Anne-Laure Blanc : « Lire un livre, c’est se familiariser avec notre patrimoine immémorial » [interview]

Breizh-info a chroniqué récemment Une bibliothèque idéale, que lire de 0 à 16 ans ?, un remarquable guide de lecture pour enfants, coécrit par Anne-Laure Blanc, Valérie d’Aubigny et Hélène Fruchard. Nous avons voulu aller plus loin en interrogeant Anne-Laure Blanc.

Breizh-info : Anne-Laure Blanc, qu’est-ce qui vous a amenée à vous passionner pour la littérature jeunesse ?

Anne-Laure Blanc : Je crois que je fabriquais déjà des mini-livres pour ma poupée – ce qui m’amusait bien plus que les dînettes ! J’ai aussi eu la chance de toujours avoir eu des livres, des Babar et des Caroline, des romans de la Bibliothèque rose, sans oublier un superbe « Alice au Pays des Merveilles » : autant de clés pour entrer dans le monde enchanté de la littérature. J’ai donc tout naturellement monté une belle bibliothèque pour mes quatre fils, et je continue pour mes petits-enfants.

Breizh-info : Comment définiriez-vous la complémentarité entre votre blog « Chouette, un livre ! » et votre guide « Une bibliothèque idéale » ?

Anne-Laure Blanc : Le blog « Chouette, un livre ! » propose quatre ouvrages chaque semaine, le plus souvent sélectionnés dans l’actualité du mois, même si je décerne aussi des coups de cœur à des livres plus anciens. C’est une première sélection qui « colle » aussi aux saisons, aux fêtes traditionnelles, aux vacances, avec un grand choix de documentaires, d’albums, de romans, voire de livres jeux. Le blog présente aujourd’hui plus de 1300 titres. Les lecteurs intéressés peuvent s’abonner au blog en cliquant ici.
Le guide « Une bibliothèque idéale » a été concocté à partir des propositions du blog, mais aussi des pépites répertoriées au fil des mois par Valérie d’Aubigny et son comité de lecture sur son site 1, 2, 3 Loisirs. C’est une sélection de sélections, vraiment le haut du panier !
Si cette comparaison n’était pas un peu présomptueuse, je dirai que nous sommes entrées dans une jungle – celle de la littérature jeunesse, 17 000 nouveaux titres en 2017 !- et que, semaine après semaine, cette jungle est devenue un jardin à la française, où découvrir les 2000 titres classiques et contemporains retenus dans cet ouvrage.

Breizh-info : Comment s’est passée la collaboration avec les deux autres auteurs, Valérie d’Aubigny et Hélène Fruchard ?

Anne-Laure Blanc : Cette collaboration a été une très belle aventure, d’où est née une réelle amitié ! Chacune élaborait ses listes de son côté, et, après quelques échanges de mails pour élaguer un peu, nous nous sommes rencontrées plusieurs fois pour débattre des listes définitives. Il y eut des accords immédiats, de francs désaccords, chacune défendant ses choix, mais chacune s’est pliée avec bonne grâce aux arguments des deux autres. Hélène nous a apporté son expérience de bibliothécaire documentaliste et sa mémoire sur le long terme. Je remercie aussi Valérie et Hélène d’avoir élaboré les listes d’ouvrages qui tournent autour de la religion catholique, domaine dans lequel je n’étais pas vraiment compétente. De plus, la « force de lecture » de leur comité a permis de présenter un plus large choix de littérature pour les adolescents, puisque nous lisons tous les livres de A à Z.

Breizh-info : Que peut-on transmettre aux enfants par la lecture ?

Anne-Laure Blanc : Lire un livre, c’est se familiariser avec notre patrimoine immémorial : contes, récits mythologiques, romans historiques autour de personnages célèbres, mondes imaginaires, pièces de théâtre sont autant de rencontres à vivre au présent… Pour les plus jeunes, les illustrations leur parlent d’emblée, puis elles permettent un premier contact avec les œuvres d’art et les techniques artistiques.
Les livres sont un réservoir inépuisable, à chaque page une découverte ! De plus, la lecture permet d’exercer son esprit critique, de se construire de solides fondations, d’affirmer son indépendance d’esprit.

Breizh-info : Pouvez-vous expliciter la position d’« Une bibliothèque idéale » sur la série « Harry Potter », qui a donné le goût de la lecture à beaucoup d’adolescents ?

Anne-Laure Blanc : En effet, nous avons vu, d’un seul coup de baguette magique, des enfants dévorer des centaines de pages – mais ils n’ont pas tous transformé l’essai. Il nous a semblé que la notoriété de la série était assez grande pour que nous n’ayons pas besoin d’en rappeler l’existence !
Je tiens à préciser, à cette occasion, que notre sélection n’a pas été conçue pour exclure des livres, mais pour en proposer de moins connus. Chaque génération a eu ses titres favoris, et il nous a semblé intéressant de signaler aux grands-parents quels étaient les livres qui se lisaient encore, et aux plus jeunes, ceux dont ils n’avaient peut-être pas entendu parler.

Breizh-info : Que conseillez-vous aux parents pour faire aimer la lecture à leurs jeunes enfants ?

Anne-Laure Blanc : Je leur conseille de lire des histoires aux enfants dès leur plus jeune âge ! J’ai entendu des commentaires dubitatifs sur notre expression « de 0 à 16 ans ». Eh oui, feuilleter de petits albums cartonnés à un bébé de 8 à 9 mois, c’est déjà le faire entrer de confiance dans le monde des livres. Installez un rituel autour de la lecture du soir : quelques albums pour les petits, des lectures plus suivies avec les grands – même quand ils savent déjà lire. Allez chiner avec les adolescents dans les vide-greniers ou sur les quais, quelques euros en poche. Et permettez-leur de ne pas aimer tous les livres. Lisez vous-mêmes, car comment aimer lire si ce n’est pas un plaisir partagé en famille ?

Breizh-info : A l’époque des tablettes, ordinateurs et consoles, comment rendre attractive la lecture aux enfants et adolescents ?

Anne-Laure Blanc : En les questionnant sur leurs goûts et leurs centres d’intérêt : des dinosaures à la vie des princesses, des chiens de traîneau aux jeux scouts, il y aura toujours un livre pour les attraper au vol ! Il peut être intéressant aussi de séparer les lectures scolaires des lectures plaisir : un plaisir synonyme de liberté, d’aventure personnelle et de détente ; c’est ce à quoi nous nous sommes efforcées dans les chapitres consacrés aux collégiens et aux lycéens. Antigone, Roméo et Juliette, Cosette et Marius, Meaulnes ne sont pas des « vieux machins », ce sont des ados pleins de vie, d’énergie et de rêves.

Quelques arguments à tester : le livre est un objet que l’on peut prêter ou emprunter, il n’est pas fragile, il ne se décharge pas, on peut lire dans les lieux les plus improbables… Plus sérieusement, le livre est respectueux de la liberté et de l’indépendance du lecteur. Alors que gagner une partie dans un jeu vidéo signifie seulement que l’on a su obéir au doigt et à l’œil au concepteur du jeu – même s’il s’agit des Douze Travaux d’Hercule ou d’Excalibur. En appeler au « refus d’obéissance », quelle belle astuce ! Quant à la place à laisser aux écrans à la maison, c’est à chacun de se faire sa propre règle.

Breizh-info : Et pour finir, quels sont les ouvrages de littérature jeunesse que vous préférez ?

Anne-Laure Blanc : Dans les grands classiques, « Les aventures d’Alice au Pays des Merveilles » – dont j’ai hérité de ma grand-mère, avec les illustrations d’Arthur Rackham, et « Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède » de Selma Lagerlöf. Plus proches de nous, les « Contes du Chat perché » de Marcel Aymé et les contes de Gripari, pour leur insolence et la verdeur de la langue. Dans la production de ces dernières années, « Le Souffle de la pierre d’Irlande » d’Eric Simard, et d’Erik L’Homme, la trilogie du « Livre des étoiles », deux séries romanesques qui devraient plaire aux jeunes lecteurs bretons ! Je m’arrête là, avant de vous conseiller les 2000 titres de notre « Bibliothèque idéale » !

Propos recueillis par Ysolde Palliez

Anne-Laure Blanc, Valérie d’Aubigny et Hélène Fruchard, Une bibliothèque idéale, que lire de 0 à 16 ans ?, Critérion, 2018, 286 p., 17, 90 €.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !