Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allemagne. Attaque au couteau dans un bus : un Iranien interpellé

En Allemagne, dans la ville de Lübeck, au moins dix personnes ont été blessées lors d’une attaque au couteau qui a eu lieu dans un bus bondé de monde. Parmi les victimes, se trouve un homme en fauteuil roulant. Trois personnes sont grièvement blessées.

Lübeck, le bus de l’enfer

La ville de Lübeck est située dans le Land du Schleswig-Holstein. Elle fait la une de la presse allemande depuis hier tandis qu’une attaque au couteau a eu lieu dans un bus circulant en ville. Un individu a soudainement commencé à poignarder les passagers du véhicule, avec beaucoup de personnes à bord par ailleurs, peu avant 14 heures.

Selon la police, dix personnes ont été blessées, dont trois grièvement. Un peu plus tôt, d’autres sources allemandes faisaient état de 14 blessés. Des chiffres qui sont donc à prendre avec une certaine parcimonie. Le ministre de l’Intérieur du Land de Schleswig-Holstein, Hans-Joachim Grote, évoque quant à lui le chiffre de neuf blessés dont « six par des coups de couteau » sans en dire davantage sur les trois autres.

Le cauchemar a pris fin lorsque le chauffeur a arrêté l’autobus et a ouvert les portes pour que les passagers puissent s’échapper. La police est intervenu par la suite et a pu maîtriser l’individu au couteau.

Iranien de 34 ans

Les premiers éléments communiqués par la police allemande révèlent que l’assaillant présumé est un homme iranien détenant la nationalité allemande et âgé de 34 ans. Selon le procureur général Ulla Hingst, « rien ne peut être exclu, même pas la piste terroriste ».

L’Iranien a été placé en garde à vue et ne s’était, aux dernières nouvelles, toujours pas exprimé sur l’attaque en question. Il doit être présenté à un juge ce samedi dans l’optique d’un placement en détention. Lui sont reprochés non seulement des faits de coups et blessures volontaires mais aussi d’incendie puisqu’il a par ailleurs mis le feu au sac à dos qu’il portait dans le bus. Un sac à dos ne contenant pas d’explosifs selon la police.

Des faits qui interviennent alors qu’à Brampton, une ville de l’Ontario au Canada, une jeune femme d’une vingtaine d’années avait poignardé quatre passagers d’un bus le 3 juillet dernier. La lumière n’a toujours pas été faite sur ses motivations.

Crédit photos : Flickr (CC BY 2.0/Patrick Slattery)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

L’ancien chef du renseignement intérieur condamne l’interdiction de Compact Magazine en Allemagne

Découvrir l'article

A La Une, International

L’Etat antifa vs Compact Magazine. Quand l’État allemand attaque l’opposition de manière ciblée

Découvrir l'article

International

Présent lors de la descente de police en Allemagne contre le magazine Compact, notre journaliste témoigne

Découvrir l'article

International

Terreur politique et liberté de la presse en Allemagne. La ministre de l’Intérieur envoie la police contre les journalistes du magazine Compact

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Religion

Le long déclin du catholicisme en Allemagne

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

CARHAIX

Poher Plage 2024 : Des navettes gratuites pour aller à la plage depuis Carhaix

Découvrir l'article

International

Allemagne. Pour le chef de la police de Berlin, la “plupart” des actes de violence sont commis par de jeunes hommes migrants

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Julien Rochedy : « Nous devons fonctionner comme des lobbies, des syndicats des peuples autochtones » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky