Rattrapée par la ville et à l’étroit rue d’Obernai, l’usine d’embouteillage de boissons sans alcool l’Abeille, à Cholet, s’installera route de Toutlemonde à Mazières-en-Mauges, sur quinze hectares, en 2019-2020. L’industriel – qui n’est autre que la Laiterie Saint-Denis de l’Hôtel (LSDH) implantée à l’est d’Orléans, prévoit d’investir 70 millions d’euros pour contrer le déclin des sodas.

Créée en 1876 par M. Uzureau, l’Abeille est d’abord une petite entreprise artisanale de fabrication et de livraison de limonades. Elle est achetée par M. Résibois en 1957 et devient industrielle ; elle s’implante sur son site actuel en 1970. Rachetée par le groupe jersiais Ann Street en 1989, puis Sandpiper en 2007, elle est cédée à LSDH en 2009 et redevient alors française. L’usine emploie actuellement 125 salariés.

L’usine nouvelle sera plus automatisée et le volume sorti devrait tripler – notamment avec l’embouteillement de jus de fruit et de lait issu de 80 producteurs locaux engagés avec LSDH depuis 2014. Construite de l’été 2019 à septembre 2020 (au mieux), elle sera mise en œuvre jusqu’à la rentrée 2021. A terme, il est question d’une centaine de recrutements supplémentaires en 2025, si tout se passe bien.

LBG

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine