Docteur en sciences de l’information et de la communication, Jean Paul Gourévitch vient de publier : « La Méditerranée, conquête, puissance et déclin » .

Jean-Paul Gourévitch : « On mesure mal les risques des migrations environnementales »

Depuis 3000 ans, la Méditerranée a fasciné les conquérants et ceux qui rêvaient de faire de ce lac intérieur un espace de prospérité ou le territoire d’une seule idéologie, d’une seul empire.

Jean Paul Gourévitch nous emmène d’Ulysse au projet d’Union pour la Méditerranée, de la terre des trois religions du livre à l’hégémonie islamiste dans cette partie centrale du monde.
Pour l’auteur, 1500 ans après la prise d’Alexandrie, l’Islam est toujours conquérant . Et le choix crucial se résume en une équation : Moderniser l’islam ou islamiser la modernité. Les partisans du second terme sont  nombreux mais Gourévitch l’affirme : « Le vent de l’Histoire souffle en faveur des premiers ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine