s’échapper.

Atteint de plusieurs coups de couteaux, le héros (Roy Larner) de 47 ans est actuellement à l’hôpital.

« Ils disaient Allah, Allah, j’ai répété, Fuck You, I’m Millwall ! »

Le Daily Mail explique qu’apercevant le trio islamiste samedi soir, et les entendant crier, il s’est élancé sur eux afin de les frapper tandis que le personnel de l’établissement (le restaurant Black and Blue) ainsi que les clients étaient en panique. « Comme un idiot, je leur ai hurlé dessus et j’ai foncé, en me disant qu’il fallait que je détruise les couilles de ces bâtards » a-t-il déclaré au Sun. « Ils disaient Allah, Allah, j’ai répété, Fuck You, I’m Milwall ! C’est la pire chose que j’ai faite car ils ont continué à m’attaquer ».

Les témoins présents expliquent que son geste a sans aucun doute sauvé des vies puisqu’il a monopolisé l’attention des islamistes, tout en reculant et en encaissant les coups de couteaux à la tête, la poitrine et dans les mains.

Originaire de Peckham, dans le sud de Londres, Roy Larner a déclaré : « Je vais un peu mieux. J’ai subi une opération chirurgicale. Ils pensent que je devrais être remis d’ici une semaine. J’ai fais ce je devais faire. » Comme livre de chevet, ses amis – qui ont le sens de l’humour – lui ont apporté une revue de running avec pour thème « Apprendre à courir ». 

Une collecte de fond et la St George’s Cross ?

Sur Internet, la solidarité s’est rapidement organisée pour ce héros des temps modernes, supporteur d’un club détesté par les autorités anglaises en raison de sa mauvaise réputation historique, et de ses hooligans, parmi les plus réputés de l’Angleterre. A ce jour, 10 000 livres ont déjà été récoltés pour financer les soins de Roy Larner via une caisse de solidarité.

Une pétition circule également pour qu’il reçoive la Saint George’s Cross, l’équivalent anglais de notre Légion d’Honneur. En Grande-Bretagne, c‘est la plus haute distinction qu’un civil peut recevoir pour avoir un courage extrême face à l’adversité – l’équivalent de la Victoria Cross dans l’armée.

Et voilà comment l’Angleterre – y compris les médias traditionnels qui n’ont de cesse de stigmatiser le comportement des supporteurs de football les plus virulents – a fait d’un supporteur de football de Millwall, qui n’a pas reculé et qui a osé affronté directement les islamistes à mains nues, un héros.

Un héros qui a parfaitement appliqué un slogan loyaliste répandu dans les tribunes de football : « No Surrender » : on ne se rend pas !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

5 Commentaires

  1. Les héros surgissent souvent là où on ne les attend pas et aux moments les plus décisifs. Ce Monsieur n’est sans doute pas un enfant de choeur mais j’ai le plus grand respect pour lui et son attitude.

  2. Si certains on vus le film hooligans 1 entre les hooligans de west ham (les hammers) et ceux de milwall vont vite comprendre

Comments are closed.