Voilà un beau coup de publicité pour l’Université de Nantes. La start-up VR2Planets, développée par le Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes, a été sélectionnée par la NASA pour une présentation à venir en Californie.

VR2Planets pour découvrir Mars

VR2Planets a donc un domaine de prédilection : la visualisation de données scientifiques en réalité virtuelle à haute résolution. En clair, l’application développée par le consortium nantais permet à son utilisateur d’être transporter virtuellement vers différents objets célestes comme Mars mais aussi la comète Chury. La Lune, Mercure et notre vieille planète Terre sont les prochains objectifs de VR2Planets.

Dans un environnement reproduit de la façon la plus réaliste et précise possible, l’utilisateur peut, par exemple, marcher sur Mars. Mais VR2Planets ne s’adresse pas qu’à un public de scientifiques professionnels puisque des versions éducatives et plus ludiques sont aussi proposées.

VR2Planets

La NASA approuve

L’application de VR2Planets a ainsi suscité l’intérêt de beaucoup de monde. Au point même d’être sélectionné par la NASA pour venir effectuer une présentation lors du lancement de la mission InSight les 3 et 4 mai prochains en Californie. Une mission dont l’objectif sera justement l’étude de la structure et de la composition interne de la planète Mars.

VR2Planets va donc se rendre sur le campus de l’université d’Allan Hancock à Santa Maria. Une venue attendue puisqu’elle va offrir aux scientifiques américains la possibilité de se projeter virtuellement sur Mars afin de mieux préparer l’atterrissage de la sonde InSight.

À partir d’images récoltées

C’est à l’occasion du dernier congrès annuel de l’American Geophysical Union que la NASA a découvert le travail de VR2Planets. Pour atteindre un tel degré de précision et de réalisme, la start-up a développé son application à partir de la modélisation en 3D des images réelles récoltées par les sondes en orbite et au sol.

Nul doute que la jeune pousse nantaise devrait être solliciter de nouveau à l’avenir, la conquête de Mars étant l’un des défis scientifiques les plus excitants pour les prochaines années.

Photo : Pixabay (CC0/FitzFox)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine