Un an d’attente, pour se retrouver à Clisson pour le Hellfest le temps d’un week-end. Il s’agit d’un moment incontournable pour les métalleux, mais pas que.

180 000 personnes d’un public de plus en plus varié se sont empressées pour une 13eme édition des plus réussie. Le site était encore une fois exceptionnel, avec toujours et encore des nouveautés.

Notre galerie photo (1) :

Entre autres décorations et attractions, 2 murs d’eau pour se rafraîchir, idéal avec un soleil des plus radieux, empierrement des scènes en plein air, un cashless (bracelet support digitalisé) pour se ravitailler en bières et autres breuvages….

L’organisation était composée par 4000 bénévoles ce qui fait de ce festival « rock » le plus important d’Europe. Seul point noir, le manque de fluidité pour se déplacer de scène en scène. Ben Barbaud et sa bande planchent sur des améliorations à venir.

Côté groupes, un démarrage très Rock’n roll le vendredi :

Chris Slade, batteur du classique Razor’s Edge d’AC/DC, et sa bande TIMELINE…reprendront des classiques. THUNDERSTRUCK ! Et le retour de l’infatigable Angry Anderson (70 piges) et les ROSE TATOO, rock’n roll is king !

JOAN JETT, qui n’a pas pris une ride, distillera quelques classiques des RUNAWAYS pour laisser la place à EUROPE qui nous replongera dans nos jeunes années.

Les fans de gros sons se régaleront sous les chapiteaux Altar, Temple et Valley.

Citons les Américains de CROWBAR, les rois du sludge métal (son lourd et bien graveleux), les provocateurs de CARNIVORE AD sans le légendaire Peter Steele décédé en 2010. Démolition Hammer, suffocation et Napalm death raviront les death metalleux et fans de grindcore.

A noter un excellent set de SATYRICON et leur black métal mélodique.

Sur les Main Stage, le vendredi accueillera une des curiosités de cette édition, HOLLYWOOD VAMPIRES avec un guitariste atypique…Johnny DEEP et Alice Cooper au chant pour reprendre des standards Led Zeppelin, the Who, MOTORHEAD, AC/DC, Bowie…

À voir.

Rob Halford et JUDAS PRIEST clôturons cette première journée, pas une ride !

À noter, les californiens de BAD RELIGION à la Warzone pour une journée et une édition peu riche en punk OI.

2ème round : le samedi

Il s’est déroulé sous un soleil des plus généreux et avec un peu moins de vent, point météo négatif de ce week-end musical mais ne nous plaignons vu les trombes d’eau des jours précédents.

Démarrage en douceur et grunge avec les girls de L7 : une déception, avec un son catastrophique en début de set. Leur précédente prestation nous avait laisser de meilleurs souvenirs.

Puis c’est parti pour un samedi hardcore sur la WARZONE, enfin !

TURNSTILE, TERROR (terrible), MADBALL (efficace), CRO-MAGS version John Joseph (inégalable) et HATEBREED (puissant) rien que ça !

Le rap hardcore sera aussi à l’honneur avec le retour d’ICE T et BODY COUNT. Décevant.

Belle journée également pour les fans de Black et Pagan Métal.

Les russes d’ARKONA de retour à Clisson fera une fois de plus l’unanimité sous la Temple. Excellent !

Succéderont les incontournables d’ENSLAVED, WATAIN et DIMMU BORGIR pour un show exceptionnel.

Côté têtes d’affiches, seuls DEFTONES attirera notre attention…sans regret !

Pour les pointures, il faudra attendre dimanche.

3ème round : le dimanche

Un yemps toujours exceptionnel et une première au HELLFEST pour débuter ce dimanche plutôt riche en thrash et death metal :

IN THIS MOMENT emmené au chant par une Maria brink des plus pulpeuses. Set malheureusement un peu court pour pouvoir pleinement apprécier ce metalcore gothique. À revoir.

Citons par ailleurs EXUMER, EXHORDER (excellent), AMORPHIS, le death mélodique de AT THE  GATE, et les inépuisables EXODUS pour clore sous la ALTAR.

Grosse journée sur les MAIN STAGE.

ICED EARTH, les teutons d’ACCEPT, ARCH ENEMY (puissance et efficacité) et les légendaires MEGADETH pour un set un peu court d’autant qu’un problème de son nous privera du premier morceau. Incontournable !

Et enfin les pionniers IRON MAIDEN. Magistral ! La bande à Steve Harris va enchaîner avec maîtrise pendant une heure et demie tube sur tube, sur une scène aux multiples décors .

L’entrée en scène se fera avec un spitfire grandeur réelle !!!

INOUBLIABLE.

Difficile ensuite pour NIGHTWISH d’enchaîner et de clore cette 13eme édition grand cru !

Rendez-vous désormais les 21.21.23 juin 2019 pour la prochaine édition avec 5 noms déjà annoncés : MANOWAR, SLAYER, CARCASS, DROPKICK MURPHYS et MASS HYSTERIA.

Hellfest 2019 : Manowar, Carcass, Mass Hysteria, Slayer, Dropckick Murphys déja annoncés

Crédit photos et vidéos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine